AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  Dernières imagesDernières images  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

Partagez

Le Camp du Clan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Nuage d'Ugni
Non-RPGistes
Non-RPGistes

Nuage d'Ugni


Messages : 891
Points de RP : 3452
Surnom : Roncy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nuage d'Ugni ♂ | Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeMer 17 Fév - 18:17

Rappel du premier message :


Le Camp du Clan - Page 3 N62s
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Nuage d'Ugni
Non-RPGistes
Non-RPGistes

Nuage d'Ugni


Messages : 891
Points de RP : 3452
Surnom : Roncy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nuage d'Ugni ♂ | Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeSam 12 Nov - 16:41


֎ Petite Aurore ֎
& Aube Eternelle

Aube Eternelle était un félin agréable et sérieux, qui attira presque immédiatement le respect de la chatonne. Elle l'observa se mettre en position, puis jugea qu'il méritait qu'elle l'écoute. Et puis, elle mourrait d'envie d'apprendre à chasser, bien qu'il lui manquait encore quelques lunes avant de commencer son entraînement. « Très bien » miaula-t-elle d'une voix claire avant d'imiter le guerrier. Ainsi, les deux félins s'entraînèrent quelques temps, Petite Aurore effectuant chaque geste montré par Aube Eternelle avec toute l'adresse dont un chaton de 4 lunes est capable.

(fin!)
Revenir en haut Aller en bas
Étoile de Myrtille
Admin - Chef du Crépuscule
Admin - Chef du Crépuscule

Étoile de Myrtille


Messages : 4125
Points de RP : 14193
Surnom : Flammy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nuage Alpin | N

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeMer 7 Déc - 14:25

| Xanthie Sismique - Aube Éternelle |

Il n'y avait pas un jour qui passait sans qu'il ne fût pris de nausée, la colère bouillonnait avec violence en lui, furieusement mélangée à l'angoisse, la haine, la terreur, l'animosité, la rage. Il se sentait pris dans un étau, le coeur retourné et enserré, oppressé par une situation dans laquelle il était terriblement impuissant. Dans sa gorge grondait la colère, mais elle était si serrée qu'il en avait la nausée, et en son ventre bouillonnait toutes ces émotions lui retournant l'estomac avec violence. Les sentiments qui le traversaient étaient si puissants qu'il en était l'esclave, souffrant malgré lui d'une situation qu'il avait voulu éviter toute sa vie durant. Il s'était donc entraîné pour rien ? Après tout, son frère était mort... Elle l'avait tué ! Elle l'avait tué comme elle avait tué sa mère ! Et Volcan Grondant n'était même pas rentrée après ça... Tandis que Souffle Incendiaire oh... Non, il ne pouvait y penser. Et Orage Pluvieux qui l'avait soutenu dans ces épreuves, lui permettant de prendre son souffle alors que chaque jour il étouffait un peu plus, venait de rendre l'âme en expulsant en ce bas monde deux orphelins qu'il devait élever. Mais quel avenir pouvait-il bien leur proposer ? Il n'avait qu'une envie, aller trancher la gorge de sa tante une bonne fois pour toute. Mais il échouerait à coup sûr, il avait si brillamment échoué jusqu'à ce jour...

___________________/_/_/
Le Camp du Clan - Page 3 Nala-56df322
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Graine de Sureau
Lieutenant de l'Aube
Lieutenant de l'Aube

Graine de Sureau


Messages : 4998
Points de RP : 8662
Surnom : Rossy - Ross'
Genre : Autre / Ne pas divulguer
Personnage Principal : Quête d'Excellence - Guerrière de l'Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeJeu 22 Déc - 22:55

Aube Eternelle
"C'est comme se noyer en surface, saigner sans blessure."
Le Camp du Clan - Page 3 Captur10
Jamais il n'aurait cru que les choses débuteraient ainsi. C'était un rêve de gosse ce qu'il vivait, il se souvenait, chaton, à observer le promontoire avec ses frères et soeurs. Un jour, je serai chef ! Combien de fois avait-il prononcé cette phrase ? Combien de fois avait-il rêvé de monter, observant ses tantes devenir meneuses l'une après l'autre, puis sa propre compagne.
Il aurait pensé que son retour au camp après les quelques lunes dans la Ville serait joyeuse, que son baptême de lieutenant lui ferait battre le coeur un peu plus fort. Mais comment ça pouvait être ainsi alors que sa fille venait de perdre la vie ? Il voyait le regard de Soleil du Matin s'obscurcir, surement culpabilisant de ne pas avoir pu sauver sa soeur. Ils avaient tous ce regard.
Se levant ce matin là avec une certaine difficulté, le matou se traina dehors pour faire les patrouilles de la journée, jetant à peine un coup d'oeil à Etoile Eveillée, incapable de voir la tristesse dans le regard de sa compagne.
Il finit alors par s'allonger dans un petit coin ensoleillé, observant le camp d'un regard vague et absent. Des choses avaient changé depuis son départ, des nouveaux chatons, principalement, se chamaillait ici et là dans le camp, le rendant plus vivant et dynamique qu'il ne l'était réellement. Cette constatation arracha un léger sourire au nouveau lieutenant qui se redressa pour s'asseoir, continuant à observer les chatons.
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Céleste

Nuage Céleste


Messages : 14
Points de RP : 13
Surnom : Zo - Balty
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nuage Céleste - Apprenti du Crépuscule

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Déc - 10:52

Petit Ciel


« A moi la victoire, camarade ! »

La voix frêle mais comblée d’amusement d’un petit chaton gris résonne dans le camp du Crépuscule alors qu’il roule avec un de ses cadets. La poussière s’élève sous les pattes de Petit Ciel comme une traînée de poudre, suivie par un miaulement dramatique du petit matou en-dessous de lui.

« Pour une fois que tu gagnes, ça tombe sur moi », gémit le chaton avec qui il joue depuis quelques temps.

Petit Ciel ronronne et se relève, laissant l’autre se mettre sur ses pattes. C’est vrai, le jeune chat n’a jamais fait parti des plus victorieux quand il s’agit de jouer. Il a déjà hâte de raconter à sa sœur comment il a terrassé – ou plutôt roulé dans la poussière - un de leurs camarades. Il se voit déjà conter son histoire comme un récit épique et palpitant, avec le même ton que les anciens utilisent pour parler de leur passé ; alors que leurs jeux innocents de chaton n’ont rien à voir avec les batailles sanglantes qui ont marqué leur clan.

« Petit Ciel, s’égosille soudain son ami, Petit Ciel, regarde, j’ai trouvé de la mousse ! On pourrait jouer avec, je te parie que je peux l’envoyer plus loin que toi ! »

L’interpelé plisse les yeux vers la direction que pointe son camarade. A quelques queues de lui, couchés au soleil, se trouvent des guerriers qui profitent sûrement d’un peu de tranquillité pour se reposer.

« Pas par là ! intervient Petit Ciel, plus sage que son cadet, en sachant pertinemment qu’ils ne devraient pas troubler la paix des vétérans. C’est pas une très bonne idée, on ne devrait pas les déranger- »

Mais le plus jeune, impulsif et tout heureux de sa nouvelle trouvaille, s’est déjà élancé avec sa boule de mousse, faisant remuer la poussière et les ennuis à travers le camp. Et sans que Petit Ciel n’ait pu éviter la catastrophe, pouf, la mousse que son cadet a roulé en boule s’en va déranger le vétéran le plus proche.

Oh, réalise soudain Petit Ciel en rejoignant son camarade qui s’apprête à prendre la fuite, tout honteux. Ce n’est pas seulement le vétéran le plus proche, c’est surtout le lieutenant du Crépuscule. S’il avait pu, le chaton au poil gris se serait terré dans la tanière la plus proche et n’en serait jamais ressorti. Ses moustaches frémissent sous le mélange d’embarras et d’admiration qui l’assaillent. C’est une des premières fois qu’il se retrouve face à face avec le lieutenant, et voilà qu’il se ridiculisait devant lui avec ses jeux idiots et indignes d’un guerrier.

Du coin de l’œil, Petit Ciel remarque que son cadet s’est déjà enfui à toutes pattes pour rejoindre sa mère dans la pouponnière, le laissant seul face à son destin. Cher Clan des Étoiles, gémit intérieurement le chaton, ayez pitié de moi... Malheureusement, il devra porter seul la responsabilité de leurs actes. Après tout, c’est le plus âgé des deux.

Intimidé, le petit chat lève ses deux grands yeux d’un bleu innocent en direction de leur lieutenant. C’est pas le moment de paniquer, j’ai une légende en face de moi, il faut que je me rattrape tout de suite, s’encourage Petit Ciel en redressant son museau en signe de droiture.

« E-Euh… excusez-nous… commence-t-il maladroitement avant de reprendre les bonnes manières comme sa mère adoptive le lui a appris. Je suis Petit Ciel. Je suis sincèrement désolé de notre comportement, on vous embêtera plus, c’est promis. »

Emballé par sa toute première discussion avec une figure aussi emblématique, Petit Ciel récupère les restes égarés de son courage, laisse sa curiosité l’engloutir et s’engage avec une admiration à toute épreuve :

« D-dites, euh, les anciens m’ont dit plein de trucs sur vous ! Je me demandais… Est-ce que vous êtes vraiment capable de faire fuir trois renards à vous tout seul ? Moi j’en suis sûr, vous êtes trop fort. Oh, et puis vous d’vez connaître tout plein d’histoires… J’veux être comme vous plus tard, je vais travailler dur, je le jure sur le Clan des Étoiles ! »

Revenir en haut Aller en bas
Graine de Sureau
Lieutenant de l'Aube
Lieutenant de l'Aube

Graine de Sureau


Messages : 4998
Points de RP : 8662
Surnom : Rossy - Ross'
Genre : Autre / Ne pas divulguer
Personnage Principal : Quête d'Excellence - Guerrière de l'Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeVen 23 Déc - 19:59

@Bûche de Myrtille
Aube Eternelle
"C'est comme se noyer en surface, saigner sans blessure."
Le Camp du Clan - Page 3 Captur10
Le matou était rentré de la ville avec Petit Geai pour que la féline demande à Etoile Eveillée de devenir apprentie guérisseuse. Le guerrier en avait donc profiter pour partir chasser avec son fils et, lorsqu'ils rentrèrent, il fut étonné de voir Xanthie Sismique faire les cent pas dans le camp. Il observa un instant Nuage de Soleil qui hocha les épaules comme si ça ne lui était pas étonnant, inquiétant d'autant plus le matou tricolore.
S'approchant de son camarade avec une certaine prudence au vue de la colère qui émanait du lieutenant et que tout le monde pouvait percevoir. Ouroboros resta calme, l'observant quelques instants, avant de se lancer.

-Xanthie Sismique ? Miaula-t-il d'une voix assez forte pour le sortir de ses pensées. Viens, on devrait aller faire un tour. Sa voix était calme mais insistante, ne souhaitant pas forcément que tout le clan voit le lieutenant dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Brûlure Céleste
Guérisseurs de l'Aube
Guérisseurs de l'Aube

Brûlure Céleste


Messages : 1685
Points de RP : 5146
Surnom : Miroux
Genre : Féminin
Personnage Principal : Brûlure Céleste ➟ Guérisseur (Aube - ♂)

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeDim 15 Jan - 10:51

ÉTOILE VENIMEUSE
Le Camp du Clan - Page 3 Venin-10
- BATAILLE FINALE -

Si Petit Venin avait toujours cru que son unique but serait d’être la meneuse et la future protectrice du Clan du Crépuscule, jamais elle ne se serait imaginée aujourd’hui même, en pleine marche pour l’anéantir. A chaque pas, elle se rapprochait de son désir ultime. A chaque pas, ses rêves d’enfance se brisaient pour se reconstruire derrière par de nouveaux, plus sombres et cruels. Détruire le Clan du Crépuscule. Cette simple idée suffisait à faire accélérer son rythme cardiaque d’empressement. Pourtant, tout n’avait pas été aussi terrible, dans ce Clan. Quelques souvenirs ressurgissent : les séances de combat avec Berceau Tyrannique, les discussions sérieuses avec Souffle Hivernal ou encore les séances de jeu avec Erable Fauve, Remède Létal et Splendeur du Glacier. Mais ils ne faisaient guère pencher la balance face à sa frustration éternelle et le bannissement par Etoile du Matin. Ils n’étaient que des réminiscences qu’elle cherchait à évincer de sa mémoire, lui faisant grincer des dents. Elle aurait préféré partir la tête insensible de son passé, l’esprit totalement ignorant de ses sentiments camouflés par sa folie et sa colère. Alors, elle amplifiait ces sentiments, de plus en plus, pour ne laisser aucune trace de la moindre culpabilité ni nostalgie. Etoile Venimeuse n’en voulait pas, il en était tout simplement hors de question.
Menant ses troupes au combat, sous la lueur de la pleine lune, la meneuse crème était décidée, et s’approchait du camp du Crépuscule avec assurance. Même si plusieurs chats manquaient à l’appel comme – étrangement – Pureté de l’Âme et Abysse du Dragon, dont elle questionnait leur loyauté aujourd’hui même, cependant cela ne la ralentissait pas le moins du monde. Elle ne pensait qu’à une chose : en finir avec son passé :
« Empire ! Le moment est venu de sortir vos griffes pour conquérir un nouveau territoire. Le Crépuscule doit subir le même sort que son homologue de la Nuit. Nous sommes prêts ! »
Un feulement collectif sortit des rangs en même temps et Etoile Venimeuse sourit, d’un air carnassier et fier. C’était le moment. C’était un soir d’Assemblée, normalement le Clan serait vide, l’Empire n’avait plus qu’à tuer les seuls représentants pour accaparer le territoire :
« A l’attaque ! »
Lorsque l’Empire pénétra dans le camp dans des hurlements de guerre, Etoile Venimeuse fut frappée par une chose en entrant à son tour dans la clairière ; ils étaient tous là, prêts, eux aussi, à se battre. Elle regarda autour d’elle, alors que le combat commençait à éclater de toutes parts, le nez froncés, les yeux écarquillés. Ils étaient au courant, les trois Clans étaient présents. Cobra comprit alors que la victoire serait comprise. Elle sortit les griffes, les babines retroussées sur ses crocs serrés de rage, horrifiée de constater un tel retournement de situation. Qui avait livré l’information ?! Qui était le traitre de l’Empire ?! Pureté de l’Âme ou Abysse du Dragon ou peut-être même les deux, en coalition ? Tout s’éclaira dans son crâne et Venin émit un rugissement féroce en sortant les griffes. Elle se promit de les retrouver pour les tuer. A cause d’eux, son plan ne serait pas atteint, ils étaient en infériorité numérique évidente. Un chat la percuta soudain et la meneuse se retrouva à se battre contre un inconnu portant l’odeur de la Nuit. Elle feula et reprit du poil de la bête pour tenter de renverser la tendance.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Graine de Sureau
Lieutenant de l'Aube
Lieutenant de l'Aube

Graine de Sureau


Messages : 4998
Points de RP : 8662
Surnom : Rossy - Ross'
Genre : Autre / Ne pas divulguer
Personnage Principal : Quête d'Excellence - Guerrière de l'Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeDim 15 Jan - 14:09

Abeille
« Le monde est partout le même, né du chaos et de l'explosion, il avance en s'effondrant. »
Le Camp du Clan - Page 3 Abeill10
NON LIBRE

La féline avançait, le poil déjà hérissé sur le pelage, les crocs découverts, la rage au ventre. Elle ne savait pas réellement d'où cela venait, c'était une sensation étrange qui lui broyait l'âme. Depuis la mort de Jugement, il ne lui restait que cela, la haine des autres clans, des traitres, des faibles. Oui, son compagnon avait été faible de mourir tué par la Nuit, mais elle savait au plus profond d'elle que les clans étaient bien plus faible encore.
Pendant un moment, Abeille s'était demandé pourquoi ils ne finissaient pas le travail, pourquoi ils n'anéantissait pas une bonne fois pour toute les Nuiteux survivant installé vers le leu de l'assemblée. Mais elle n'avait jamais formulé sa question, bien trop stimulé par l'idée d'un combat imminent.
Lorsque Cobra lança son cris de guerre, la rage monta encore d'un cran chez la féline qui se jeta sans aucune hésitation dans la mêlé, remarquant à peine le surnombre des claniques. Elle percuta une féline crème et rousse sans aucune retenu, esquivant un coup avant se tourner pour lui mordre l'une de ses pattes avant. La sensation du sang dans sa gueule là fit écarquiller les yeux de satisfaction, et elle lâcha enfin sa prise avant de replonger dans la mêlé sans un regard en arrière.


