AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  Dernières imagesDernières images  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

Partagez

Crépuscule - Les Rives de Sable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Étoile de Myrtille
Admin - Chef du Crépuscule
Admin - Chef du Crépuscule

Étoile de Myrtille


Messages : 4257
Points de RP : 14325
Surnom : Flammy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Feu Alpin | N

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeVen 26 Fév - 19:56

Rappel du premier message :


Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Vfpl

___________________/_/_/
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Nala-56df322
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Égide Sacrée
Modo - Chef du Crépuscule
Modo - Chef du Crépuscule

Égide Sacrée


Messages : 3304
Points de RP : 4374
Surnom : Cris’
Genre : Féminin
Personnage Principal : Serre d’Argentavis ➯ Guerrière de l’Aube

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Déc - 19:46

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 C6453910

Nuage de Plume aka Argentavis

«Aimer, c'est risquer le rejet.
Vivre, c'est risquer de mourir.
Espérer, c'est risquer le désespoir.
Essayer, c'est risquer l'échec.
Risquer est une necessité,
Seul celui qui ose risquer
est vraiment libre»

Source Maléfique & Petite Argentavis

- Oui oui, bien sûr que j'ai une truffe ! miaula-t-elle sans vraiment faire attention au ton de la guerriseuse.
- Mais tu l'as connais où pas ? redemanda-t-elle cette fois plus fort, pour elle, la guerriseuse avait sûrement un problème d'audition,non ?

___________________/_/_/

“L'écriture : cet éternel dilemme entre la vie et la mort,
cette ambiguïté qui rejoint les gens dans leur instabilité la plus secrète.”



Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Staff_11

Vie & Jaspe:
Revenir en haut Aller en bas
Source Maléfique

Source Maléfique


Messages : 536
Points de RP : 714
Surnom : Tsunami - Tsu
Genre : Féminin
Personnage Principal : Lune Flamboyante - Guerrière ~ Crépuscule

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Jan - 17:48

Source Maléfique/Petite Argentavis

Source Maléfique donna un coup de patte au chaton. Elle l'a croyait sourde ? Eh bien elle allait s'en prendre d'autres !
- Bien sûr, difficile de ne pas connaître cette cervelle de moineau remplie de petites épines qu'elle n'arrive jamais à retirer elle même !
Revenir en haut Aller en bas
Égide Sacrée
Modo - Chef du Crépuscule
Modo - Chef du Crépuscule

Égide Sacrée


Messages : 3304
Points de RP : 4374
Surnom : Cris’
Genre : Féminin
Personnage Principal : Serre d’Argentavis ➯ Guerrière de l’Aube

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeSam 28 Jan - 18:06

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 C6453910

Nuage de Plume aka Argentavis

«Aimer, c'est risquer le rejet.
Vivre, c'est risquer de mourir.
Espérer, c'est risquer le désespoir.
Essayer, c'est risquer l'échec.
Risquer est une necessité,
Seul celui qui ose risquer
est vraiment libre»

Source Maléfique & Petite Argentavis

- Eh oh ! Mais ça va pas la tête ! Pourquoi tu me donnes un coup de pattes ! miaula-t-elle en sentant les poils de son dos s’hérisser , elle jeta un regard noir à la guérisseuse.
- Pourquoi tu dis ça ? Elle au moins elle est plus gentille que toi ! fit-elle en lui tirant la langue.

___________________/_/_/

“L'écriture : cet éternel dilemme entre la vie et la mort,
cette ambiguïté qui rejoint les gens dans leur instabilité la plus secrète.”



Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Staff_11

Vie & Jaspe:
Revenir en haut Aller en bas
Menace d'Orage Etouffant
Tête du Zénith
Tête du Zénith

Menace d'Orage Etouffant


Messages : 728
Points de RP : 2660
Surnom : Ambrie
Personnage Principal : Menace d'Orage étouffant les Etoiles (Z)

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeLun 17 Avr - 21:12

Meurtre de Europa


Des lunes et des lunes plus tard, une fois la plupart des vies actuelles passées, Vertige raconte :

"Sais-tu que les clans causent souvent leur propre perte ? Ils se croient si dignes, si forts, mais ils sont pourtant si bêtes et égoïstes. Imagine un lapin, fier de son terrier désormais propre, qui ne s'est alors pas rendu compte qu'il vient de fragiliser celui de son voisin le plus proche. Tu les penses bêtes, de ne pas y avoir réfléchi avant. Tu les penses bêtes d'avoir agi chacun de leur côté sans avoir mis en commun les conséquences que l'un des terriers peut avoir sur celui de l'autre. Les clans, ces grands guerriers a fortiori aussi intelligents que des lapins, ont souvent vu leur terrier s'effondrer de cette façon.
Parfois même des chefs causent leur propre perte et celle de leurs guerriers. Je ne critiquerai pas celle qui a mis au pouvoir un tel chef, car il s'agissait de ma soeur, mais si j'avais su de mon vivant, je lui aurais déchiqueté les oreilles. Sopor était aveuglée par l'amour, le genre de sentiment qu'un chef et un lieutenant ne doivent jamais, jamais entretenir.
Alors imagine. Trois clans, une tribu pacifiste. Ça change, hein ? Ils s'appelaient toujours l'aube, le crépuscule et la nuit. La tribu était le Zenith, fruit de chats préférant la cohésion et ayant abandonné les règles claniques suite au grand exil.
À cette époque où ils étaient quatre, un apprenti mal, très mal, dans sa peau, tentait de garder la tête hors de l'eau. Il se disputait souvent avec ses camarades. Se battaient contre eux pour des broutilles. C'était sa façon de montrer qu'il allait mal, qu'il ne savait pas comment sortir la tête de l'eau. Il eut droit à un avertissement de son chef, puis un second, puis une promesse que la prochaine fois, il serait banni. L'apprenti savait que cette prochaine fois arriverait. C'était une évidence. Tout le monde le savait. Tous fermèrent les yeux. Les pauvres étaient même accusés d'être des sangs-mêlés alors qu'ils ne l'étaient pas. Il ne faisait pas bon vivre pour lui dans ce clan.

L'apprenti décida de partir, par fierté certainement, plutôt quitter son foyer que voir son nom sali de la sorte. Il rejoignit la tribu, car eux tendaient la patte à toutes et tous. Quelque part, il y trouva un foyer.
Mais une question demeurait. Pourquoi avait-il été banni, lui ? Pourquoi avait-il mérité une punition si grave ? Celle la plus souvent réservée aux meurtriers, aux traîtres ! Il n'en était pas un. Alors pourquoi ? Pourquoi devait-il souffrir ? Pourquoi les autres pouvaient-ils simplement l'oublier, fermer les yeux et faire comme s'il n'avait jamais existé ?

Alors l'apprenti se dit "Soit. Je serai le meurtrier qui mérite cette punition."

Plutôt que de tendre une patte, le crépuscule venait se condamner à bien plus grave.

L'apprenti trouva un jour, fort par hasard, une reine solitaire dont les chatons ne tarderaient plus à naître. Il lui trouva un endroit calme et sûr pour mettre bas. L'apprenti resta un long moment avec elle. Il devint son ami, son confident. Il n'assista pas à la mise à bas mais arriva à l'aube pour constater la naissance des chatons. Au nombre de cinq. L'un décéda les jours suivants.
Une demi-lune passa. L'apprenti prétexta que leur cachette n'était plus sûre. Ils devaient partir, vite. Alors il la mena avec ses chatons sur le territoire du chef qui l'avait banni.
Là, il fut bref. La mère mourut sans douleur, dans la surprise la plus totale. Son sang inonda l'herbe et ses chatons. Elle ne manquera à personne, se disait-il. Il ne pensait pas qu'elle lui manquerait à lui et que ces chatons seraient, plus tard, un boulet à sa patte.

Il laissa le corps. Bien évidemment, cette chatte sentait le territoire zénithien en plus du lait et du sang. La trace de l'apprenti était impossible à trouver. Il abandonna les petits avec, qui seraient seuls tout au plus une heure. Une patrouille de la tribu devait passer peu de temps après, il le savait. Alors ses compagnons sentiraient forcément le sang, peut-être même les cris des chatons les avertiraient. Et cela fonctionna.
Après quoi, les tensions déjà très vives devinrent infernales. Les clans et les tribus abandonnèrent la paix. La tribu morcelée vola en éclat. Des claniques moururent dans ce combat. Une solitaire fut sacrifiée dans une simple optique de vengeance.

Le simple bannissement par un clan aveugle aveugle, engoncé dans des règles et une pseudo droiture causa la mort de beaucoup des nôtres, parce que cet apprenti voulait mériter son bannissement, devenir ce qu'ils avaient considéré qu'il était.
Il n'avait plus que ce rôle à jouer, puisqu'on lui avait arraché celui d'être apprenti de son clan.
Que lui restait-il à perdre ?
Alors qu'il avait tant à gagner. Un gain bien sombre, en effet, le gain qu'il désirait et qu'il reçut. Se venger des siens.

- Et toi, Vertige ? Où étais-tu quand il avait besoin d'aide ?

- J'étais aveugle, comme tous les autres. Quelque part, dans une conception fort étrange de notre monde, peut-être que cet apprenti n'était pas tant dans le faux. Tous le haïssaient, chez lui. Ne pas lutter et mériter cette haine était bien plus facile pour se voiler la face et parvenir à vivre. Parce qu'il aurait préféré mourir que de vivre dans un monde aussi injuste."
Revenir en haut Aller en bas
Chimère Maudite
Non-RPGistes
Non-RPGistes

Chimère Maudite


Messages : 389
Points de RP : 2457
Surnom : Esca.
Genre : Féminin
Personnage Principal : Chimère Maudite - Nuit