Héron
« La beauté du mon se trouve surement de l'autre côté.»
Le Camp du Clan - Page 3 Hzoron10
NON LIBRE


Le matou blanc et gris montrait bien plus de retenu que sa soeur, d'un calme olympien, son pelage n'était même pas dressé sur son pelage. Héron avait toujours été le plus réfléchi de la fratrie, il préférait analysé la situation plutôt que de s'engouffrer dedans sans réellement savoir comment il s'en sortirait. Mais, en voyant l'état second d'Abeille, il savait que rien ne se passerait comme prévu, il devrait veiller sur elle pour qu'elle ne se prenne pas au jeux de la folie et de l'inconscience.
Avançant à ses cotés, il essayait dans de simple geste de là calmé, une queue posé sur les épaules, se collant à son pelage comme pour lui dire "je suis là" mais sa soeur n'avait même pas l'air de se rendre compte de la présence du matou. Il abandonna alors, préférant se concentrer sur ses technique et son savoir faire pour ne pas perdre la face. Son seul objectif : protéger sa soeur comme il l'avait toujours fait.

***

Le silence de la nuit accueillit le groupe de félons devant l'entrée du Crépuscule. Discrets, silencieux, ils observaient tous Cobra dans sa vengeance. Le guerrier ne savait pas quoi en penser, il savait que, souvent, la vengeance emmenait la vengeance dans un cercle vicieux impossible à arrêter. Mais il suivait tout de même ce cortège funèbre annonçant mort et désolation dans une loyauté sans faille pour Etoile Venimeuse. Après tout, elle les avaient tous sauvé.
Lorsque le cris de guerre de la meneuse retentit, Héron n'hésita pas un seul instant, suivant sa soeur avec vitesse et agilité, mais le grouillement de félins déjà présent lui fit froncer le museau. Il ne devait pas y avoir beaucoup de félins, seulement quelques félins resté pour surveiller le camps lorsque tout le reste seraient à l'assemblée. Et pourtant. Les odeurs crépusculiennes, aubistes et nuiteuses rassemblés dans ce lieu le fit paniqué. Il avait eu raison. Un cortège funèbre emmenant mort et désolation. Mais il n'avait pas encore comprit que c'était leur mort qu'ils emmenaient eux-même.
Secouant la tête pour mettre ses idées en place, le matou finit par repérer Abeille relâchant une féline crème et rousse, et s'attaquer  à un nouveau félin. Mais, derrière elle, un matou tricolore aux yeux vairons s'approchait, prêt à attaquer, alors, ni une ni deux, le matou traversant le camp pour sauter sur les épaules du matou.


Belladone
« L'amour transforme l'Inutile en Essentiel.»
Le Camp du Clan - Page 3 Bellad23
AVEC DARKY

La reine se tenait aux côtés de la meneuse, le regard vide et le coeur battant. Derrière elle, elle sentait la présence de son fils, mais cela ne là calmait pas. Elle ne parvenait pas à détourner son regard de l’entrée du Crépuscule, un mauvais pressentiment lui enserrant de coeur. Mais elle ne dit rien, observant seulement Cobra et son regard vengeresse. La féline noir et blanche voulait aussi sa vengeance, dire le contraire serait totalement faux, mais cette situation là mettait tout de même mal à l'aise.
Sortant de son inquiétude au cris de sa meneuse, Belladone mit alors son esprit sur off, sautant avec une rage nouvelle dans ce camp normalement désert, et pourtant... Elle croisa un instant le regard d'Etoile Venimeuse avant de comprendre. On les avaient trahi. Crachant avec force, la féline sautant sur le premier ennemi qu'elle croisa, une féline grise aux yeux vert.


Souffle Incendiaire
« J'ose tout ce qui sied à un homme ; qui n'ose point n'en est plus un.»
Le Camp du Clan - Page 3 Matt-s11

AVEC CRIS

Le guerrier sentait un grondement d'excitation lui monter à la gorge. Son coeur battait la chamade et il avait du mal à ne pas traverser cette foutu barrière. La situation était différente pour Souffle Incendiaire, il s'apprêtait à attaquer son clan natale, ses camarades, ses amis. Et pourtant aucune culpabilité ne se faisait ressentir chez lui. Il avait vue son coeur dépérir par la faiblesse d'une meneuse incapable. Il l'avait vue se soumettre aux éléments et à la peur. Quel genre de clan étais-ce ? Même si Etoile Venimeuse avait tué sa mère et son frère, au moins, elle, elle était forte, puissante et n'avait peur de rien.
Avançant donc aux côtés de ses nouveaux camarades, le féline bondit sans aucune hésitation lorsque le cris de guerre fut lâché. Il remarqua très vite que le camp était bien plus rempli que ce qu'il aurait dû, mais il n'y fit même pas attention, considérant que ce serait un challenge bien plus stimulant. Avisant une petite féline blanche aux symboles de panthère, un sourire mauvais se dessina sur le museau de Souffle Incendiaire qui se précipita sur elle, là renversant sans aucune retenu.


Nuage de Terre
« Je n'ai plus rien à gagner. Tout est perdu déjà. » Le Camp du Clan - Page 3 Terre_11
AVEC SAT

La féline ne s'était jamais sentit aussi seule qu'au milieu de ce camp rempli. Elle n'était pas à l'aise, ayant simplement l'impression de faire office de gouter pour des félins sanguinaires. Mais l'attraction d'un combat tout proche là stimulait sans réellement qu'elle sache pourquoi. Non loin d'elle, il y avait sa mère qui l'observait, une certaine crainte dans les yeux. Les deux félines ne s'étaient pas reparlé depuis que Terre était aller dans l'Aube, et cela lui allait très bien. Pour elle, Berceuse n'était rien d'autre que celle qui lui avait donné la vie. Elle ne lui devait rien pour cela. Au contraire.
Se concentrant au maximum pour se refaire les techniques de combat qu'elle avait apprit, Nuage de Terre sursauta presque à l'entente des cris qui résonnèrent soudain. Elle aperçut des regards surpris, et puis tout se mélangea. Un instant, elle paniqua, mais les hurlements là firent descendre sur terre et sans même réfléchir elle se jeta sur la première féline venu, son pelage sombre se mélangeait parfaitement à celui de Terre qui, un instant, eu l'impression que leurs pelages ne faisait qu'un.


Nuage Veilleur
« L'enfance est le pays où personne ne meurt.» Le Camp du Clan - Page 3 Restin11
NON LIBRE

Le matou sentait son pelage se dresser dans un instinct de survie qu'il n'avait jamais connu. Lui qui était d'une simplicité déconcertante, il avait du mal à se sentir à sa place dans cet endroit qui, bientôt deviendrait un carnage. Mais il restait en place, concentré jusqu'à discerner la moindre respiration. Les cris ne le surprirent pas réellement mais il mit un certains temps avant de réagir et de se jeter sur la mêlé. En réalité, il observa d'abord quelques instants le champ de bataille, avant de repérer une féline rousse clair au pelage parsemé de noir qui se dirigeait dans le dos de quelqu'un pour l'attaquer. Alors, Nuage Veilleur se redressa d'instinct, avançant dans sa direction pour lui même là prendre de surprise, mais à quelques longueurs de queue de sa cible, un poids vint s'agripper à ses épaules. Roulant au sol en crachant, il finit par déloger son agresseur avec une certaine facilité et lui fit face, son regard rougeoyant le surpris quelques instants mais il ne se laissa pas déstabiliser pour autant. Ni une ni deux, il sauta à nouveau sur les épaules du matou qui l'esquiva avec agilité. Le matou blanc et gris repartit alors à l'assaut et mordit avec force l'une des pattes de Nuage Veilleur qui poussa un cris de douleur mais profita tout de même de la proximité de l'ennemi pour lui asséner un coup de griffe sur la gueule. Héron lâcha alors l'Aubiste qui continua son assaut avec ferveur. Glissant sous le ventre de Nuage Veilleur, Héron le retourna alors, positionnant ses pattes sur les épaules de l'apprenti afin qui le puisse plus bouger et il martela son bas ventre de ses pattes arrières.
Essayant de se débattre comme il pouvait, Nuage Veilleur essayait par tout les moyens de se détacher de l'emprise du matou, il sentait des blessures s'ouvrir et une douleur intense se répandre dans l'entièreté de son corps. A force de gesticulé, il parvint alors à dégager l'une de ses pattes, et, sans réfléchir, il l'envoya toutes griffes dehors en plein sur la gorge de son assaillant. Nuage Veilleur sentit alors une douche de sang se déverser sur lui avant que le corps d'Héron s'effondre sur lui. Il resta un instant paralysé, traumatisé par ce qu'il venait de faire, avant de se relever, faisant tomer ainsi le corps inerte du matou blanc et gris au sol. Lorsqu'il releva les yeux, un regard vert clair le fusilla alors du regard, les crocs découvert et une rage indescriptible dans le regard.


Vodka Ambrée
"Ce sera comme si je n’avais jamais existé."
Le Camp du Clan - Page 3 Free2u10
LIBRE

La féline s'était installé non loin de Rayon d'Or et Etoile Claire, elle avait besoins de se repérer grâce aux autres pour se retrouver, et bien qu'elle ait eu un minimum le temps de comprendre à quoi ressemblait le camp du Crépuscule, il fallait dire qu'elle n'était pas très à l'aise à l'idée de se battre dans un endroits si peu connu.
Se concentrant sur les odeurs, elle pouvait sentir l'Empire derrière les barrières de l'entrée, et lorsque les premiers crient retentirent, la féline aveugle n'attendit pas une seule seconde pour se lancer dans la mêler. Regroupant concentration et colère, elle essayait de repérer au mieux les ennemis présent et, lorsqu'elle finit par en repérer un juste devant elle, elle lui sauta dessus sans hésitation.


Berceuse de l'Univers
« Elle ne cadre pas avec le tabealu, comme une touche de couleur dans un film en noir et blanc.  Elle n'appartient pas à ce monde. Pas du tout, ou pas encore ?»
Le Camp du Clan - Page 3 Ross22
AVEC EUCA

Elle aurait tant voulu parler à sa fille, lui demander comment elle allait, lui dire que c'était finit, qu'après cette bataille, elle pourrait rentrer dans son clan natal, mais elle ne pouvait pas. Immobile entre deux tanières, Berceuse de l'Univers se tenait prête pour l'attaque. Elle n'avait jamais vraiment été une féline aimant la violence, mais Cobra lui avait tout prit, elle lui avait enlever son père, sa soeur, ses petits, et ça, c'était un crime que Berceuse ne pouvait pas pardonner.
Lorsque l'Empire attaqua, elle fit très satisfaite de voir leurs têtes de six pieds de longs en se rendant compte qu'ils s'étaient fait avoir. Mais ne profitant pas bien longtemps de ce spectacle, la féline sauta dans la mêlé, attaquant chaque ennemi qui passait jusqu'à ce qu'un poids lui saute sur les épaules. Sans attendre une seconde, la féline se roula au sol pour déloger l'assaillant, se retournant alors pour faire face à son agresseur, mais elle resta complètement paralysé en voyant de qui il s'agissait. Merle était là, devant elle, les crocs découverts. Elle ne parvenait plus à bouger face à son fils. Comment... Qu'est-ce que... Son sang ne fit qu'un tour alors qu'elle l'observa avec une boule dans la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Égide Sacrée
Modo - Chef du Crépuscule
Modo - Chef du Crépuscule

Égide Sacrée


Messages : 3304
Points de RP : 4374
Surnom : Cris’
Genre : Féminin
Personnage Principal : Serre d’Argentavis ➯ Guerrière de l’Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeDim 15 Jan - 14:45

Le Camp du Clan - Page 3 72f4c910

Nuage Boréal aka Linnée
« L'Amour est une souffrance que l'on cherche éperdument
pour en combattre ardemment la
passion de son charme »

Souffle Incendiaire & Nuage Boréal
@Aube Eternelle

C’était le moment qu’elle attendait depuis des lunes ! Pouvoir enfin combattre ses sales solitaires galeux ! Elle était restée à côté d’Abysse du Dragon qui était enfin revenu dans le Clan et quand elle entendit enfin le cri de cette cervelle de souris d’Etoile Venimeuse. Elle sentit ses muscles se contracter sous sa fourrure.
Elle se préparait à sauter sur le premier ennemi qu’elle croisait.
Elle avait appris encore et encore avant la Bataille, elle s’était entraînée dure pour ne pas être un poids pour son Clan. Elle allait enfin se servir de ses connaissances pour chassée cette Empire de leur montagnes !

Elle cracha quand les chats de l’Empire dévalèrent vers eux, c’est sales fece de rats étaient en infériorité numérique ! Ils allaient gagner, elle en était persuadée !

Mais trop se réjouir dans ses conditions ne l’aidait pas vraiment et elle se fit percuté avec violence. Elle roula dans la poussière et se releva rapidement, jaugeant le matou roux devant elle.
Elle fixa le matou avant de lui sauter dessus, elle n’arriva pas à le faire basculer mais lui griffa de ses pattes arrière son poitrail. Elle sentait quelques gouttes de sang sous ses griffes avant de se laissée tomber au sol rapidement, bien consciente d’être vulnérable dans cette position. Elle devait trouver autre chose et vite ! Car le regard du matou roux ne lui disait rien qui vaille….

___________________/_/_/

“L'écriture : cet éternel dilemme entre la vie et la mort,
cette ambiguïté qui rejoint les gens dans leur instabilité la plus secrète.”



Le Camp du Clan - Page 3 Staff_11

Vie & Jaspe:
Revenir en haut Aller en bas
Graine de Sureau
Lieutenant de l'Aube
Lieutenant de l'Aube

Graine de Sureau


Messages : 4998
Points de RP : 8662
Surnom : Rossy - Ross'
Genre : Autre / Ne pas divulguer
Personnage Principal : Quête d'Excellence - Guerrière de l'Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeDim 15 Jan - 18:24

Quête d'Excellence
« Nous garderons l'honneur, le reste, nous l'offrons
Et l'on marche. Les yeux sont indignés, les fronts
Sont pâles; on y lit : Foi, Courage, Famine. »
Le Camp du Clan - Page 3 Excell14
AVEC CRIS

Quête d'Excellence était rentré chez elle quelques jours avant la bataille. Et elle devait bien l'avouer, c'était beaucoup plus compliqué que ce qu'elle avait prévu. Elle était partit si jeune de son clan, et y avait vécu si peu de temps. Pourtant, elle le connaissait par coeur, elle s'y sentait à sa place, au milieu des souvenirs de sa mère et de son père, des drames qui avaient secoué sa famille. Une mère assassiné par sa soeur, un père meurtrier d'un apprenti et une mentore qui était partit. Comment chaque regard ne pouvaient rappeler tout cela ?
Soupirant une instant, la féline avait déjà baisser son mécanisme pour être là plus efficace possible. On lui avait conseiller de ne pas venir, mais elle savait qu'elle était prête, ça ne serait pas les premiers qui essaieraient de là tuer, et elle n'avait pas peur. Elle savait que sa rage était bien plus puissante que tout le reste.
Lorsque les membres de l'Empire commencèrent à envahir le camp, Quête d'Excellence n'hésita pas un seul instant avant de s'engouffrer dans la bataille, se satisfaisant pleinement des regards intrigués qu'on lui portait.
Faisant face à un matou entière noir, envoya ses pattes en direction du visage du matou qui reculait petit à petit, et alors qu'il allait contrattaqué, la féline prit appui sur ses pattes avants pour se projeter sur le côté. Esquivant ainsi le matou noir, un cri un peu plus loin l fit dresser les oreilles. Tournant le regard, elle aperçut alors Petite Linnée (surement devenu apprentie depuis le temps) non loin d'elle, se battant contre un chat roux. Il n'était pas particulièrement imposant, son pelage était très fin et lui aussi, un physique typique des crépusculien, en revanche ses muscles saillait sous son pelage. Sans réellement reflechir la féline envoya paitre le matou noir avant de rejoindre Nuage Boréale. Sans hésita, elle prit de l'élan afin de renverser Souffle Incendiaire pour qu'il lâche l'apprentie.