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Avr - 17:25

SOLEIL


Le premier jour, il n'y avait rien, et il y avait tout. C'était une journée d'un printemps nouveau et d'un hiver agonisant, alors que la cristalline blanche des cimes montagneuse s'éteignait dans des courants d'eaux grondants, les couleurs symphoniques de la vie explosaient dans les plaines et dessinaient de petits points verts sur les branches squelettiques. Une bise calme et douce berçait les prairies, inventant un mouvement de vagues qui rappelait celui de l'océan dont l'écume se brisait dans des bruits grondants. Il y avait ça et là une cacophonie renaissante ; celles des volatiles dansant dans l'azur, leurs sifflements se glissaient depuis les oreilles jusqu'aux coeurs qu'ils apaisaient secrètement, ils battaient des ailes pour valser dans le vent et leurs plumes caressaient les nuages épars. Loin des cieux, une autre vie reprenait son cours, les rongeurs et autres animaux serpentant la boue et l'herbe humide reconnaissaient les temps heureux revenir. Dans les rivières, ruisseaux et flots, des éclairs d'argent se faufilaient silencieusement entre les perles du soleil carillonnantes, leurs écailles brillantes caressaient la verdure sous marine, presque sensuelle.

À l'heure où le soleil commençait à peindre ses toiles roses, des miaulements amplis de douleur brisaient l'orchestre olympiens de la saison des feuilles nouvelles. Une chatte était là, cachée dans un coin. Allongée sur le flan, elle haletait avec peine alors que son corps s'agitait de spasme intenses. La peau de son ventre était tendue, elle était pleine. L'accouchement dura toute la nuit, après des heures de travail alors que la fatigue assiégeait chacun de ses membres, elle pencha son regard sur ceux qu'elle venait de faire naitre. Au nombre de cinq, elle décida de les nommer en hommage au temps, pas celui qui passe mais celui qui se dessine, qui décide de la vie et de la mort quand il abat ses neiges et ses pluies. Toi, tu serais le soleil. Peut-être étaient-ce les ronds orangé ses dessinant sur ton corps qui t'avais valu ce nom. Bien que tu te ne t'en souviennes pas, quand tu es né tu t'es jeté sur le sein de ta mère pour t'abreuver d'un liquide chaud et succulent. À tes côtés, la pluie, le tonnerre et l'éclipse en firent de même, le nuage n'y parvint pas.

Tu te souvenais vaguement d'une odeur qui était toujours là, une langue qui ne laissait pas la mêmes senteur sur tes petits poils. Sans vraiment comprendre ce qu'elle disait, tu reconnaissais la même voix grave qui te berçait le soir. Son odeur était apaisante, tu te souviens de son immense silhouette la première fois que tu avais ouvert les yeux, mais encore trop jeune, tu n'avais pas pu discerner son pelage. Un matin comme les autres, tu avais senti la panique. Ses crocs s'étaient plantées dans ton cou et celui d'un de tes frères et t'avais porté loin du berceau familial. Tu avais pleuré, laissant échapper des couinements de terreur. De grosses formes défilaient devant tes prunelles d'or à peine dévoilées, tu ne comprenais pas ce qui se passait. Ta mère haletait alors que l'Inconnu martelait le sol de ses pattes. Des odeurs désagréables comme si le monde était peuplé d'autres chats encore te firent froncé le museau.

Puis, une odeur âcre, inconnue. Quelque chose n'allait pas. L'Inconnu te laissa tomber dans une flaque collante. Contre ta peau rose, tu sentis un liquide qui n'était pas le lait si doux à tes papilles, il était aqueux et sombre, il sentait le metal et sa couleur effrayante te glaçait les veines. Pire encore, le mouvement régulier du point de nourrisson, c'est-à-dire les poumons de la reine, avait arrêté de se gonfler à un rythme régulier. Le corps qui semblait autrefois si rassurant était dur et froid. Les pleurs reprirent de plus bel. L'autre forme avait disparu comme un fantôme dans la brume. Il t'avait arraché à la douceur d'une mère avant même que tu n'y goutes réellement.

La suite des évènements se fut plus floue, des escarmouches, des cris, des griffes, des odeurs et des formes nouvelles, une course dans les plaines. Vous aviez finalement fini contre le ventre d'une chatte à l'odeur acariâtre. Autour de toi tout était si étrange, la senteur du sel et le hurlement de la mer te faisait trembler mais tu sentais toujours les corps chauds de tes frères et soeurs. Plus tard, tu comprendrais que l'Inconnu avait tué ta mère, et tu te jurerais de le retrouver, et de le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Ardente
Lieutenant de l'Aube
Lieutenant de l'Aube

Étoile Ardente


Messages : 5031
Points de RP : 8691
Surnom : Rossy - Ross'
Genre : Autre / Ne pas divulguer
Personnage Principal : Quête d'Excellence - Guerrière de l'Aube

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeSam 6 Mai - 11:54

~Découverte d'Europa et des chatons~

Nuage de  Corbeau
« Certains se trompe et, pour se rassurer, casse ce qui les entours pour ne pas s’effondrer. » Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Corbea12
Le félin suivait Abandon de l'Olympe, Nuage de Thym et sa soeur sur le territoire du Zénith pour un entrainement. Les trois apprentis pourraientt bientôt choisir leurs spécialités ce qui, il devait l'avouer, excitait beaucoup le mâle noir et blanc. Sa spécialisation, c'était le premier pas pour devenir un guerrier du Zénith, bien que contient que le terme guerrier n'était pas le plus approprié dans la Tribu. Mais il apprendrait, il apprendrait et il vengerait les siens, son frère, l'injustice, l'abandon. Plus rien de tout cela n'existerait.
Alors qu'ils s'approchaient de la frontière avec le Crépuscule, une odeur métallique parvint au museau du matou qui releva la tête. Il connaissait cette odeur, très bien même, et un instant il crut être revenu sur le territoire Nuiteux, alors que Cobra vivait encore et qu'elle tuait les nuiteux. Il secoua la tête pour enlever ces souvenirs de son esprit, avant de là redresser, observant ses camarades.

-C'est l'odeur du sang. Non ?

Il n'eut pas besoins d'attendre confirmation avant de s'élancer en direction de la frontière. La première chose qu'il vit, c'est cette féline inconnue dont le pelage baignait dans son propre sang, et puis les chatons, les boules de poils recroqueviller prêt du ventre de leur mère, cherchant par tout les moyens un moyen de téter. L'apprenti sentit alors ses poils se dresser sur son pelage et un grondement monter dans sa gorge. Mais qu'est-ce que...
Revenir en haut Aller en bas
Coeur Cendré

Coeur Cendré


Messages : 66
Points de RP : 65
Surnom : Praly, Pralinou
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nuage de Cendre~Clan du Crépuscule

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeMar 16 Mai - 14:16


Le tonnerre qui hurle!

Quelle étrange sensation, tous ces sons et ces odeurs autour de toi, bien sûr le chaton ne savait pas ce que c’était. Un nouveau monde s’offrait à ce nouveau né mais quel monde,peur, froideur, noir le noir total qui lui obscurcissait la vue. Le chaton pailla en cherchant à taton une source de chaleur, la seul chose qui le faisait se sentir bien là où se trouvait ce liquide chaud et bon. Il savait qu’il n’était pas le seul dans cette course pour soulager ces grognements incontrôlés. Ces nouvelles sensations lui faisaient peur et pourtant il savait qu’il pouvait se fier à ces sensations étranges, ces coups de langues qui le réchauffaient. Confiance !

Soudain, des cris, une odeur de peur et de terreur l’envahirent, le nouveau né se recroqueville sur lui-même contre les autres. Une drôle d’odeur qu’il n’aimait pas le firent trembler, une odeur qu’il n'oublierait jamais celle du sang. Cette souffrance provenait de celles qui s’occupaient d'elles.

Alors qu’il cherchait la seule source de chaleur qui lui faisait du bien. Il ne trouva rien ne sachant même pas qu’il avançait à tâtons dans du sang. Pourquoi? Il sentait bien l’odeur mais celle-ci était étrange d’autre nouvelles odeurs s'étaient mêlées, pourquoi ne sentait t’il plus  sa langue qui le réchauffait comme d’habitude. Soudain des changements assourdissant se mirent à retentirent. Effrayé, le chaton commença à faire de même, la peur l'envahissait de tout son être. Ils étaient donc seuls?? Pourquoi?? Tout cela échappait à sa compréhension. Seul restait ce sentiment de solitude et plus rien ne servirait à les réconforter désormais. C'est alors que ces yeux verts s'ouvrirent vers la vie et prirent connaissance de l’enfer qui se trouvait tout autour de lui, celle qui l’avait mise au monde était morte. Le chaton se mit à hurler de douleur. Trop d'odeur différentes se présentait face à lui.

La haine engendre la haine et toujours plus de violence, quel avenir ces quatres survivants auront t il tous. Un avenir est-il possible pour des chatons pour qui leur mère vient de se faire tuer?
Revenir en haut Aller en bas
Âme Troublée
Modo - Chef de l'Aube
Modo - Chef de l'Aube

Âme Troublée


Messages : 1893
Points de RP : 2007
Surnom : Darky
Genre : Féminin
Personnage Principal : Âme Troublée (Infirme de l'Aube)

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeJeu 8 Juin - 12:13

♪ Nuage d'une Mésange ♪
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Mesang11

Nuage d'une Mésange suivait la petite patrouille d'entraînement à la chasse menée par Abandon de l'Olympe. Elle était heureuse, bientôt elle choisirait sa spécialité avec son frère. Ensemble, comme ils se l'étaient toujours promis. Nuage de Thym avait l'âge aussi, également, et la chatte tachetée était contente que son frère adoptif soit aussi avec eux pour cet évènement.

Mais alors qu'ils se rapprochaient de la frontière avec le Clan du Crépuscule, une désagréable odeur métallique vint chatouiller le museau de Nuage d'une Mésange. Tous ses poils se dressèrent. Cette odeur ne lui rappelait que trop celle présente dans le camp avec Cobra. S'élançant à la suite des autres zénithiens, qui avaient aussi senti l'odeur, ils découvrirent un horrible spectacle. Une chatte, couverte de sang, et dans la flaque de sang, plusieurs chatons miaulaient faiblement, pleurant le corps sans vie de leur mère.