-Aller, relève toi Linné.

Miaula-t-elle de son éternel ton froid, faisant face au guerrier roux, les crocs découverts, s'attendant à tout moment que le matou lui saute dessus.


Aube Eternelle
"C'est comme se noyer en surface, saigner sans blessure."
Le Camp du Clan - Page 3 Captur10
AVEC EUCA

Le matou attendait les ennemies de patte fermes, le regard fermé et sombre, les crocs découverts et les griffes sorties. Jamais il n'avait été aussi en colère contre le monde. Etoile Venimeuse avait non seulement prit le clan de la Nuit, mais voilà qu'elle voulait prendre le Crépuscule. Jamais le guerrier ne laisserait faire ça. Alors, lorsque les félins débarquèrent dans le camp, il ne perdit pas un seul instant avant de se jeter sur un roux. Le matou était bien plus épais que lui, mais il s'en fichait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3033
Points de RP : 4844
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeDim 15 Jan - 19:34

Étoile Venimeuse a écrit:
ÉTOILE VENIMEUSE
Le Camp du Clan - Page 3 Venin-10
- BATAILLE FINALE -

Si Petit Venin avait toujours cru que son unique but serait d’être la meneuse et la future protectrice du Clan du Crépuscule, jamais elle ne se serait imaginée aujourd’hui même, en pleine marche pour l’anéantir. A chaque pas, elle se rapprochait de son désir ultime. A chaque pas, ses rêves d’enfance se brisaient pour se reconstruire derrière par de nouveaux, plus sombres et cruels. Détruire le Clan du Crépuscule. Cette simple idée suffisait à faire accélérer son rythme cardiaque d’empressement. Pourtant, tout n’avait pas été aussi terrible, dans ce Clan. Quelques souvenirs ressurgissent : les séances de combat avec Berceau Tyrannique, les discussions sérieuses avec Souffle Hivernal ou encore les séances de jeu avec Erable Fauve, Remède Létal et Splendeur du Glacier. Mais ils ne faisaient guère pencher la balance face à sa frustration éternelle et le bannissement par Etoile du Matin. Ils n’étaient que des réminiscences qu’elle cherchait à évincer de sa mémoire, lui faisant grincer des dents. Elle aurait préféré partir la tête insensible de son passé, l’esprit totalement ignorant de ses sentiments camouflés par sa folie et sa colère. Alors, elle amplifiait ces sentiments, de plus en plus, pour ne laisser aucune trace de la moindre culpabilité ni nostalgie. Etoile Venimeuse n’en voulait pas, il en était tout simplement hors de question.
Menant ses troupes au combat, sous la lueur de la pleine lune, la meneuse crème était décidée, et s’approchait du camp du Crépuscule avec assurance. Même si plusieurs chats manquaient à l’appel comme – étrangement – Pureté de l’Âme et Abysse du Dragon, dont elle questionnait leur loyauté aujourd’hui même, cependant cela ne la ralentissait pas le moins du monde. Elle ne pensait qu’à une chose : en finir avec son passé :
« Empire ! Le moment est venu de sortir vos griffes pour conquérir un nouveau territoire. Le Crépuscule doit subir le même sort que son homologue de la Nuit. Nous sommes prêts ! »
Un feulement collectif sortit des rangs en même temps et Etoile Venimeuse sourit, d’un air carnassier et fier. C’était le moment. C’était un soir d’Assemblée, normalement le Clan serait vide, l’Empire n’avait plus qu’à tuer les seuls représentants pour accaparer le territoire :
« A l’attaque ! »
Lorsque l’Empire pénétra dans le camp dans des hurlements de guerre, Etoile Venimeuse fut frappée par une chose en entrant à son tour dans la clairière ; ils étaient tous là, prêts, eux aussi, à se battre. Elle regarda autour d’elle, alors que le combat commençait à éclater de toutes parts, le nez froncés, les yeux écarquillés. Ils étaient au courant, les trois Clans étaient présents. Cobra comprit alors que la victoire serait comprise. Elle sortit les griffes, les babines retroussées sur ses crocs serrés de rage, horrifiée de constater un tel retournement de situation. Qui avait livré l’information ?! Qui était le traitre de l’Empire ?! Pureté de l’Âme ou Abysse du Dragon ou peut-être même les deux, en coalition ? Tout s’éclaira dans son crâne et Venin émit un rugissement féroce en sortant les griffes. Elle se promit de les retrouver pour les tuer. A cause d’eux, son plan ne serait pas atteint, ils étaient en infériorité numérique évidente. Un chat la percuta soudain et la meneuse se retrouva à se battre contre un inconnu portant l’odeur de la Nuit. Elle feula et reprit du poil de la bête pour tenter de renverser la tendance.

Le Camp du Clan - Page 3 27768213

Brume de Cendre fulminait à l'idée de recroiser Cobra. Elle leur avait tout pris, et il avait bien envie de lui faire payer pour tout ses crimes. Alors, lorsque la petite troupe décrite pas Gouffre pénétra dans le campement Crépusculien, le guerrier n'hésita pas une seconde et sauta sur la femelle dans un cris guerrier.

-Raaah! Tu va payer, Cobra! Feula t il en plongeant ses crocs dans la patte de l'Impératrice qui se débattait déjà.

Mais si la fureur du Nuiteux lui donnait des ailes, la meneuse des solitaires n'était clairement pas à prendre à la légère. Plus expérimentée que lui, elle se débarrassa sans mal de l’assaut du matou et le cloua au sol, l'écrasant de tout son poids. Se secouant dans tout les sens pour échapper à l'emprise de la guerrière, Brume de Cendre feula de rage en constatant qu'il ne bougeait pas d'un poil. Et que l'Impératrice était clairement en position de force.

Aube Eternelle a écrit:

Berceuse de l'Univers
« Elle ne cadre pas avec le tabealu, comme une touche de couleur dans un film en noir et blanc.  Elle n'appartient pas à ce monde. Pas du tout, ou pas encore ?»
Le Camp du Clan - Page 3 Ross22
AVEC EUCA

Elle aurait tant voulu parler à sa fille, lui demander comment elle allait, lui dire que c'était finit, qu'après cette bataille, elle pourrait rentrer dans son clan natal, mais elle ne pouvait pas. Immobile entre deux tanières, Berceuse de l'Univers se tenait prête pour l'attaque. Elle n'avait jamais vraiment été une féline aimant la violence, mais Cobra lui avait tout prit, elle lui avait enlever son père, sa soeur, ses petits, et ça, c'était un crime que Berceuse ne pouvait pas pardonner.
Lorsque l'Empire attaqua, elle fit très satisfaite de voir leurs têtes de six pieds de longs en se rendant compte qu'ils s'étaient fait avoir. Mais ne profitant pas bien longtemps de ce spectacle, la féline sauta dans la mêlé, attaquant chaque ennemi qui passait jusqu'à ce qu'un poids lui saute sur les épaules. Sans attendre une seconde, la féline se roula au sol pour déloger l'assaillant, se retournant alors pour faire face à son agresseur, mais elle resta complètement paralysé en voyant de qui il s'agissait. Merle était là, devant elle, les crocs découverts. Elle ne parvenait plus à bouger face à son fils. Comment... Qu'est-ce que... Son sang ne fit qu'un tour alors qu'elle l'observa avec une boule dans la gorge.

Le Camp du Clan - Page 3 4_bis113

Merle feula de colère en sautant sur le pelage crème qui lui passa sous le museau. Et dans un virevoltement, le demi-apprenti se retrouva nez à nez avec elle: Berceuse de l'Univers, sa mère. La guerrière le reconnu en même temps qu'il la reconnu mais alors que la femelle semblait hésiter, Merle lui sauta dessus, claquant sa mâchoire à quelques centimètres du visage de la Nuiteuse.

Même sans griffes, le petit matou voulait le prouver à tous. Il étais capable de se battre, il était capable d'être un guerrier, il était capable de faire parti d'un clan lui aussi.

Aube Eternelle a écrit:


Aube Eternelle
"C'est comme se noyer en surface, saigner sans blessure."
Le Camp du Clan - Page 3 Captur10
AVEC EUCA

Le matou attendait les ennemies de patte fermes, le regard fermé et sombre, les crocs découverts et les griffes sorties. Jamais il n'avait été aussi en colère contre le monde. Etoile Venimeuse avait non seulement prit le clan de la Nuit, mais voilà qu'elle voulait prendre le Crépuscule. Jamais le guerrier ne laisserait faire ça. Alors, lorsque les félins débarquèrent dans le camp, il ne perdit pas un seul instant avant de se jeter sur un roux. Le matou était bien plus épais que lui, mais il s'en fichait bien.

Le Camp du Clan - Page 3 99182a21

Orage n'était jamais contre une petite échauffourée, mais là, c'était clairement autre chose. c'était une guerre, et il y était un acteur cette fois. Est ce que ça valait le coup? Ces chats ne lui avaient rien fait... Il en voulait aux clans pour la répression des solitaires, lors de leur arrivée bien des lunes auparavant, mais venir les attaquer dans leur camp... Même pour lui, cela lui semblait extrême. Mais Etoile Venimeuse n'allait pas s’arrêter, quelques soient les raisons, elle menait le combat de sa vie.

Franchissant avec un léger doute la barricade du campement, le matou roux se fit aussitôt percuté par un matou gris, plus petit et fin que lui dont la rage était évidente. Les réflexes de ses années de solitaires prirent aussitôt le relais, et dans un grondement sonore, le mâle roux envoya une patte griffue dans la tête de son assaillant.
Revenir en haut Aller en bas
Égide Sacrée
Modo - Chef du Crépuscule
Modo - Chef du Crépuscule

Égide Sacrée


Messages : 3304
Points de RP : 4374
Surnom : Cris’
Genre : Féminin
Personnage Principal : Serre d’Argentavis ➯ Guerrière de l’Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeDim 15 Jan - 20:03

Le Camp du Clan - Page 3 72f4c910

Nuage Boréal aka Linnée
« L'Amour est une souffrance que l'on cherche éperdument
pour en combattre ardemment la
passion de son charme »

Souffle Incendiaire & Quête de l’Excellence Nuage Boréal
@Aube Eternelle

Le félin roux avait fait rouler au sol Linnée d’un coup de patte. Elle qui pensait que le félin allait lui sauter dessus pour le griffer de toute ses forces, elle fut bien surprise quand un engin de bipède arriva dans son champ de vision.
Elle se redressa avant de faire face au matou roux.
- Ça fait longtemps Excellence lança-t-elle en lui faisant un clin d’œil, elle lui dirait plus tard qu’elle ne se nommait plus Petite Linnée, pour l’instant elle voulait que ce matou reparte de l’a où il était arrivé.

Elle s’élança vers la droite pour prendre de revers le félin avant de lui donner des coups de griffes dans les flancs puis une morsure à la patte arrière. Elle sentait les crocs du félin s’enfoncer dans son dos et elle feula.

___________________/_/_/

“L'écriture : cet éternel dilemme entre la vie et la mort,
cette ambiguïté qui rejoint les gens dans leur instabilité la plus secrète.”



Le Camp du Clan - Page 3 Staff_11

Vie & Jaspe:
Revenir en haut Aller en bas
Brûlure Céleste
Guérisseurs de l'Aube
Guérisseurs de l'Aube

Brûlure Céleste


Messages : 1685
Points de RP : 5146
Surnom : Miroux
Genre : Féminin
Personnage Principal : Brûlure Céleste ➟ Guérisseur (Aube - ♂)

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeLun 16 Jan - 10:21

✨ CLARTÉ NOCTURNE ✨
Le Camp du Clan - Page 3 Ma-bot10

Clarté Nocturne se tournait encore et encore dans son nid de mousse, incapable de trouver le sommeil. Loin du camp de fortune, de l’autre côté de la forêt, déferlait un chaos sans nom. Elle l’imaginait sans mal. Avoir vu ses camarades partir au front le soir même, résolus, n’avoir pas su empêcher ses enfants d’y aller. Et penser à ses camarades en train de défendre corps et âme leur valeurs et leur territoire la faisait culpabiliser. Elle aussi, elle aurait souhaité les suivre. Eclat des Ombres l’aurait fait sans la moindre hésitation. Cependant aujourd’hui, elle ne pouvait qu’accepter qu’elle soit fébrile, amaigrie et trop faible pour être dans les rangs. Il ne fallait pas qu’elle s’en veuille. Nuit d’Obscurité ne serait pas seule en soutient, les autres guérisseurs seraient présents, eux aussi. Elle sait se battre et pourrait être protégée en cas de besoin. Elle finit par sommeiller à force de tourner en rond et sombrer dans un rêve agité.
Autour d’elle, tout n’était que feulements féroces et de sang éclaboussé dans l’air. Elle sentait son cœur battre à tout rompre alors qu’elle hurlait, suppliant d’arrêter ce massacre. Elle se tourna, les yeux écarquillés, voyant ses enfants morts dans un état atroce. Elle hoqueta avant de voir à son tour Nuit d’Obscurité, Abysse du Dragon, Kinkajou Carmin, Envolée Florale… elle hurla de douleur, épuisée et horrifiée. Elle ne pouvait pas y croire. Un doute se souleva dans sa poitrine : où était Brume de Cendre ?! Nulle part en vue, elle se tourna à nouveau sur elle-même, sentant ses larmes coulant sur ses joues sans discontinuer. Puis ses yeux bleus de glace rencontrèrent soudainement ceux noisettes de Majesté Vénéneuse. L’ancienne Crépusculienne fondit sur elle sans crier gare, le regard fou et Clarté Nocturne poussa un hurlement d’effroi.
Elle finit son cri dans le monde réel et la guérisseuse s’éveilla brusquement dans son nid de mousse, loin qui chaos qui régnait dans le camp du Crépuscule, l’épaule secouée par Nuage de l’Egide. Elle reprit son souffle, se persuadant que tout allait bien, que ce n’était qu’un cauchemar et inspira profondément pour calmer ce début de crise d’asthme qui menaçait de se réveiller :
« Clarté Nocturne ! celle-ci cligna des yeux, laissant lentement son esprit se remettre en place. J’ai fait un autre rêve ! Cette fois il y avait… une fourrure noire et brune… enfin je crois.
La guérisseuse fut aussitôt absorbée par son annonce, chassant son précédant rêve, qui n’avait rien d’intéressant face à celui de son apprentie :
- Et… à la fin… elle déglutit avant de reprendre, deux yeux ambrés me fixaient… deux yeux, juste avant que je me réveille…
Clarté Nocturne écarquilla les yeux. Elle comprit.
- Oh... Par le Clan des Etoiles, c'est Brume de Cendre que tu as vu...
Nuage de l’Egide parut catastrophée :
- Quoi ?! C'est ça que je vois depuis aussi longtemps ?! Pourquoi je ne l’ai pas su avant ? miaula-t-elle amère en baisant la tête, je suis une mauvaise guérisseuse de pas l'avoir compris plus tôt...
Brume de Cendre était le prochain chef. Voilà pourquoi Nuage de l’Egide voyait de la brume… et si Egide ne comprenait pas pourquoi elle ne l’avait pas su avant, pourquoi est-ce que Clarté Nocturne ne l’avait-elle pas compris avant ?! Cependant, il n’était plus question de se lamenter de ses piètres qualités pour déchiffrer des signes mais d’avertir l’ultime concerné. Elle réfléchit à toute vitesse, passant son regard bleu glacial de Nuage de l’Egide à l’extérieur. Il ne restait que des novices et des reines, et tous dormaient. Il était inenvisageable que Clarté Nocturne confie cette mission à une jeune apprentie qui n’avait toute sa vie devant elle ou à une femelle allaitante qui mettrait sa vie en péril au détriment de ses chatons ou d’un jeune qui avait toute sa vie devant lui. Non, elle se devait d’aller sortir son fils adoptif de là pour le préserver. Elle s’approcha de son apprentie et miaula d’un ton ferme mais doux :
- Je t'interdis de dire ça. Grâce à toi, on va remettre le Clan de la Nuit sur patte. Tu nous as été d'une grande aide, le Clan et nos ancêtres s'en souviendront pour toujours, crois-moi. Le problème est que Brume de Cendre est en danger : si les Etoiles t'envoient ce message, c'est sans doute pour le protéger de cette guerre, nous avons besoin de lui maintenant. Je vais aller le prévenir. Reste ici, s'il te plaît, Nuage de l'Egide, c'est dangereux, là-bas, nous aurons besoin de toi après.
Le Clan des Etoiles ne lui avait peut-être rien envoyé, mais elle sentait que c’était à elle de le faire, car Brume de Cendre était en danger. Elle le sentait. Le Clan de la Nuit avait besoin de lui et elle ferait tout pour son Clan. Elle l’avait toujours servi comme elle l’avait pu, avec tout l’amour d’une mère, avec tout le courage d’une guerrière et toute la sagesse d’une ancienne. Elle en avait perdu l’usage de sa patte, perdu son rêve d’être une guerrière accomplie jusqu’à sa mort comme Tornade Boréale l’avait été… elle avait aussi commis des infractions, mais elle était prête aujourd’hui à se racheter pour l’affront qu’elle avait fait à ses ancêtres en ayant eu Nuage Boréal, Nuage Merveilleux, Nuage d’Orties et Nuage d’Azalée. Même si elle ne regretterait jamais la nouvelle vie qu’elle s’est octroyée avec Solitude de l’Âme en ayant eu ses adorables petits, elle ne pouvait nier l’impact négatif qu’elle avait eu dans les étoiles. Alors, elle respira les plantes qui soignaient son asthme, bouquet cueilli avec soin par Floraison d’Automne. Puis, elle sortit du camp de fortune avec toute la détermination qui la définissait avec ardeur, et commença sa quête, avec seulement la pleine lune comme compagne. Trainant sa patte avant dans l’herbe et la boue, boitant avec férocité, crocs serrés de douleur, son souffle saccadé, ses yeux restèrent fixés sur son unique objectif : sauver son fils.
Après une longue et épuisante course à travers la forêt, elle entendit enfin des cris et feulements de fureur, signalant que la bataille avait éclaté. Ses poils se dressèrent, lui rappelant les nombreuses batailles auxquelles elle avait participé. L’odeur du sang, de la peur et de la colère qui se mêlèrent était semblable à celui qu’elle sentait à chaque guerre. Et cette adrénaline était toujours la même, irradiant ses muscles, lui donnant le nécessaire d’énergie pour continuer d’avancer.
Elle pénétra dans le camp, esquivant de justesse un guerrier qui détala dans le tunnel et vit avec horreur les combats en son sein. Ce n’était que désastre. Mais tout n’était pas perdu pour les membres des Clans. La Nuit, l’Aube et le Crépuscule se battaient ensemble pour repousser cet intrus d’Empire, qui tentait avec avidité mais difficulté de gagner du terrain. Cette coalition était parfaite et bien assez puissante pour surpasser l’objet des troubles du Clan de la Nuit. Clarté Nocturne sentit son cœur se serrer dans sa poitrine. Cette vision aussi terrifiante que terrible lui redonnait un espoir que tout pourrait redevenir comme avant, après. Mais pour cela, il fallait retrouver Brume de Cendre et l’emmener à la Cénote le plus rapidement possible. Pour l’avenir du Clan de la Nuit. Alors, elle regarda autour d’elle, le cœur battant, longeant les murs pour repérer la silhouette de son rêve. Elle savait que sa présence ici rimait avec folie et que si Nuit d’Obscurité ou Nuage Boréal la retrouveraient ici, elles seraient probablement folles de rage mais ce n’était guère sa survie qui importait ici. Clarté Nocturne retint subitement son souffle, ses membres tremblants.
Non !
Elle vit Brume de Cendre en très mauvaise posture. Ensanglanté, le guerrier ne pouvait plus répondre aux agressions de son adversaire, qui ne retenait pas ses coups face au guerrier Nuiteux. C’était… Majesté Vénéneuse – ou plutôt Etoile Venimeuse – face à lui. Elle écarquilla les yeux alors que Brume de Cendre s’apprêtait à recevoir le coup de grâce.
Alors, Clarté Nocturne s’élança dans une plainte tonitruante.
Une gerbe de sang.
Tout se passa au ralenti. Son corps qui s’était interposé encaissa le choc avant de retomber lentement sur le sol. Dans sa chute, Clarté Nocturne ne comprit pas réellement tout ce qu’il passait mais elle se sentit étrangement apaisée, comme si l’unique sentiment de sa mission accomplie suffisait à son bonheur. Elle ne se rendit ni compte de la douleur, ni même du chaos qui continuait à régir autour d’elle. Durant ces quelques secondes, elle ne pensait à rien.
Mais elle revint brusquement à la réalité lorsque son corps heurta le sol et le goût âcre du sang envahi sa gueule. Elle toussa en le crachant, la vision troublée par le choc. Etourdie, elle crut sombrer dans les ténèbres du malaise mais les appels frénétiques de Brume de Cendre la ramenèrent à la réalité et Clarté Nocturne tourna difficilement la tête vers son fils, révélant sa gorge déchirée, dégoulinante de sang. Elle lui sourit simplement, soulagée de le voir en vie. Malgré sa gorge embrasée, elle articula ces mots :
« Brume… de Cendre… murmura-t-elle comme elle le put.
Malgré ce que lui répondit le guerrier, sûrement catastrophé, l’observant baignant dans son propre sang, constituant une épaisse mare en dessous d’elle. Cependant, Clarté Nocturne continua sans attendre, sa vision se troublant de plus en plus. Acharnée, elle se devait de continuer et d’user ses dernières forces au lieu de se tirer de là :
- Écoute-moi… les visions de brume de Nuage de l’Egide… elles voulaient dire que tu vas devenir le… prochain chef. Le Clan des … Etoiles t’a choisi. Tu dois… rejoindre… elle toussota, manquant d’oxygène, la Cénote… tu m’entends ? »
Elle se rendit compte de son état, sentant ses forces et ses pensées s’effacer peu à peu et Clarté Nocturne lui sourit d’un air apaisant alors que son cœur ralentissait de plus en plus, à chaque goutte de sang perlant de sa blessure béante à la gorge :
- Ne me pleure pas… le Clan a besoin de toi… d’accord ? Mon fils, tu vas devenir… un grand chef… je suis si fière de toi… »
A ses dernières paroles, elle ferma volontairement les yeux, gardant son éternel doux sourire, puis soupira une dernière fois… pour toujours.


Le Camp du Clan - Page 3 Mort_c10


***


« Clarté Nocturne ! »
Le cri de son fils adoptif se mêla à l’appel de Tornade Boréale, qui se matérialisa au-dessus d’elle. La guérisseuse écarquilla les yeux, avant qu’ils ne se remplissent de larmes. Elle n’avait jamais pensé la revoir si tôt, mais le bonheur de l’avoir à nouveau sous ses yeux était un immense soulagement :
- Tornade Boréale !
- Je suis venue te chercher, sœurette. Allez, viens, du monde t’attend, en haut. »
Clarté Nocturne sentit son cœur se chavirer avec joie, chagrin, appréhension et hâte. Elle se redressa, constatant que sa patte invalide était de nouveau intacte et une nouvelle immense joie la traversa du haut de ses oreilles jusqu’au bout de sa queue. Se projetant sans mal au-dessus de son propre corps ensanglanté et sans vie, elle rejoignit Tornade Boréale, l’accueillant dans un ronron sonore. Avant de partir, elle regarda en contre bas, observant ses proches et camarades encore vivants rejoindre son ancienne enveloppe corporelle. Elle ne voulait pas les rendre tristes, non. Elle avait vécu une vie qu’elle n’échangerait pour rien au monde. Tellement trépidante, avec énormément de rebondissements, des drames et des peines, des rires et des joies. Tout y était réuni. Elle avait connu des chats extraordinaires et chers à son cœur qu’elle avait hâte de revoir, là-haut. Vivre aussi longtemps pour connaître la fin auquel elle avait dit « oui », il y a bien des lunes et des lunes de cela, quand Petite Clarté était devenue Nuage Lumineux. Elle avait accepté de laisser sa vie pour son Clan, alors qu’elle l’avait fait. Eclat des Ombres l’avait également fait, y laissant sa patte face au long-croc qui avait failli emporter Couronne du Houx. Aujourd’hui, elle avait donné sa vie pour son fils, encore une fois. Pour reconstruire son Clan, qui était à présent toute sa vie. Et elle les veillerait à jamais, logée dans la Toison Etoilée, son regard bleu glacial emplit de sagesse couvant ses camarades comme ses propres petits.


Le Camp du Clan - Page 3 Clartz10

(oui vous ne rêvez pas °° et oui, je suis dévastée :') )

ÉTOILE VENIMEUSE
Le Camp du Clan - Page 3 Venin-10

Alors qu'elle se battait avec toute la rage face au chat noir au poil long qu'elle ne connaissait pas, mais qui, lui, semblait connaître, cela lui procura un élan de détermination. Ce n'allait pas être ces stupides Clanniques qui allait réduire en cendre son Empire. Non, il en était impossible. ils étaient forts. Mais Cobra avait apprit à savoir être raisonnable et prendre les choses avec recul, et constater leur infériorité numérique, il était clair qu'ils ne la remporterait pas. Ce serait sa dernière bataille en tant qu'Etoile Venimeuse, mais pas la dernière de sa vie. Elle s'en faisait le serment, elle l'avait promis à Lueur du Soleil ; elle rentrerait vivante, quoi qu'il en coûte. Elle ne pouvait pas mettre une croix sur son ambition si près du but. Elle avait déjà gravi tant de montagnes pour parvenir jusqu'ici, elle avait déjà fait d'énormes sacrifices pour se permettre de briller ainsi. Elle rendit les coups aussi brutaux les uns que les autres avant qu'elle ne prenne rapidement l'avantage. Dès qu'elle y vit une ouverture, elle n'hésita pas, empressée d'en finir au plus vite. Elle lança sa patte et voulut trancher la gorge du guerrier Nuiteux. Mais ses griffes rencontrèrent sans attente une autre gorge exposée volontairement. Tout se passa vite qu'Etoile Venimeuse n'eut pas le temps de se rendre compte que sa victime n'était pas le combattant noir et gris mais... la guérisseuse de leur Clan. Elle agonisait au sol, aux pattes du guerrier, qui semblait bien la connaître. Elle ne la connaissait pas plus que cela, mais elle se souvenait avoir déjà eu affaire à elle, autrefois. Profitant de ce moment d'inattention, elle se détourna vivement et disparut dans la foule combattante, sur ses gardes. Il ne fallut pas longtemps avant que ses yeux ne rencontrent ceux ambrés d'Erable Fauve. L'un en face de l'autre, les deux se dévisagèrent pour la première fois depuis longtemps. Si Venin paraissait totalement maître d'elle-même, froide et sombre, il n'en était pas moins d'un ouragan d'émotions diverses qui tourbillonnait en son sein. Erable Fauve... son meilleur ami, son rival, son compagnon, son ennemi...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Égide Sacrée
Modo - Chef du Crépuscule
Modo - Chef du Crépuscule

Égide Sacrée


Messages : 3304
Points de RP : 4374
Surnom : Cris’
Genre : Féminin
Personnage Principal : Serre d’Argentavis ➯ Guerrière de l’Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeLun 16 Jan - 14:55

Le Camp du Clan - Page 3 Zogide10

Nuage de l’Égide aka Égide
« N’aie pas peur
d’être rejetée.
Aie plutôt peur d'être accepter pour les
mauvaises raisons. »

Bataille

Égide n’arrêtait pas de courir, les remèdes qu’elle tenait dans sa geule de l’aidai pas vraiment à respirer et elle du faire une pose avant d’entrée dans le camp du Crépuscule. D’ici, elle voyait très bien si un chat courait vers elle mais elle savait aussi qu’on l’a voyait très nettement dans ce paysage.
Elle souffla un bon coup avant de courir vers l’entrée. Elle entendait les cris de bataille et elle sentait l’odeur du sang.
Elle cilla plusieurs fois avant de tourner sa tête en tous sens, elle devait trouver Clarté Nocturne !
Elle suivit la barrière du camp en essayant de trouver des visages familier dans ce chaos de sang et de griffes.
Abysse du Dragon…ici Berceuse de l’Univers…
Quelques visages qui lui redonnerait un peux d’espoirs avant qu’elle ne tombe enfin sur Clarté Nocturne.

Elle l’a vit courir vers Étoile Venimeuse, près d’elle se tenait Brume de Cendre, tous se déroula vite, trop vite devant ses yeux.
Les griffes.
Le sang.
Clarté Nocturne qui tombe.
Encore du sang.

Égide dégluti, incapable de bouger, son cœur battait a vive allure. Elle resta plusieurs minutes tétanisée avant d’enfin obliger ses membres à bouger et courir vers la guérisseuse.

Égide ne savait pas si elle avait eut le temps de parvenir Brume de Cendre, mais pour l’instant elle posa ses remèdes sur le sol.
Elle pressa ses pattes sur la gorge de son aîné, elle devait vivre ! Elle ne devait pas mourir maintenant !
Les crocs serré avec violence, elle attrapa des toiles d’araignée et les plaça sur la fourrure poisseuse de sang de la féline.
Mais elle n’arrivait pas à arrêtée l’hémorragie, le sang continuant de coulée inlassablement sur les pattes de l’apprentie.
Clarté Nocturne ne bougeait pas…et elle remarqua après plusieurs minutes qu’elle ne respirait plus non plus…

- Non…non..non ! Tu aurais dû me laissée y allez…murmura-t-elle, des larmes s’écoulant sur ses joues.
Elle tourna doucement sa tête vers Brume de Cendre et renifla.
- Elle…elle t’as dit…pour le signe ? murmura-t-elle avant de reprendre, c’est moi qui l’est reçue…j’aurais dû…j’aurais dû venir te voir et elle serrait sûrement encore en vie.

Sa voix s’étrangla et elle tourna sa tête vers Clarté Nocturne pour enfouir sur museau dans son pelage. Elle s’en voulait tellement, si elle avait compris le signe plus tôt..Brume de Cendre ne serait pas parti livré bataille…Elle serait sûrement encore en vie…
Désolé…désolé…désolé…Désolé Clarté Nocturne…Désolé Clan des Étoiles… pensa-t-elle en restant collé à Clarté Nocturne, son pelage devant peux à peux froid.

___________________/_/_/

“L'écriture : cet éternel dilemme entre la vie et la mort,
cette ambiguïté qui rejoint les gens dans leur instabilité la plus secrète.”