"- Par le Clan des Etoiles..." Souffla Nuage d'une Mésange, paralysée par cette vision d'horreur.

Elle s'approcha la première du corps de cette reine, et attira contre elle les quatre boules de poil. Les blessures présentes sur le corps de la reine n'étaient pas ceux d'une mise-bas, et un grondement sourd monta dans la gorge de l'apprentie.

"- Elle a été tué. Tuée par un chat. Il faut emmener les petits à la pouponnière, ils doivent manger !" Tout en disant cela, elle regarda Abandon de l'Olympe, la seule chatte qui n'était pas une apprentie dans le petit groupe.

___________________/_/_/
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Signa_22
Revenir en haut Aller en bas
Étoile de Myrtille
Admin - Chef du Crépuscule
Admin - Chef du Crépuscule

Étoile de Myrtille


Messages : 4257
Points de RP : 14325
Surnom : Flammy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Feu Alpin | N

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Juil - 11:28

| Nuage de Pluie - Petit Train |

Depuis le départ de Whisky d'Éther, l'absence de Pétale d'Azalée et de sa fratrie lui pesait plus que jamais. Quand bien même elle n'était pas sa mère, quand bien même ce n'était pas son Clan, il était triste d'être chez lui. Parce que chez lui, il était seul. De la faute du Clan de la Nuit, ou de la faute de la Tribu du Zénith ? Difficile à déterminer. Ce dont il était certain néanmoins, c'était qu'il voulait retrouver sa maman, quand bien même elle ne l'avait pas mis au monde. Est-ce que cela voulait dire qu'il devait retourner chez ses ravisseurs ? Ce ne semblait pas être l'avis de Menace d'Orage, qui avait remarqué sa peine, et s'attardait de plus en plus sur lui depuis que son père était parti. Sa présence apaisait le cœur meurtri du chaton, mais l'élu ne pouvait guère lui consacrer ses journées, il avait tant à faire pour le bien de la Tribu ! Alors, lorsqu'il partait, Petit Train se trouvait de nouveau seul, tourmenté par ses pensées… Jusqu'à ce qu'on lui confie cette mission ! Tout excité d'aller découvrir le monde, il avait un instant oublié sa peine et sauté dans tous les sens autour de Menace d'Orage qui l'envoyait en repérage avec un certain Nuage de Pluie. Jusqu'aux frontières du Crépuscule ! Ce que Petit Train avait hâte !

- On va faire quoi exactement ? Interrogea-t-il son acolyte en chemin.

___________________/_/_/
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Nala-56df322
Revenir en haut Aller en bas
Etoile d'Argile
Chef de la Nuit
Chef de la Nuit

Etoile d'Argile


Messages : 700
Points de RP : 9433
Surnom : Ecu ou (E)cusette ou Dragé.
Genre : Féminin
Personnage Principal : Etoile d’Argile ♀ | N

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil - 1:58

@Étoile Acharnée


Le contexte dans lequel Petit Train était arrivé dans le Zénith était flou. Rescapé du Clan de la Nuit, il vivait en temps que seul chaton au sein de la Tribu dans un contexte de bouleversements générateur de tensions jamais vues. Nuage de Pluie pressentait l'ampleur des modifications à venir et refusait d'en être passif spectateur : s'il voulait avoir son mot à dire sur le déroulé de l'histoire et ne pas subir d'énièmes règles avec lesquelles il serait en désaccord, il lui fallait se mettre en action. Et cela tombait bien : il semblait que sa protestation lors de l'assemblée réclamée par Menace d'Orage, et qui avait été le tombeau de Jaspe Etoilé et Océan de l'Albatros en guise de funeste augure d'avenir, l'avait fait remarquer par le dernier élu en vie. Toute sa méfiance vis-à-vis du combattant moucheté s'était cristallisée ce jour-là mais, dorénavant, la Tribu du Zénith était coincée avec le plus grand tueur qu'elle ait jamais connue. Et personne ne savait suffisamment bien se battre pour le mettre en déroute et s'en débarrasser.
Menace d'Orage était un danger absolu.
Il n'y avait plus aucun doute là-dessus, mais déjà, les tensions provoquaient des vagues de méfiance entre les membres dont on devinait que pacifiques et belliqueux allaient finir par se cracher dessus, se fuir ou s'entretuer. Et pourtant, cette césure sanglante, loin d'inquiéter Menace d'Orage, lui faisait accélérer la cadence. Il avait désigné Nuage de Pluie, un apprenti, pour une mission spéciale : le repérage d'emplacements propices à l'élaboration de pièges aux frontières, afin de se protéger d'attaques claniques. Son empressement à déclarer la guerre aux Clans semblait se modérer -ou du moins s'accompagner d'une stratégie effrayante car, c'était certain, tout cela avait été pensé bien à l'avance...

L'esprit sombre, l'humeur morose, le jeune mâle avait donc entraîné Petit Train avec lui à la demande de Menace d'Orage. Faire des vagues, mais le moment opportun. Pour l'heure, réfléchir. Impérativement réfléchir. A qui pouvait-il se confier ? Deux silhouettes s'imposèrent. Agaçantes. Il les balaya d'un revers de la queue avant de forcer son cerveau à se concentrer sur son environnement et sur l'état du chaton. Bon. Il n'avait pas l'air mal en point. Pire : il était enthousiaste comme un poisson volant entre les vagues.