Le Camp du Clan - Page 3 Staff_11

Vie & Jaspe:
Revenir en haut Aller en bas
Graine de Sureau
Lieutenant de l'Aube
Lieutenant de l'Aube

Graine de Sureau


Messages : 4998
Points de RP : 8662
Surnom : Rossy - Ross'
Genre : Autre / Ne pas divulguer
Personnage Principal : Quête d'Excellence - Guerrière de l'Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeLun 16 Jan - 18:04

Soleil du Matin
« Le monde ne vous attend plus, il a prit le large
Le monde ne vous attend plus, l'avenir lui parle. »
Le Camp du Clan - Page 3 Captur13
NON LIBRE

Le matou trépignait sur place. Alors comme ça Cobra pensait pouvoir venir chasser les félins de leurs propres clans ? Le matou ne put retenir un léger rire ironique. Non mais pour qui elle se prenait cette vieille ? Le poil hérissé, il observait, comme tout le reste des combattants cette nuit là, l'entrée du camp par lequel la sois disant meneuse de l'Empire allait débarquer. Lorsqu'il entendit le cris de guerre, il se redressa instinctivement. Plus rien ne comptait, même ses cauchemars ne l'avaient pas suivi ici, il ne restait qu'une rage intense alimenté par une impuissance sans nom. Ce soir, il se battrait pour ceux qui n'étaient plus là, et surtout pour sa soeur. Jetant un instant un coup d'oeil à Rapace des Monts, il grogna. Non, personne de sa famille ne mourrait se soir.
Alors, il se jeta sur le premier pelage qui lui passa sous le museau, d'un blanc immaculé, et le reversa avec toute ses forces.


Abeille
« Le monde est partout le même, né du chaos et de l'explosion, il avance en s'effondrant. »
Le Camp du Clan - Page 3 Abeill10
AVEC LEKS'

Elle avait sentit l'odeur de son sang, face à l'ennemi,, et elle avait immédiatement compris. Son coeur s'était déchiré alors même que son corps n'était pas sous ses yeux. Envoyant promener son assaillant à l'aide de quelques coups puissant alimenter par une rage grandissante, et elle se tourna. Héron était là, allonger dans une flaque de sang qui imbibait son pelage, sa gorge tranchée se vidait d'un sang épais et odorant, et, à côté de lui, un apprenti se tenait, tétanisé. Il ne fallut pas longtemps à Abeille pour comprendre ce que Nuage Veilleur avait fait à son frère, elle l'avait compris à l'instant même où elle l'avait vue. Juste derrière elle.
Le regard d'abord terrorisé d'une soeur en deuil, ses pupilles vertes devinrent très rapidement glacial et sans émotion. C'est comme si tout était mort avec elle, elle ne ressentait plus, seul la haine profonde bouillonnait en elle, intense et destructrice. Elle s'avança alors doucement, comme si rien d'autre n'existait, comme si elle ne craignait rien, invincible dans son pelage de feu, de glace et de cendre. Nuage Veilleur ne fit pas le moindre mouvement, le petit être frêle était paralysé par son action, et il l'observait, il observait le monstre s'approcher avec lenteur et colère, il pouvait sentit le coeur d'Abeille battre d'une force indescriptible dans la terre, et même lorsqu'elle le renversa, il ne fit pas le moindre mouvement. Son regard était terrorisé, mais pas par l'empirienne, par lui même, et il voulait, il voulait demander pardon, il voulait demander une rédemption. Jamais, jamais il n'avait souhaité cela. Mais sur cette terre, il n'y avait pas la place pour un pardon, il n'y avait pas la place pour la pitié, et encore moins dans le coeur de la guerrière qui, après un regard horriblement froid, attrapa sa victime par la gorge et l'enserra jusqu'à ce que ses crocs se touche.
Le goût du sang était d'une telle jouissance... Et celle de la vengeance n'était jamais rassasié. Lorsqu'elle le relâcha, Nuage Veilleur était déjà mort, mais ce n'était pas assez, elle détruirait tout ceux qui le méritait, elle anéantirait chacun de ses ennemis.
Relevant alors la tête, elle fronça le museau en voyant Abysse du Dragon combattre contre Grès. Un instant, elle ne comprit pas. C'était comme si tout se mélangeait dans son esprit, et puis tout fit sens. Alors elle se redressa et partit dans sa direction, sautant sur ses épaules dans un feulement de rage.

-TRAITRE !

Elle lui mordit alors l'épaule de toute ses forces, avant de se faire éjecter un peu plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Erable Fauve

Erable Fauve


Messages : 223
Points de RP : 852
Surnom : Sat, saturn
Genre : Féminin

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeLun 16 Jan - 20:54

Le Camp du Clan - Page 3 03zg
Ombre et Terre

Cette journée là serait décisive pour la petite femelle brune ; un pressentiment désagréable l'animait depuis le départ des troupes et ce fut seulement lorsqu'elle se retrouva nez à nez avec des dizaines de combattants adverses sous les yeux qu'elle réalisa : sa vie pouvait s'arrêter ce soir, sous la pleine lune. Sa première pensée fut pour les chatons, attendant sagement dans le repère de l'Empire le retour des guerriers. Et si elle ne revenait jamais ? S'ils ne revoyaient jamais les deux prunelles bleutées de leur mère adoptive ?  Et celles de leur père ?
Elle croisa le regard du rouquin, et la même lueur de doute brillait dans ses yeux. Un mot, un signe et elle le suivait hors d'ici, loin de ce combat qui n'était pas le leur ; ils iraient dans les montagnes, près de l'océan. Le lieu elle s'en fichait mais il fallait qu'elle parte loin de la rage meurtrière qui planait ici. Elle entrouvrit ses babines et plongea son regard dans celui de l'ancien solitaire "Orage je... je crois que je ne veux pas mourir ce so...
Tout arriva très vite, une silhouette sortie de la pénombre se jeta sur lui et sans lui laisser le temps de riposter l'emporta de là où il était venu et le cœur de la féline s'emballa. Elle n'était pas trouillarde mais quelque chose de grave était en train d'arriver cette nuit là et elle était contrainte d'y participer. Elle s'engouffra dans les ténèbres à la poursuite de son camarade, seul son souffle irrégulier trahissant sa présence jusqu'à ce qu'une boule de poil brune la face vaciller, brisant sa démarche de velours. Ombre poussa un petit cri de surprise tandis qu'elle se retrouvait piégée dans un duel infernal. Son adversaire faisait probablement le double de son poids, sûrement une guerrière aguerrie et farouche : elle ne devait pas avoir de pitié c'était la seule chose qu'on lui demandait. Alors Topaze grimpa sur la féline et lui lacéra une partie de l'échine en feulant, elle n'était qu'un obstacle sur son chemin vers Orage, elle devait tuer, faire remporter l'Empire et tout irait mieux après : les chatons, Orage, elle et une belle vie, une famille.
Du sang commençait à perler au bout de ses petites griffes, il s'agrippait aux touffes de poils que perdait la femelle et ça c'était plutôt bon signe. En réalité pas pour la clanique mais pour Ombre, sentir son ennemie faiblir signifiait que le calvaire était presque terminé alors elle redoubla d'efforts tandis que la féline commençait à se rebiquer et lui asséner plusieurs coups de crocs. Ca suffit pensa-t-elle à bout de nerfs en lacérant les flancs de son adversaire qui s'effondra dans des gémissements de douleur. Enfin libérée de son emprise elle inspira profondément et aperçut la silhouette de son ami, qu'elle aspirait à rejoindre tant bien que mal malgré ses blessures.

Au loin, un autre obstacle la guettait, tous crocs dehors.


Le Camp du Clan - Page 3 Jp3r
Topaze et Agate

"Ils ont pris les chatons, ils ont volé tes neveux. Tu m'entends Agate ? Ils sont entrés dans la pouponnière et à l'endroit où notre sœur les a mis au monde, à l'endroit pile où elle a rendu son dernier souffle il les ont emportés "
C'était les premiers mots qu'avait prononcé Nuage de Topaze droit dans les yeux de son frère lorsqu'elle avait constaté l'absence de Petite Course et Petit Vol et elle ne l'osait pas se l'avouer mais elle avait adoré la lueur de colère qui avait animé son regard à ce moment là. Elle ne serait donc pas seule à venger cet acte de guerre impardonnable, à sauver les deux chatons et honorer sa sœur. Nuage de Grenat avait toujours prôné la quête de liberté et avait rejoint le Clan des Etoiles bien avant de l'avoir accomplie mais aujourd'hui c'était à Topaze d'être libre et par cela elle entendait massacrer librement les ravisseurs de ses neveux. Suivie par
son frère, elle s'était discrètement évadée du phare en confiant le dernier chaton aux seuls félins de confiance qui lui restait : sa famille. Son cœur battait fort, en rythme avec sa course effrénée vers sa destinée et l'adrénaline que lui procurait la situation la rendait inarrêtable. Le matou bicolore, aussi déterminée que sa sœur lui fit signe de s'arrêter à la lisière du camp du crépuscule d'un mouvement de queue. Flanquée l'un à côté de l'autre, se frôlant légèrement, ils s'échangèrent un dernier regard complice. "Tu sauras reconnaître son odeur ?" souffla-t-elle sans plaisanterie, toutes griffes dehors. Griffe d'Agate inclina la tête sur le côté, perplexe "L'odeur du coupable. C'est pas compliqué, il doit empester le lait." ajouta la novice en avançant de quelques pas décisifs vers le combat qui faisait rage plus bas. Guidée par son odorat vers ce qui allait bientôt se transformer en sa future proie.


Le Camp du Clan - Page 3 E2y5
Erable et Venin

Vivre paisiblement ? Non , trop peu pour lui. Il laissait cette lourde tâche à Vertige de l'Aconit et ses petits, lui, il était né pour se battre et terrasser ses ennemis, Erable Fauve ne croyait pas en la rédemption, ni même au bien. Forêt Sombre et Clan des Etoiles n'était que des sornettes, des rêves idylliques racontés par ceux qui n'avaient pas perdu leur famille trois fois. Alors cette nuit sa vie ne l'importait pas : Venin devait mourir. C'était les pensées qui tournaient en boucle dans sa tête depuis que les clans avaient été mis au courant de l'attaque de l'Empire et le plan était malin, Venin avait toujours été maline. Lorsqu'ils jouaient chatons, lorsque le pouvoir n'était encore qu'une notion abstraite pour Toxine et Erable alors qu'elle dévorait déjà la féline beige, elle gagnait déjà parce qu'elle était méthodique, dénué de sentiments, stratégique. Tout ça il l'avait admiré parce qu'elle était puissante et même attirante. Mais à force de jouer avec le feu, de lui donner trop d'importance il avait mis en péril tout ce à quoi il tenait et cette erreur là, il ne la referait plus jamais.
C'est pourquoi Etoile Venimeuse allait mourir ce soir et si c'était de ses crocs alors c'était mieux.

Lorsque la bataille commença à ravager petit à petit le camp Erable Fauve se mit en quête de trouver la responsable de son courroux et il ne lui fallut pas longtemps pour sentir deux émeraudes lui déchirer l'échine du regard, longuement. Il répondit à la provocation et plongea à son tour ses deux yeux jaunes dans l'immense tumulte qui tapissait la rétine d'Etoile Venimeuse. Alors il en était là, à dévisager la responsable de tous ses malheurs tandis que tout s'agitait autour de lui. Il avait toujours été doué pour rendre ses altercations dramatiques ce qui faisait rire Vertige de l'Aconit systématiquement et d'ailleurs... Vertige... il visualisa la douce silhouette de celle qui partageait sa vie à présent et ce fut la preuve qu'il devait attaquer, il réfléchissait trop.

Alors Erable Fauve se jeta de tout son poids sur la féline en la noyant sous sa fourrure flamboyante et entama une série de violentes initiatives, arrachant des touffes de poil à son ancienne compagne, ébahis à la vue de chaque goutte de sang qui perlait de ses flancs. "J'espérais que ça se passe comme ça." feula-t-il en déferlant sa rage sur son adversaire. Enfin, il finit par la coincer sous ses puissantes pattes et en appréciant le spectacle de sa petite carcasse essayant en vain de s'évader, il ajouta en enfonçant ses griffes dans son poitrail immaculé "Comment on en est arrivé là ? Pourquoi briser chaque miette de bonheur que je pouvais rassembler ? Hein ? On avait tout Venin, et tu as tout gâché"
Revenir en haut Aller en bas
Etoile des Âmes
Modo - Chef de l'Aube
Modo - Chef de l'Aube

Etoile des Âmes


Messages : 1840
Points de RP : 1958
Surnom : Darky
Genre : Féminin
Personnage Principal : Etoile des Âmes (Meneur de l'Aube)

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeMar 17 Jan - 17:19

☽ Étoile Éveillée ☾
Le Camp du Clan - Page 3 Sopor_11
Contre Belladone

Quand Abysse du Dragon était arrivé au milieu du camp du Crépuscule, Etoile Eveillée n'aurait jamais osée penser ce qu'il allait lui dire. Voilà le Clan du Crépuscule, attendant aux côté du restant du Clan de la Nuit et du Clan de l'Aube, tous à l'étroit dans le camp. Les fourrures étaient ébouriffées, les griffes sorties, et le regard prêt à en découdre. Tous attendaient l'Empire et Etoile Venimeuse. C'est alors qu'une armée de solitaires entra dans le camp. Sopor feula à ses guerriers d'attaquer alors que les trois clans fondirent sur l'Empire comme un seul chat.

C'est alors qu'une chatte noire tigrée sauta sur Etoile Eveillée. Celle ci cracha de fureur en se mettant debout sur ses pattes arrières, les pattes avants tendues pour attaquer la reine. Elles entrèrent en collision avec force alors qu'elles roulèrent, échangeant des coups de griffes et de crocs féroces. Mais alors qu'elles combattaient, Etoile Eveillée comprit avec horreur que pour eux, la mort était le seul choix de fin d'un combat.

♪ Harfang des Neiges ♪
Le Camp du Clan - Page 3 Harfan13
Non-libre

Depuis la mort de Fleuve, Harfang des Neiges était plein de doutes. Est-ce que leur combat était juste ? Est-ce que suivre Etoile Venimeuse était une bonne idée ? Et pourtant, le voilà ici, avec sa mère, devant le Clan du Crépuscule. Quand Etoile Venimeuse parla, les souvenirs d'une vie rêvée vinrent en mémoire du matou aveugle. Il aurait pu vivre avec sa sœur, avec son père. Ils auraient pu vivre heureux, mais les Clans en avaient décidé autrement. Crachant avec fureur, le matou suivit les odeurs des guerriers de l'Empire, se jetant dans un flot d'odeurs différentes et de bruits de combat.

Désorienté, le matou chercha une odeur connue quand l'odeur du Clan du Crépuscule envahit son museau, alors qu'une masse sauta sur son dos. Crachant, le grand matou se jeta sur son dos, avant de flanquer un coup de griffe au visage de son assaillant. Se redressant avec rapidité, il se jeta à son tour sur son ennemie, qui était une femelle crépusculienne.

▲ Rapace des Monts ▲
Le Camp du Clan - Page 3 Mont12
Non-libre

Attendant aux côtés de Fleur de Myrtille, sa fourrure ayant doublée de volume et les crocs découverts, Rapace des Monts était prêt à se battre comme un lion pour son Clan. Il était revenu rapidement de la ville à l'annonce de la bataille.

Il cracha alors que l'Empire entra dans leur camp, et se jeta sur un matou ennemi, qui eut un moment de stupeur en essayant de contrer une attaque de sa patte manquante. Le matou gris et blanc en profita pour le mordre profondément à l'épaule, le faisant cracher de douleur, alors qu'il prit la poudre d'escampette. Grisé, Rapace des Monts sauta sur son prochain adversaire, un matou noir.

☆ Nuit d'Obscurité ☆
Le Camp du Clan - Page 3 Rp_obs10

Nuit d'Obscurité était dans la tanière des guérisseurs du Crépuscule, avec tous les autres guérisseurs des autres clans. Observant la bataille, ils se jetaient parfois dans la mêlée pour ramener un guerrier blessé.

Ses yeux parcoururent le champ de bataille pour voir Nuage de Violettes se battre contre un matou deux fois plus grand qu'elle, sa rage de vaincre compensant la différence de taille. Ignorant sa boule au ventre d'inquiétude devant cette vision, la guérisseuse nuiteuse se força de continuer de balayer du regard le camp, jusqu'à voir Etoile Venimeuse face à Brume de Cendre. Ce dernier était en très mauvaise posture, et Nuit d'Obscurité commença à faire un pas hors de la tanière pour avertir un guerrier avant de se précipiter vers lui quand tout bascula.

Brume de Cendre était au sol, alors que la félone s'apprêtait à l'égorger sur place. Commençant à s'élancer vers eux, elle se figea alors qu'un éclair d'argenté et de noir intercepta le coup mortel. Son corps tomba au sol, dans un éclair de rouge. Nuit d'Obscurité hurla de douleur quand Clarté Nocturne toucha le sol. Courant vers eux, elle vit aussi Nuage de l'Egide arriver vers Brume de Cendre et Clarté Nocturne. De l'angle où elle était, Nuit d'Obscurité vit Clarté Nocturne parler à Brume de Cendre, avant que ses yeux ne se ferment.

Arrivant vers les trois félins, Nuit d'Obscurité intercepta les paroles de Nuage de l'Egide à propos d'un signe. Regardant Brume de Cendre, le regard atterré, la guérisseuse crème comprit dans un sursaut. Tous les signes que l'apprentie guérisseuse avait reçu étaient pour ce moment précis là. Pour que Brume de Cendre devienne le prochain meneur de la Nuit.

"- Nuage de l'Egide, ramène Brume de Cendre à la tanière des guérisseurs et vérifie qu'il n'a rien, je m'occupe de Clarté Nocturne." Miaula mécaniquement Nuit d'Obscurité, alors que ses yeux restaient fixés sur le corps de sa mentor.

Alors que les deux chats partirent, la guérisseuse plongea son museau dans la fourrure encore chaude de sa mère adoptive, et miaula avec douleur :

"- Je ne sais pas comment faire sans toi, mais je vais y arriver, je te le promets. Grâce à toi, j'ai pu connaître le bonheur d'avoir une mère, une confidente, et une amie. Je veillerai sur tes chatons, je te le promets... Repose toi bien."

Puis, elle tira son corps par la peau du cou jusqu'à la tanière des guérisseurs, s'empêchant de penser à la dure réalité pour le moment. Son Clan avait besoin d'elle.

___________________/_/_/
Le Camp du Clan - Page 3 Signa_22
Revenir en haut Aller en bas
Brûlure Céleste
Guérisseurs de l'Aube
Guérisseurs de l'Aube

Brûlure Céleste


Messages : 1685
Points de RP : 5146
Surnom : Miroux
Genre : Féminin
Personnage Principal : Brûlure Céleste ➟ Guérisseur (Aube - ♂)

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeMar 17 Jan - 22:37

🌒 NUAGE OMBRAGÉ 🌘
Le Camp du Clan - Page 3 Ombrou13

Nuage Ombragé était prêt, entre Nuage Sibyllin et Nuage du Loup, griffes sorties, à recevoir cet Empire qui avait ruiné la vie de ses camarades. Il avait travaillé dur avec Kinkajou Carmin pour ce jour et il ne se laisserait pas attendrir par ses légères douleurs qu’il ressentait à cause de son entraînement de la veille. Non, aujourd’hui, il devait être paré. Ce qui l’embêtait bien plus, était la présence de sa grande sœur, près de Berceuse de l’Univers. Elle n’avait rien à faire ici… soudainement, il n’eut guère le temps de ruminer, l’Empire déboulait dans le camp. Il se retrouva face à une chatte plus âgée que lui. Elle crachait et ses techniques martiales se trouvaient être bien plus complexes que les siennes. Mais il fit de son mieux et usa de sa grande taille pour se défendre. Il reçut une entaille à l’oreille, puis à l’épaule et Nuage Ombragé sentit pour la première sa peau se trancher à vif. Il feula de douleur, perdant le rythme du combat puis la féline tigrée l’envoya valser non loin. Le gros chat mit du temps à se relever. Alors qu’elle revenait à la charge, un éclair gris lui barra le champ de vision, il entendit un cri suraigu de douleur et vit son adversaire décamper aussi sec. Hébété, il vit Cœur Poétique se tourner vers lui, le museau froncé :
- Tout va bien, p’tit frère ?
Outré, Nuage Ombragé bondit sur ses pattes, toutes griffes dehors :
- Oui ! Je n’avais pas besoin de ton aide !
- Ah oui ? fit-elle, ironiquement. Tu n’étais pas en train de te faire laminer par l’autre ?
- C’est faux ! s’écria Ombrage par-dessus le chaos. Je n’avais pas besoin que tu viennes. Et surtout pas toi. Tu n’as rien à faire ici, ajouta-t-il durement. Ta présence aurait été la bienvenue si tu nous avais suivi, lorsque nous sommes venus, l’autre fois.
Cœur Poétique esquiva un instant son regard avant de gronder à son tour :
- J’ai le droit de faire ce que je veux, hein. Je sais que vivre sans moi est dramatique mais qu’est-ce que tu veux ? Je viens vous aider, tu devrais t’en satisfaire.
- Non ! Tu ne peux pas revenir comme ça si tu respectes un minimum tes valeurs ! Le Zénith est neutre, tu dois l’être. Tu as décidé de nous tourner le dos lâchement alors soit, mais fais-le proprement. Tu ne vaux peut-être pas mieux qu’Etoile du Golem, finalement, finit-il, dédaigneux.
Sa sœur eut l’air scandalisée :
- Je t’interdis de dire ça, stupide boule de poil ! Tu ne le connais pas, tu ne sais pas ce qu’il a fait pour nous !
- Si ! Kinkajou Carmin m’a tout raconté ! Il nous a ramené tout… tout ça ! explosa-t-il en désignant l’ensemble du combat d’un mouvement de queue. C’est à cause lui, tout ça ! A ne pas respecter le Code et ne pas écouter nos ancêtres, voilà dans quel pétrin il nous met aujourd’hui. Et lui ? Il est mort, évidement, il nous laisse lui aussi lâchement.
- Ce n’était pas volontaire ! s’agaça Cœur Poétique, le cœur battant. Tu le sais, réfléchis un peu ! Il aurait sûrement préféré nous aider…
- Quel genre de chef était-il s’il ne peut pas réfléchir, lui, aux conséquences de ses actes une seule seconde ?!
Cette fois, Ballade parut désarmée face à son frère. Devrait-elle reconnaître la vérité derrière les dures paroles de Nuage Ombragé ? Il n’en était pas question, ce n’était pas lui qui avait fait des balades sur son dos pour voir la mer, ce n’était pas lui non plus qui s’endormait sous le timbre grave mais doux de sa voix. Non, lui connaissait un autre Etoile du Golem, celui qu’il s’était forgé dans ses illusions et ses conversations avec les autres. Et à cause de tout ça, il commençait à détester un chat qu’il n’avait jamais vu de sa vie :
- Tu vis trop dans le passé, feula Cœur Poétique, forcée de défendre leur père. Ce qui est fait est fait, concentre-toi sur ce qu’il se passe maintenant. Donc évite de mourir, cette fois, je n’irai pas te sauver les fesses à nouveau.
Sur ce, elle disparu dans la masse, laissant son frère seul. Nuage Ombragé feula en s’élançant vers un autre adversaire, bien décidé à mettre toute sa frustration. Tandis que Cœur Poétique serra les crocs, sentant son cœur se serrer avec rage.


ÉTOILE VENIMEUSE
Le Camp du Clan - Page 3 Venin-10

Finalement, ce moment où les souvenirs étaient remontés dans la gorge d'Etoile Venimeuse, alors que leurs regards s'affrontaient déjà en silence, fut réduit à néant par l'attaque frontale et subite d'Erable Fauve. Hébétée, encore plongée dans ces réminiscences qu'elle s'était longuement forcée à évincer de son esprit, Etoile Venimeuse recula avant de se prendre les coups dans un feulement de douleur. Erable Fauve n'y allait pas de patte morte. Sa vision se troubla, sous la violence de ses attaques, mais Venin réussit tout de même à en éviter même si elle sentait ses flancs dégouliner de toutes parts. Toute la rage, la douleur, le chagrin et la frustration qu'avait conservé Erable Fauve se déferlait sur elle, et la meneuse de l'Empire pouvait sentir chaque sentiment qui accompagnait chaque coup porté. Elle cracha du sang, de plus en plus essoufflée d'essayer d'éviter les attaques tout en essayant de lui en porter, elle aussi.
Il fut un temps où c'était Nuage Venimeux qui tentait tant bien que mal à surplomber Nuage d'Erable aux entraînements de combat. Il fut un temps où ils se battaient sans sortir les griffes, le sourire aux lèvres. C'était un temps révolu, loin de celui-ci, où cette fois, Etoile Venimeuse était dominée par la large ombre de son ancien compagnon, qui la maintenait fermement au sol par les épaules :
« Comment on en est arrivé là ? Pourquoi briser chaque miette de bonheur que je pouvais rassembler ? Hein ? On avait tout Venin, et tu as tout gâché. »
Etoile Venimeuse rit jaune, son rire secoué dans un grondement sourd :
- J'ai tout gâché ? Excuse-moi ?! Qui est allé se trouver Splendeur du Glacier comme compagnon alors que tu aurais pu m'avoir bien avant ? Mais, évidemment, tu en as décidé autrement, alors j'ai dû te punir, pour l'affront que tu as fait au Code. J'ai tué ton misérable compagnon, j'ai tué, oui et encore après, j'ai tué. Nos chatons, Toxine, ton petit Séisme, oui, tous, ils ont tous été condamné par ta faute. Et uniquement la tienne.
Elle chuchota, les yeux écarquillés par l'adrénaline et la folie qui la dévorait presque entièrement :
- Je voulais te tuer toi aussi, Erable, mais à petit feu. Je voulais te réduire au désespoir, au néant. Que tu n'aies plus rien. Rien !
Erable Fauve tremblait de la patte aux pattes, les yeux révulsés par l'horreur qu'il venait d'apprendre. Etoile Venimeuse sentait les battements de son cœur au galop vibrer dans tout son corps, suivant son propre rythme. La haine était tellement lisible dans ses pupilles ambrées. Ni une ni deux, il pressa sa patte valide contre la gorge de Cobra alors qu'il commença à lever l'autre dans un air décidé, comme si rien ne pouvait l'arrêter. Elle serra les crocs avec force. Être tuée par des griffes d'Erable Fauve ? Quelle douce ironie, si seulement elle s’était attendue à cela, le jour même où Petit Venin aurait posé les yeux sur lui la toute première fois, concrétisant une amitié si évidente et forte qu'elle s'était empoisonnée progressivement.
Elle ne pouvait désormais plus reculer, elle était coincée. Erable Fauve serrait les crocs, prêt à donner son attaque, un peu trop lentement au goût de la meneuse, ayant l'habitude -elle - d'ôter des vies :
-  Eh bien, va s'y, qu'est-ce que tu attends ? Je sais que tu en meurs d'envie. Si tu as assez de foi pour devenir comme moi, un meurtrier, eh bien n'hésite pas. Venge-toi, Petit Erable. Deviens le misérable sauveur des Clans, cracha-t-elle avec amertume, la voix entrecoupée par le manque d'oxygène.
Brusquement, elle ne ressentit aucune douleur. Erable Fauve avait suspendu son attaque dans le vide, comme si le temps s'était arrêté. Etoile Venimeuse se mit à jubiler, comprenant ce qu'il se passait dans sa tête. Sa prise se fit soudainement plus hésitante, moins pressante sur son poitrail, elle put enfin reprendre sa respiration, lui donnant un nouvel élan de force. Elle dégagea bien vite de la prise de son ancien compagnon et le griffa au visage dans un feulement guerrier.
Constatant avec satisfaction que la tendance s'était renversée, elle s'approcha vivement de lui, prête à l'attraper par la nuque pour la lui briser. Elle n'avait plus aucune affection le concernant, tout n'était que souvenirs enfouis loin d'elle, rien d'autre, uniquement des éléments abstraits et factices. Cela ne l'empêcherait pas de faire ce qu'elle devait commettre…
Quoi ?!
Une masse légère mais vive la projeta au sol, loin du guerrier roux tacheté. Se redressant dans un grondement frustré, la meneuse leva les yeux vers une femelle rousse et crème tachetée étrangement familière, les pattes écartées ancrées dans le sol. Légèrement ramassée sur elle-même, défendant visiblement Erable Fauve, la chatte grondait de fureur, les yeux réduits à deux fentes… sur une face défigurée :
- Epine Glorieuse ! cria Erable Fauve, le visage sanguinolant.
Epine… Cela ramena la chatte crème des lunes en arrière, alors qu’elle massacrait un à un les fruits de son union avec Erable Fauve. Sans la moindre culpabilité, le cœur aussi froid qu’une tempête de neige, Majesté Vénéneuse avait tué un à un ses frères avant de s’être tournée vers Petite Epine, catastrophée. Son unique fille avait balbutié quelques mots avant que sa mère ne lui révèle la cause de cette tuerie. Il était vrai… elle avait été obligée de mener une troupe lourdement armée pour aller récupérer sa fille, faisant passer le Clan de la Nuit comme coupable, et idéalement Splendeur du Glacier, tout en se faisant passer pour une bonne mère.
Et aujourd’hui, sa seule et unique erreur de parcours était qu’elle n’avait pas tué Epine. Elle aurait dû, cette nuit-là. Aujourd’hui, elle devait subir à nouveau les douleurs du passé qu’avait porté ses anciens proches à cause d’elle. Epine Glorieuse n’attendit pas plus d’un seul instant pour se jeter sur elle, toutes griffes dehors, sans la moindre sensibilité. Les deux chattes roulèrent au sol à l’unisson, dans un déluge de crocs, de touffes de poils et de griffes. Non ! Je ne peux pas perdre face à cette gamine ! rugissait intérieurement la mère d’Epine. Pendant quelques minutes intensives, aucune des deux ne lâcha, butées à ne pas perdre. Car perdre signifiait mourir et aucune des deux ne le voulaient. Ventre contre ventre, Epine Glorieuse fut la plus rapide et le lui trancha sous le feulement d’Etoile Venimeuse. Sa fille s’en extirpa et la plaqua au sol.
Les deux femelles s’affrontèrent du regard quelques secondes, haletantes. Cet échange en disait aussi long d’un discours. Les pupilles ambrées, que sa mère n’avait jamais pu regarder dans les yeux, embrasait la fourrure d’Etoile Venimeuse avant qu’une brûlure tout aussi intense la terrassa de l’intérieur. Epine Glorieuse avait plongé sans hésiter ses crocs contre sa gorge et la serra à s’en décrocher la mâchoire. La haine et la rage qui s’étaient accumulées lui donnait assez d’énergie pour ne pas relâcher sa prise. Le manque d’oxygène incendiait son corps entier, si bien qu’elle crut, dans les dernières secondes de sa conscience, que son corps prenait feu, pour finir en cendre.
Etoile Venimeuse agita vainement les pattes, les yeux écarquillés avant que, petit à petit, sa conscience ne s’effondre. Tout devint trouble autour d’elle, peu à peu, elle sombra dans un long cauchemar sans fin. Un long trou noir, qui ne semblait jamais s’arrêter. Et à partir ce jour, comme en réponse à toutes ces vies envolées par sa faute ; les ténèbres l’engloutiront. Pour toujours.