"Il faut réfléchir, répondit le jeune félin gris et blanc à son minuscule partenaire. On va devoir protéger les frontières et poser des pièges. Donc il faut qu'on imagine ce qui pourrait exister ici. Est-ce que tu vois des endroits qui te paraissent intéressants ?"

Et, l'interrogeant, Nuage de Pluie observa les alentours également à la recherche de quelque lieu qui lui bondirait aux yeux. Ca n'était qu'une plaine de sable qui s'étirait sur l'horizon... Qu'attendait Menace d'Orage d'eux, ici ? Qu'est-ce qu'il espérait faire pousser de ce sol infertile ? Placer des cailloux ? Tirer des branches d'épines ? Creuser des trous assez profonds pour casser des pattes aux chats et chattes qui y tomberaient ?

Est-ce que j'ai vraiment envie de participer à ça, moi ?

Il pensa à sa mère, assassinée sur une frontière, et sut que oui.

___________________/_/_/
Moi j'adore la race humaine avec du sel et du mezcal - Et sans mentir timal j'suis sentimental -
Brutal en sortie mentale - L'irréel me manie mal - Apparu un jour d'hiver - Voici l'homme-animal

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Ecusson-52a4a19
Revenir en haut Aller en bas
Étoile de Myrtille
Admin - Chef du Crépuscule
Admin - Chef du Crépuscule

Étoile de Myrtille


Messages : 4257
Points de RP : 14325
Surnom : Flammy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Feu Alpin | N

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeMar 15 Aoû - 17:46

Sans bien savoir comment piéger un terrain ni ce que devaient être ces "pièges" qu'on leur demandait d'amorcer, Petit Train était ravi de pouvoir s'occuper l'esprit et se rendre utile, en explorant le territoire du zénith, et découvrant sur l'autre rive un peu du territoire du Clan du Crépuscule. Alors, il commença à fureter de-ci de-là, observant les alentours avec attention et excitation, cherchant à déterminer ce qui pourrait faire un piège efficace. Il avait hâte de voir le sourire sur le visage de Menace d'Orage, lorsqu'ils rentreraient lui raconter le bilan de l'expédition. Il fallait absolument qu'ils rentrent victorieux de leur mission qui, le chaton n'en doutait pas une seconde, était primordiale.

- Ça glisse par ici.

___________________/_/_/
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Nala-56df322
Revenir en haut Aller en bas
Etoile d'Argile
Chef de la Nuit
Chef de la Nuit

Etoile d'Argile


Messages : 700
Points de RP : 9433
Surnom : Ecu ou (E)cusette ou Dragé.
Genre : Féminin
Personnage Principal : Etoile d’Argile ♀ | N

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeVen 18 Aoû - 12:24

Petit Train s’investit sans plus attendre, visiblement très heureux de se rendre utile. Nuage de Pluie se sentit soulagé de la charge qu’il avait redoutée : devoir gérer un chaton maugréant et gémissant qui voudrait rentrer au Phare. Petit Train n’était pas un geignard et, au même âge que lui, plus résiliant à se plier aux demandes des aînés.

Je comprends mieux pourquoi Menace d’Orage l’apprécie autant.

C’était une bonne patte obéissante et reconnaissante, à tout les coups. Mais combien de temps cela durerait il avant que les attentes et les encouragements de l’élu terrien ne lui montent à la tête et en fasse un jeune mâle ambitieux et plus envahissant ?
Le miaulement du petit chat sortit l’apprenti blanc-gris de ses pensées et il s’approcha de lui en quelques bonds, testant le terrain du bout de la patte. Cela glissait effectivement bien.

« Bien vu, » confirma Nuage de Pluie sans vouloir explicitement le féliciter -Menace d’Orage s’en chargerait de toute façon.

Il releva sa tête angulaire, plissant les yeux pour chercher des idées de matériaux ou minéraux à utiliser pour tirer profit du sol algueux. Deux idées lui vinrent.

« Si on mettait des cailloux sur ces algues, peut-être que ça serait assez instable pour tordre des pattes ou arracher des griffes, ajouta t-il avant de tourner les talons et fureter à la recherche de cailloux bien ronds. Viens, aide-moi à en ramener, on va essayer de voir si ça marche. »

___________________/_/_/
Moi j'adore la race humaine avec du sel et du mezcal - Et sans mentir timal j'suis sentimental -
Brutal en sortie mentale - L'irréel me manie mal - Apparu un jour d'hiver - Voici l'homme-animal

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Ecusson-52a4a19
Revenir en haut Aller en bas
Âme Troublée
Modo - Chef de l'Aube
Modo - Chef de l'Aube

Âme Troublée


Messages : 1893
Points de RP : 2007
Surnom : Darky
Genre : Féminin
Personnage Principal : Âme Troublée (Infirme de l'Aube)

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Aoû - 17:04

» Margay Solaire »
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Margay11
Avec Kaliya @Étoile Acharnée

Cela faisait quelques temps, depuis la bataille, que Margay Solaire, de temps à autre, s'absentait pour une journée entière. Quand il revenait, parfois c'était de bonne humeur, et souvent d'une humeur exécrable. En réalité, il passait ses journée proche de la frontière du Crépuscule, dans l'espoir d'y voir un chat en particulier. Parfois, il le voyait, et ils s'échangeaient quelques mots chacun sur leur territoire. Et souvent, il ne le voyait pas. Après une journée passée aux rives de sable en faisant semblant de pécher, il se rendit à l'évidence qu'aujourd'hui, il ne verrait pas Fleur d'Argent. Alors, il se releva et rentra au phare.