***


« C’est fini. »
Le souffle d’Epine Glorieuse se débloqua pour la première fois depuis longtemps. La chatte cracha le sang de Venin, amère, ne pouvant détacher le regard de sa génitrice, perdue. Tant de sentiments s’entremêlaient :
- J’ai réussi, papa, murmura-t-elle en observant finalement Erable Fauve, les larmes aux yeux, secouée par ses émotions.
« Etoile Venimeuse est morte ! rugit un chat plus fort non loin, témoin de la scène. Vous avez perdu ; Empire, rendez-vous ! »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Petit Aconit
Administratrice
Administratrice

Petit Aconit


Messages : 1263
Points de RP : 8592
Surnom : Leks'
Genre : Féminin
Personnage Principal : Abysse du Dragon → Guerrier de la Nuit

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeJeu 19 Jan - 16:51

| AVEC ABEILLE |


La haine qui brûlait en lui ne s'était pas tue, et il savait que rien ne pourrait la réduire au silence tant qu'il n'aurait pas vu le cadavre de Cobra, et tant qu'il n'aurait pas vengé la mort de Menace des Flammes. Cette débâcle de l'Empire, Abysse du Dragon voulait en être un acteur majeur pour tout ce que ces rats galeux avaient apporté de misère et de souffrances à son Clan. Il s'était démené dans l'ombre pendant des lunes, se tuant pratiquement à la tâche et s'entraînant jour et nuit dans l'attente de ce moment : le triomphe était à portée de pattes, et avec lui la gloire, la liberté, la suprématie du Code du Guerrier. À ses côtés, le mâle pommelé pouvait sentir Nuage Boréal tressaillir et il effleura son flanc imperceptiblement ; il se battrait auprès de ses camarades, ce jour-là, et leur prouverait à tous sa loyauté. Fièrement dressé sur ses pattes musculeuses, un grondement de rage le secoua lorsque le camp du Clan du Crépuscule fut soudain submergé par une vague d'Empiréens : c'était l'heure ! Se jetant dans la bataille aveuglément, assénant des coups à chaque félin qui passait à sa portée, le jeune guerrier se débarrassait rapidement de ses différents adversaires : ses yeux ne cherchaient qu'une seule fourrure tigrée dans la foule. Il devait lui faire payer. Grès lui bondit alors dessus, les griffes en avant, et le matou l'esquiva avec un feulement agressif.

-Ce n'est pas toi que je cherche ! Dégage de là, je veux la peau de Cœur d'Araignée !

Mais l'ennemi revint à l'assaut et lui bondit sur les épaules, les lacérant avec férocité. Abysse du Dragon se secoua pour dégager le parasite, qui roula quelques queues de renard plus loin. Profitant de cet instant de répit pour jeter un regard furtif autour de lui, le corps ensanglanté de Clarté Nocturne l'interpella non loin de là et une décharge de douleur lui déchira le cœur, venue des tréfonds de son âme et le blessant plus sûrement que n'importe quelle morsure. "Non !" Son cri ne franchit pas ses babines, car déjà Grès s'était de nouveau jeté sur lui. Éperdu de chagrin et de colère, le félin moucheté rugit en percutant son adversaire de plein fouet ; sonné, ce dernier tituba et c'est à cet instant qu'Abeille surgit de nulle part pour lui atterrir sur le dos et cracher en lui empoignant l'épaule à pleine gueule :

-Traître !

Par le Clan des Étoiles ! Ne pouvait-on pas le laisser chercher Cœur d'Araignée en paix ? D'une secousse violente, Gouffre se débarrassa de son ancienne camarade et un sourire ironique se dessina sur son visage déjà taché du sang de Grès.

-Le dernier chat à m'avoir appelé un traître est mort, grinça-t-il en dévoilant ses crocs dans un rictus provocateur. Pourquoi n'irais-tu pas rejoindre ce cher Jugement à ton tour ?

Plongeant vers Abeille pour lui faire ravaler ses paroles, il la frappa au poitrail de toute sa force avec un cri vengeur, prêt à tout pour laver cet affront.

___________________/_/_/
Le Camp du Clan - Page 3 Gouffr51
- I knew that something would always rule me
I knew the scent was mine alone.
Revenir en haut Aller en bas
https://canisentier.fr/
Graine de Sureau
Lieutenant de l'Aube
Lieutenant de l'Aube

Graine de Sureau


Messages : 4998
Points de RP : 8662
Surnom : Rossy - Ross'
Genre : Autre / Ne pas divulguer
Personnage Principal : Quête d'Excellence - Guerrière de l'Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeVen 20 Jan - 16:51

Berceuse de l'Univers
« Elle ne cadre pas avec le tabealu, comme une touche de couleur dans un film en noir et blanc.  Elle n'appartient pas à ce monde. Pas du tout, ou pas encore ?»
Le Camp du Clan - Page 3 Ross22
AVEC EUCA

Son instinct là fit reculer avec violence alors que son esprit avait du mal à faire la part des choses. Petit Merle... Son fils... Il se tenait devant lui et lui claquait la mâchoire à son museau. Comment... Sentant son coeur peser une tonne, la féline dû se reprendre alors que son fils revenait à la charge, elle essayait de ne pas lui faire du mal, de simplement éviter les coups que le petit essayait de lui donner.

-Merle, s'il te plait !

S'écria-t-elle complètement paniqué qu'elle envoya sa patte en direction de son fils pour le faire reculer.


Aube Eternelle
"C'est comme se noyer en surface, saigner sans blessure."
Le Camp du Clan - Page 3 Captur10
AVEC EUCA

Encaissant le coup du matou roux, Ouro dû prendre une milliseconde pour se reprendre et retourner à la charge. Faisant semblant d'attaquer les pattes du matou, il dévia au dernier moment pour mordre son épaule avec rage.


Souffle Incendiaire
« J'ose tout ce qui sied à un homme ; qui n'ose point n'en est plus un.»
Le Camp du Clan - Page 3 Matt-s11
 AVEC CRIS

Incendie fut surpris de se faire percuté, et encore plus lorsqu'il se rendit compte que la féline en question avait un étrange appareil. Une apprentie et une handicapée ? Sérieusement ? Souffle Incendiaire ne se laissa pas démonter, loin de là, faisant volte face pour mordre l'une des pattes avant de Quête de l'Excellence, il fut surpris de là voir l'éviter avec une telle aisance. Une douleur lui prit alors au flanc et à la patte, alors le matou se tourna pour mordre le dos de la dite Linnée avant de se dégager de son emprise pour faire face aux deux félines, les crocs découverts. Excellence fut la première à attaquer et cette fois-ci, Incendie l'évita et riposta en lui griffant le visage ce qui lui arracha un grognement.


Petite Terre
« Je n'ai plus rien à gagner. Tout est perdu déjà. » Le Camp du Clan - Page 3 Terre_11
AVEC SAT. FIN

La féline se débattait comme elle pouvait, sous l'emprise des coups de son adversaire, elle ne parvenait pas à échapper aux coups. Bien qu'elle était une bonne apprentie, son baptême restait récent et la féline avait du mal à prévoir les attaques de la féline. Elle sentait la douleur l'emporter, son sang se déverser de son poitrail. Et, petit à petit, elle finit par s'écrouler, sentant la terre meuble sous son épaule, elle ne parvenait plus à se relever. Sa vision floue lui faisait voir un combat étrange et presque imaginaire, alors qu'elle finit par perdre connaissance à cause de la douleur.


Griffe d'Agate
« Tu me manques
De toujours
Tu es l'ombre de l'Absente
Tu es ce passé sans toi. »
Le Camp du Clan - Page 3 Agate_16
AVEC SAT

Le terrien avait été obligé de venir, c'était son devoir. Nuage de Grenat était morte et ses petits avaient été enlevé. Il avait la rage, une haine profonde pour ces coeurs de renard. Alors il avait Nuage de Topaze pour leurs faire la peau. Il ne répondit par les questions de sa soeur juste par des hochement de tête sec, concentré par cette mission, ne faisant même pas attention à la présence de Coeur Poétique qui était venu avec eux.
Lorsqu'ils arrivèrent, il n’eut aucun mal à repérer l'odeur de lait qui lui prit le museau, et à sa soeur non plus. Ils remontèrent alors la trace jusqu'à une féline brune avec, derrière elle, une silhouette allongé sur le sol que Griffe d'Agate reconnu directement.

-Nuage de Terre !

S'exclama-t-il alors, sentant la colère monter encore d'un cran. Sa fille ne bougeait plus. Immobile, du sang sortant de son poitrail. Elle l'avait tué ?


Belladone
« L'amour transforme l'Inutile en Essentiel.»
Le Camp du Clan - Page 3 Bellad23
AVEC DARKY

Par tout les moyens, Belladone essayait de viser la gorge ou le ventre de la féline. Elle savait que c'était le meilleur moyen de là tuer. Alors elle se battait avec violence, ne frappait jamais sans raison, et essayait au maximum de se protéger. Alors qu'elles roulaient, la féline réussi une première fois à griffer le ventre de la meneuse crépusculienne, mais elle savait que cela ne suffirait pas. Envoyant sa patte sur l'épaule d'une patte visiblement blessé, Belladone en profita pour se dégager de son emprise. Faisant alors mine de viser le ventre de la féline, elle changea au dernier moment pour viser la gorge de la meneuse.


Abeille
« Le monde est partout le même, né du chaos et de l'explosion, il avance en s'effondrant. »
Le Camp du Clan - Page 3 Abeill10
AVEC LEKS

Les paroles du matou là sonnèrent, elle devait bien l'avouer, et il eu le temps de là percuter de plein fouet. Avait-elle réellement entendu ? C'était lui qui avait tué Jugement, sa rage fut alors décuplé, elle ne parvenait pas à réfléchir correctement et envoyait des coups de manière désorganisé et imprécis. Elle voulait seulement le tuer, mais ne parvenait plus à se gérer. Il avait tué son compagnon, le seul avec Héron qu'Abeille avait réellement été capable d'aimer.
Sautant en direction du matou, elle sauta sur le côté pour éviter un coup avant d'envoyer ses griffes sur son museau. Mais la féline ne se dégagea pas de cette situation, elle était resté là, sans même penser qu'Abysse du Dragon allait riposter.
Revenir en haut Aller en bas
Égide Sacrée
Modo - Chef du Crépuscule
Modo - Chef du Crépuscule

Égide Sacrée


Messages : 3304
Points de RP : 4374
Surnom : Cris’
Genre : Féminin
Personnage Principal : Serre d’Argentavis ➯ Guerrière de l’Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeVen 20 Jan - 18:05

Le Camp du Clan - Page 3 72f4c910

Nuage Boréal aka Linnée
« L'Amour est une souffrance que l'on cherche éperdument
pour en combattre ardemment la
passion de son charme »

Souffle Incendiaire & Quête de l’Excellence Nuage Boréal
@Aube Eternelle

Linnée s'était reculer après la morsure du matou qui faisait couler un peu de son sang. Elle eut juste le temps de voir un pelage sur sa droite, que se passait-il ?

Son cœur battit la chamade et elle se retourna au moment ou Excellence se faisait griffer le visage.
- Tu devrais partir maintenant ! gronda-t-elle en se jetant sur les épaules du matou puis en lui mordant et en lui griffant toute la peau qui lui était a portée de griffe.

Le matou roula et Linnée ne fut pas assez rapide, elle se fit écraser et son souffle se coupa un instant.
Le noir lui emplie la vision avant que le poids parte enfin de son ventre et qu'elle puisse se relever en toussant.

Et la...elle l'a vit ! Clarté Nocturne, sa mère, emplie de sang et..Nuage de l'Égide près d'elle ! Que se passait-il ? Pourquoi elle ne se relevait pas ?
Nuit d'Obscurité arriva a se moment et Linnée comprit en un instant.
Sa mère n'était plus...

Sa tristesse se mua en une colère, une colère contre ses solitaires qui avaient couter la vie a trop de ses camarades.

Elle fis un bond énorme vers le matou roux et frappa sans s'arrêter son museau.
Un coup puis un autre, du sang encore du sang qui giclait sur son pelage.
Elle ne s'arrêtait pas, ses larmes avaient emplie sa vision et l'aveuglait de se qu'elle faisait.

___________________/_/_/

“L'écriture : cet éternel dilemme entre la vie et la mort,
cette ambiguïté qui rejoint les gens dans leur instabilité la plus secrète.”



Le Camp du Clan - Page 3 Staff_11

Vie & Jaspe:
Revenir en haut Aller en bas
Petit Aconit
Administratrice
Administratrice

Petit Aconit


Messages : 1263
Points de RP : 8592
Surnom : Leks'
Genre : Féminin
Personnage Principal : Abysse du Dragon → Guerrier de la Nuit

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeVen 20 Jan - 18:49

| AVEC ABEILLE & COEUR D'ARAIGNÉE |


De toute évidence, la nouvelle avait déstabilisé Abeille car ses coups devinrent presque maladroits, sa hargne se mua en précipitation et elle parut cesser de réfléchir. "Pathétique !" songea le jeune guerrier avec une moue dédaigneuse, alors qu'il s'abattait de tout son poids sur la femelle qui ne s'était pas préparée à esquiver sa riposte. Sonnée par la violence de l'impact, elle tituba un instant et Abysse du Dragon en profita pour la saisir par la nuque et serrer sa mâchoire jusqu'à sentir le goût du sang emplir sa gueule, puis il secoua brutalement la tête. Lorsqu'il desserra son emprise en constatant que son adversaire n'opposait plus de résistance, la rouquine glissa mollement à terre ; l'avait-il tuée ? Dans tous les cas, elle était hors d'état de nuire. Et il n'avait pas le temps de s'attarder sur son sort. Replongeant donc immédiatement dans la mêlée, le matou brun rugit toute sa rage lorsque son regard vairon se posa sur une fourrure tigrée bien familière ; reconnaissant Cœur d'Araignée au premier coup d'œil, il se rua vers lui sans hésiter un seul instant et le percuta de toute sa masse.

-Je te tiens ! siffla finalement Gouffre entre ses crocs, alors qu'il se remettait d'aplomb d'un coup de reins.



___________________/_/_/
Le Camp du Clan - Page 3 Gouffr51
- I knew that something would always rule me
I knew the scent was mine alone.
Revenir en haut Aller en bas
https://canisentier.fr/
Mûre Noire
Modérateurs
Modérateurs

Mûre Noire


Messages : 1014
Points de RP : 3730
Surnom : Ficeloune
Genre : Féminin
Personnage Principal : Mûre Noire ♀ (Guerrière, Crépuscule)

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeDim 22 Jan - 19:45

Le Camp du Clan - Page 3 Latest?cb=20191019054328

      Coeur d'Araignée se battait tant bien que mal contre la foule de chats qui se tenaient devant lui. "Ils sont nombreux, plus que je ne l'imaginait..." Comment Étoile Venimeuse allait les sortir de là ? "Elle a un plan, on ne va pas tomber ! On deviendra les plus forts et on régnera sur la forêt !" Il se fit soudain percuter par une masse sombre qu'il reconnaitrait entre mille. Sans aucune hésitation il griffa méchamment pour se libérer de son emprise, et après un effort intense y parvint. Sachant la force de son adversaire, il finit par miauler d'un ton désespéré :


-"Petit frère ! Tu peux encore revenir du bon coté ! Ne reste pas avec ces faibles tu vaux mieux que ça !"

___________________/_/_/
Le Camp du Clan - Page 3 Staff_10
Revenir en haut Aller en bas
Nuage d'Ugni
Non-RPGistes
Non-RPGistes

Nuage d'Ugni


Messages : 891
Points de RP : 3452
Surnom : Roncy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nuage d'Ugni ♂ | Aube

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeMar 24 Jan - 10:56


⟡ Petite Mouette ⟡
& Aube Eternelle

Il faisait frais, presque froid. Petite Mouette était roulée en boule contre un rocher, son pelage gris gonflé formant une épaisse couche contre les volutes glacées. La petite chatte tremblait presque mais, trop heureuse de découvrir l'environnement extérieur, elle n'y prêtait guère attention. Près d'elle, une fine boule de mousse reposait, déchiquetée après de longues minutes de jeu. Petite Mouette s'en était vite désintéressée, son attention désormais reportée sur Aube Eternelle, dont le pelage clair ressemblait au sien. « Aube Eternelle, bonjour ! » miaula-t-elle de sa voix enfantine, avant de foncer vers le lieutenant.
Revenir en haut Aller en bas
Etoile des Âmes
Modo - Chef de l'Aube
Modo - Chef de l'Aube

Etoile des Âmes


Messages : 1840
Points de RP : 1958
Surnom : Darky
Genre : Féminin
Personnage Principal : Etoile des Âmes (Meneur de l'Aube)

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeMer 25 Jan - 12:03

☽ Étoile Éveillée ☾
Le Camp du Clan - Page 3 Sopor_11
Contre Belladonne

La chatte semblait enragée, et se battait pour la tuer. Chacun de ses coups étaient calculés, méticuleusement, pour donner la mort. Mais Etoile Eveillée ne cherchait pas à la tuer, et essayait de la mettre en échec par des coups non mortels. Et ce fut sa principale erreur. La chatte envoya paître la meneuse par un coup sur son épaule. Sa patte morte ne put l'aider à rétablir son équilibre, et alors la solitaire visa son ventre. Sopor se prépara à intercepter le coup quand elle vit un éclat blanc, quand les griffes de la chatte noire et blanche passa près d'elle. Une douleur cuisante vint à sa gorge, alors que la chatte grise eut l'impossibilité de respirer. Elle chercha à parler mais seul un râle parvint à sa gueule. Baissant les yeux, elle vit une flaque de sang à ses pattes. Elle n'eut que le temps de voir Rapace des Monts courir vers elle en criant, alors que sa vision devint noire.

Elle se réveilla seule dans la lande. Aucun signe d'une bataille. Se relevant dans un hoquet de stupeur, la fourrure encore hérissée, elle remarqua qu'elle était au Clan des Etoiles. Elle venait de perdre une vie.

"- Repose toi, il n'y a pas d'ennemis à affronter ici." Miaula une voix.

Etoile Eveillée vit alors Chemin Brumeux, qui la regardait avec un doux sourire.

"- Oh mon chaton." Souffla Etoile Eveillée. Puis, elle soupira, tant les mots qu'elle souhaitait dire étaient douloureux. Elle donnerait tout pour rester avec son chaton indéfiniment. "Je dois y retourner, ton frère ne parviendra pas à la battre seul, et mon Clan a besoin de moi."

"- Tu viens de perdre trois vies d'un coup maman, ton corps a besoin de récupérer, la blessure était trop grave."

Etoile Eveillée eut un frisson d'horreur en entendant ces mots. La guerrière ennemie devait être enragée pour infliger une telle blessure d'un coup de griffe. Impuissante, elle ne pouvait que regarder la bataille dans la même flaque d'eau que regardait son fils.

▲ Rapace des Monts ▲
Le Camp du Clan - Page 3 Mont12

Rapace des Monts avait vu la chatte égorger Etoile Eveillée d'un coup de griffe. Il avait vu le flot de sang alors que sa mère cherchait à comprendre ce qu'il se passait. Alors, il avait feulé de toute ses forces en se jetant sur la chatte noire et blanche, enragé. Ses coups étaient violents, alors qu'un voile de rage pur opacifiait son regard.

"- Sale cœur de renard ! Tu as tué ma mère !" Cracha-t-il de tous ses poumons

___________________/_/_/
Le Camp du Clan - Page 3 Signa_22
Revenir en haut Aller en bas
Étoile de Myrtille
Admin - Chef du Crépuscule
Admin - Chef du Crépuscule

Étoile de Myrtille


Messages : 4125
Points de RP : 14193
Surnom : Flammy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nuage Alpin | N

Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitimeMer 25 Jan - 16:44

| Bataille finale contre l'Empire |
Kinkajou Carmin

Il s'était appliqué pour aiguiser ses griffes au mieux, avait vérifié le niveau en combat de ses apprentis et de sa fille, s'était assuré avec Brume de Cendre de motiver les troupes, qui n'en avaient pas besoin ceci étant. Tous les irréductibles, et même la pièce rapportée qu'était Courroux Ardent, étaient plus que déterminés à en finir avec l'Empire. Rares étaient ceux restés sur la presqu'île, Clarté Nocturne, Égérie des Lucioles, Nuage de l'Égide et les chatons, tous les autres étaient là, dans ce camp du Crépuscule qui les accueillait pour la soirée. Des félins de l'Aube étaient venus également, renforçant le groupe déjà conséquent de guerriers, mais ils ne seraient pas de trop. Ils ne seraient pas de trop pour éradiquer les félins de Cobra, et mettre fin aux sévices de cette soi-disant Étoile Venimeuse. Cette soirée était celle qui signait la fin de l'Empire, il ne pourrait en être autrement. Kinkajou Carmin fixait la pointe des montagnes au loin qui disparaissait en même temps que le soleil derrière lui. Ce soir, ils reprenaient leurs droits sur ces terres, le Clan de la Nuit rejaillirait de ses cendres pour de bon, et plus jamais ne se laisserait éteindre comme il l'avait été par les actes d'Étoile du Golem et d'Étoile Venimeuse. Ils allaient se redresser, plus forts que jamais, en vainquant l'ennemi grâce aux enquêtes de son fils.
Il se tenait d'aplomb, prêt à tout pour détruire l'Empire, qui ne tarderait pas à pointer le bout de son museau maintenant que la pleine lune irradiait la ravine de sa douce lumière. Il n'y aurait pas d'assemblée ce soir, pas de trêve, mais un combat sanglant pour signer la fin d'une guerre. Seuls les chatons habiteraient la presqu'île et joueraient aux grands en mimant une assemblée ou une bataille, puisqu'aucun n'était présent au sein du camp du crépuscule ce soir-là, sinon quoi ils auraient été tout autant en danger que n'importe lequel des combattants. Kinkajou Carmin, cette pensée lui traversant l'esprit, revit Pureté de l'Âme assassiner son fils le soir de l'assiégement. Patte Éthérée avait voulu être un grand guerrier, mais n'avait même pas eu l'occasion de devenir apprenti à cause de la cruauté de l'Empire. Il était hors de question qu'ils arrachent à un seul chaton de plus son avenir.
Soudain, l'Empire tout entier pénétra dans le camp du Crépuscule en grands fracas et hurlements, la surprise d'autant d'adversaires les faisant ciller mais pas reculer, ils se jetèrent toutes griffes dehors sur les Claniques. Kinkajou Carmin plongea dans la bataille avec rage et détermination, il tuerait tous les chats de Cobra nécessaires, et Cobra elle-même, pour mettre fin à cette sombre période qui frappait les siens depuis bien trop longtemps. Il reconnut sans mal son premier adversaire. Un traître, un natif du Clan de la Nuit, fils d'une meurtrière multirécidiviste, qui n'avait pas su faire autrement qu'en suivant les pas de sa grande combattante mais monstrueuse mère. Effluve Pluvieuse, l'un de ceux qui avaient pris la décision d'intégrer les rangs de l'Empire à l'issue du siège. Effaçant les souvenirs lointains de ses discussions avec Écume de l'Atlantide, Kinkajou Carmin affronta son adversaire avec toute la colère et la technique accumulés au fil du temps, et malgré la qualité défensive de son ennemi, et toute la rage avec laquelle lui aussi se battait, le vétéran du Clan de la Nuit prit rapidement l'ascendant. Ils se battirent ainsi corps et âme jusqu'à ce qu'Effluve Pluvieuse s'effondre, inerte, sur le sol ensanglanté du camp du clan du crépuscule. Kinkajou Carmin ne prit pas le temps de remettre son pelage en place avant de se rejeter dans la bataille. Il se battit avec ferveur sans prendre en considération le moins du monde les blessures qu'il pouvait accumuler, prêt à se battre jusqu'à la mort s'il le fallait. Il fit tomber d'autres félins de Cobra avant que l'annonce de la mort de cette dernier ne soit faite, haut et fort dans la ravine. Pour le vétéran, cela ne signifiait pas la fin. Il ne voulait pas un parasite dans les montagnes lorsqu'il y monterait la bataille achevée. Malgré tout, peu à peu les combats prirent fin, laissant un camp jonché de cadavres, de sang, mais résonnant de cris triomphant. Il alla alors trouver Brume de Cendre et apprit qu'enfin, celui-ci allait officiellement prendre la tête du Clan. Au lendemain matin, ils auraient de nouveau un territoire, et un chef.



| Bataille finale contre l'Empire |
Nuage Sibyllin

Nuage Sibyllin était prête à en découdre. C'était le jour de la renaissance de son Clan ! Elle était prête à tout donner, sa vie y compris, pour que leur objectif soit atteint. La destruction de l'Empire, la vengeance de la Nuit, la récupération de leurs terres pour qu'enfin les irréductibles de la presqu'île redeviennent tout à fait le Clan de la Nuit. La bataille faisait rage autour d'elle, alors qu'elle se battait en gardant en tête les enseignements de Brume de Cendre et Kinkajou Carmin sans laisser gagner la rage et la haine. Il ne fallait surtout pas qu'elle combatte aveuglément, on le lui avait appris avec insistance. Elle se battait de tout son être avec un félin de l'Empire qui devait avoir à peu près son âge lorsqu'un mouvement l'alerta dans le coin de sa vision. Elle repoussa son adversaire pour voler au secours d'un apprenti crépusculien paralysé au-dessus de la dépouille de Floraison Astrale alors même que leur ennemi était prêt à revenir à la charge pour envoyer le novice rejoindre le guerrier aubiste parmi le Clan des Étoiles.

- C'est mon oncle.

Hoquetait le jeune félin, Nuage Accordé, incapable de quitter des yeux le cadavre du chat qui était mort pour le défendre.

- Reprends-toi !

S'exclama Nuage Sibyllin en s'interposant entre Prince de la Mort et sa victime, se prenant de plein fouet l'assaut du membre de l'Empire, qui avait autrefois appartenu aux rangs du Clan de la Nuit. Elle encaissa la choc et planta ses griffes dans le sol meuble de la ravine pour retrouver l'équilibre, faisant volte-face pour se retrouver museau à museau avec son nouvel adversaire. Elle se jeta sur lui avec force, déterminée à faire en sorte qu'il ne fasse pas d'autre victime. Elle esquiva, attaqua, riposta, para, profitant de l'affaiblissement de Prince de la Mort, quelque peu affecté par le fait d'avoir combattu à un contre deux. Elle donna tout ce qu'elle avait accumulé au fil des lunes à s'entraîner corps et âme pour anéantir l'Empire, se battit sans vergogne, gardant en tête qu'elle n'avait pas à respecter le code car son adversaire ne le respectait pas, et le combat ne prit fin que lorsque son adversaire s'effondra à ses pattes, la vie l'ayant quitté. Nuage Sibyllin reprit difficilement son souffle, calmant sa respiration en donnant deux trois coups de langue sur ses plaies, alors que la bataille continuait de faire rage tout autour d'elle. Elle sonda ensuite la situation autour d'elle, avisant Charme des Néréides aux prises avec son propre frère, Élytre Rougeoyant. La féline n'avait de toute évidence pas suffisamment de volonté pour se battre contre le matou comme elle se serait battu contre tout autre adversaire, alors Nuage Sibyllin s'empressa de la rejoindre. Heurtant violemment le membre de l'Empire de l'épaule, séparant ainsi les deux félins, elle se tourna vers sa camarade pour lui feuler :

- Va te trouver un autre adversaire !

Avant de faire face au traître qui n'avait eu aucun scrupule à s'en prendre à sa propre sœur. L'Empire était un ramassis cœurs de renard qui n'avaient rien de chats, et il était plus que temps de s'en débarrasser. Nuage Sibyllin n'hésita pas un instant avant de bondir sur son nouvel adversaire, déterminée à en finir.



| Bataille finale contre l'Empire |
Fleur de Myrtille

Elle n'appréciait pas que tous ces étrangers squattent le camp de son Clan, mais c'était soir de trêve entre les Clans, et elle savait pertinemment que c'était pour la bonne cause. Elle voulait croire que le Crépuscule aurait été capable de se défendre seul, mais autant mettre toutes leurs chances de leurs côtés. Et puis, même si cela lui faisait mal de le dire, c'était grâce à l'espion du Clan de la Nuit qu'ils étaient là pour défendre leur camp ce soir-là, et non en route pour l'assemblée. La bataille éclata sous la lueur de la pleine lune, mettant la ravine sens dessus-dessous, les éclats de sang et de voix s'élevant de toutes parts dans ce qui devait devenir l'anéantissement de l'Empire. Fleur de Myrtille n'eut qu'un adversaire ce soir-là, qui, coriace, l'amena jusqu'aux bouts de la bataille, jusqu'au bout de ses forces, jusqu'au bout de ses capacités. Une ancienne crépusculienne, fille d'Étoile Venimeuse, qui avait trahi les Clans une première fois en rejoignant la Nuit d'Étoile du Golem, et une deuxième fois en rejoignant l'Empire de Cobra. Dynastie Couronnée, dont la fuite était le crédo, ne s'était pas attendue à une vraie bataille ce soir-là. Elle ne s'était pas attendue à devoir sérieusement défendre sa vie. Sinon quoi elle aurait trouvé un moyen de rester dans le camp des montagnes, qui était totalement vide à l'exception de sa fille, tout petit chaton, qui y restait toute seule. Jamais elle n'aurait mis sciemment sa vie en péril, car elle avait toujours tout fait pour éviter d'avoir à le faire. Pourtant, au bout de la nuit, après un combat acharné contre Fleur de Myrtille, ce fut elle qui faillit, et sous les coups de la guerrière crépusculienne, rendit impuissamment son dernier souffle.



| Bataille finale contre l'Empire |
Whisky d'Éther vs Harfang des Neiges

Le matou s'était joint à la division rentrée de la ville pour la bataille contre l'Empire. Pas qu'il ait particulièrement l'envie d'en découdre ou soif de combat, non, cela n'était vraiment pas son genre, simplement… C'était l'occasion rêvée de découvrir la dernière tribu qu'il n'avait pas eu l'occasion d'intégrer. Quoi de mieux que "bravoure au combat" pour lui permettre un séjour au sein du Clan du Crépuscule ? Ce ne serait pas si terrible, et puis, il pourrait comparer cette bataille à celle autour du règne d'Étoile du Golem ! Est-ce que les Clans se battaient les uns contre les autres comme ils se battaient contre des ennemis d'autres horizons ? Whisky d'Éther se jeta dans la bataille avec détermination, il avait encore beaucoup à découvrir, ça n'était pas le jour de mourir ! Aux prises avec un membre de l'Empire qui n'avait pas marqué son esprit, il se battait avec ferveur quand son adversaire se défit de ses griffes pour aller prêter patte forte plus loin. Le matou observa alors les alentours, cherchant un nouvel ennemi à affronter ou un félin à secourir, quand il vit Harfang des Neiges qui s'en prenait violemment à une guerrière crépusculienne qui ne semblait pas faire le poids. Sans hésitation, Whisky d'Éther alla déloger le fils de Belladone dans un feulement agressif, le renversant et engageant un corps à corps noyé sous leurs pelages épais, dans lequel le nomade devenait presque aussi aveugle que son adversaire.

___________________/_/_/
Le Camp du Clan - Page 3 Nala-56df322
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Le Camp du Clan - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Camp du Clan Le Camp du Clan - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Le Camp du Clan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Sujets similaires

-
» Camp du Clan
» Camp du Clan
» Le camp du clan
» Camp du Clan
» Entrée du Camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC RPG : Le Forum des Passionnés :: Les Lieux de RPG :: Clan du Crépuscule :: • Au sein du Camp-