C'est alors qu'il vit une petite silhouette. Kaliya, le protégé de Menace d'Orage.

"- Bonjour, tu te promènes ?" Demanda Margay Solaire, en s'approchant du jeune chat, l'air de rien.

___________________/_/_/
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Signa_22
Revenir en haut Aller en bas
Étoile de Myrtille
Admin - Chef du Crépuscule
Admin - Chef du Crépuscule

Étoile de Myrtille


Messages : 4257
Points de RP : 14325
Surnom : Flammy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Feu Alpin | N

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeJeu 31 Aoû - 18:05

Il n'y avait que peu d'empreintes dans le Zénith, et si Kaliya pouvait s'entraîner auprès de ses aînés aspirants, il préférait obtenir de quoi s'améliorer auprès de félins dont la qualité était reconnue par Menace d'Orage. Ce dernier prenait bien sûr de son temps pour lui dispenser des leçons, mais il en voulait plus. Il connaissait le danger que représentait les Clans, et ne voulait en aucun cas se faire kidnapper de nouveau. Au contraire ! Il voulait obtenir la force et l'intelligence nécessaires pour libérer sa fratrie du joug du Clan de la Nuit. Était-il trop tard pour eux ? Non, sûrement que non. Et la Tribu du Zénith avait besoin de jeunes recrues vaillantes, que pouvaient être Petit Wagon, Petit Pont et Petite Vapeur. Étaient-ils devenus apprentis désormais ? Existait-il un risque -une chance ?- qu'il les croise aux frontières ? Le jeune matou inspectait des pièges, songeant ainsi à sa famille nuiteuse, lorsqu'il tomba sur Margay Solaire.

- Non, j'essaye de m'entraîner. Tu peux m'aider ?
Nuage de Louve a écrit:
Petit Train s’investit sans plus attendre, visiblement très heureux de se rendre utile. Nuage de Pluie se sentit soulagé de la charge qu’il avait redoutée : devoir gérer un chaton maugréant et gémissant qui voudrait rentrer au Phare. Petit Train n’était pas un geignard et, au même âge que lui, plus résiliant à se plier aux demandes des aînés.

Je comprends mieux pourquoi Menace d’Orage l’apprécie autant.

C’était une bonne patte obéissante et reconnaissante, à tout les coups. Mais combien de temps cela durerait il avant que les attentes et les encouragements de l’élu terrien ne lui montent à la tête et en fasse un jeune mâle ambitieux et plus envahissant ?
Le miaulement du petit chat sortit l’apprenti blanc-gris de ses pensées et il s’approcha de lui en quelques bonds, testant le terrain du bout de la patte. Cela glissait effectivement bien.

« Bien vu, » confirma Nuage de Pluie sans vouloir explicitement le féliciter -Menace d’Orage s’en chargerait de toute façon.

Il releva sa tête angulaire, plissant les yeux pour chercher des idées de matériaux ou minéraux à utiliser pour tirer profit du sol algueux. Deux idées lui vinrent.

« Si on mettait des cailloux sur ces algues, peut-être que ça serait assez instable pour tordre des pattes ou arracher des griffes, ajouta t-il avant de tourner les talons et fureter à la recherche de cailloux bien ronds. Viens, aide-moi à en ramener, on va essayer de voir si ça marche. »

Le petit matou ronronna fièrement en obtenant l'approbation de son aîné. Il se rendait utile, il faisait quelque chose de signifiant de ses journées, il mettait les siens en sécurité, pour que personne d'autre ne subisse le sort de sa fratrie. Que n'y avait-il pas un autre apprenti nuiteux pour les libérer du joug du Clan de la Nuit et les amener à lui, c'est qu'il se sentait si seul parfois ! Petit Wagon, Petit Pont et Petite Vapeur auraient dû être là, avec lui, et… peut-être que Pétale d'Azalée les aurait suivis ? Même s'il y avait une réalité abrupte que Petit Train refusait de s'avouer : sa mère était forcément avertie de la supercherie, et partiellement responsable. Mais cela, le chaton n'était pas encore prêt à l'admettre. Hochant vivement la tête aux instructions de Nuage de Pluie, Petit Train se mit à fureter tout autour de la rivière. Mais il n'y avait que du sable ici ! Alors il s'éloigna pour trouver les précieux galets, en direction du lac de givre.

___________________/_/_/
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Nala-56df322
Revenir en haut Aller en bas
Etoile d'Argile
Chef de la Nuit
Chef de la Nuit

Etoile d'Argile


Messages : 700
Points de RP : 9433
Surnom : Ecu ou (E)cusette ou Dragé.
Genre : Féminin
Personnage Principal : Etoile d’Argile ♀ | N

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeLun 11 Sep - 20:37

(@Étoile Acharnée, est-ce que, pour pimenter un peu leur virée, ça te dit qu'ils se fassent attaquer par des mouettes ? c:)


Pour un chaton, Kaliya était bien débrouillard ; Nuage de Pluie l'observait du coin de l'œil tandis que son cadet s'éloignait, fort de la consigne qu'il venait de recevoir. Le laissant s'éloigner seul, le jeune apprenti s'immergea dans les vagues au bord de la plage, savourant la sensation de lourdeur qui gagnait sa fourrure épaisse. Puis il plongea complètement, se propulsant sous l'eau à l'aide de ses larges pattes pour prendre un peu le large ; il refit surface quelques longueurs de queue plus loin, vérifiant la distance qu'il avait pris avec le sable -satisfait, il reprit une profonde inspiration avant de repartir en apnée vers le fond de l'eau. A tâtons, Nuage de Pluie chercha des rochers sur lesquels des algues avaient pu pousser mais, s'écorchant à deux reprises les coussinets sur des coraux, il finit par remonter, répéter son manège jusqu'au fond et rouvrir les yeux rapidement pour détecter les taches vertes.

Là !

Il lacéra les pierres pour détacher les longues algues qu'il avait vu osciller dans le courant, les attrapa tant bien que mal entre ses crocs avant de retourner à la surface les poumons en feu. Crachant difficilement l'eau salée qui lui piquait la langue, le matou blanc et gris-bleu regagna la terre ferme avec son butin, prenant conscience que le labeur exigé par son idée n'en valait probablement pas la peine. Tapisser les pierres d'algues serait trop long, trop fastidieux, pour un résultat temporaire, voire assez décevant. Maugréant, il fit volte-face pour aller chercher Kaliya lorsqu'il vit passer devant ses pattes une ombre massive qui lui hérissa l'échine.

___________________/_/_/
Moi j'adore la race humaine avec du sel et du mezcal - Et sans mentir timal j'suis sentimental -
Brutal en sortie mentale - L'irréel me manie mal - Apparu un jour d'hiver - Voici l'homme-animal

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Ecusson-52a4a19
Revenir en haut Aller en bas
Âme Troublée
Modo - Chef de l'Aube
Modo - Chef de l'Aube

Âme Troublée


Messages : 1893
Points de RP : 2007
Surnom : Darky
Genre : Féminin
Personnage Principal : Âme Troublée (Infirme de l'Aube)

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Sep - 14:08

Étoile Acharnée a écrit:
Il n'y avait que peu d'empreintes dans le Zénith, et si Kaliya pouvait s'entraîner auprès de ses aînés aspirants, il préférait obtenir de quoi s'améliorer auprès de félins dont la qualité était reconnue par Menace d'Orage. Ce dernier prenait bien sûr de son temps pour lui dispenser des leçons, mais il en voulait plus. Il connaissait le danger que représentait les Clans, et ne voulait en aucun cas se faire kidnapper de nouveau. Au contraire ! Il voulait obtenir la force et l'intelligence nécessaires pour libérer sa fratrie du joug du Clan de la Nuit. Était-il trop tard pour eux ? Non, sûrement que non. Et la Tribu du Zénith avait besoin de jeunes recrues vaillantes, que pouvaient être Petit Wagon, Petit Pont et Petite Vapeur. Étaient-ils devenus apprentis désormais ? Existait-il un risque -une chance ?- qu'il les croise aux frontières ? Le jeune matou inspectait des pièges, songeant ainsi à sa famille nuiteuse, lorsqu'il tomba sur Margay Solaire.

- Non, j'essaye de m'entraîner. Tu peux m'aider ?

Margay Solaire hocha la tête. Entraîner un jeune chat prometteur lui ferait sans doute du bien. Il avait vu de loin les progrès de Kaliya, et malgré son très jeune âge, il promettait de devenir une empreinte rapidement.

"- Bien sûr, tu veux approfondir quel point ?"

___________________/_/_/
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Signa_22
Revenir en haut Aller en bas
Étoile de Myrtille
Admin - Chef du Crépuscule
Admin - Chef du Crépuscule

Étoile de Myrtille


Messages : 4257
Points de RP : 14325
Surnom : Flammy
Genre : Féminin
Personnage Principal : Feu Alpin | N

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Mai - 9:14

| Patrouille de siège |
Étoile des Âmes, Larme Noire, Mûre Noire, Nuage Rosé

Être sous les ordres du meneur aubiste lui hérissait le poil, l'idée de devoir obéir à un ennemi... même pour une cause commune, même dans l'objectif de détruire une bonne fois pour toute le Zénith, et même sous les yeux de la lieutenante à laquelle il pouvait prouver sa valeur, l'idée le crispait tout particulièrement. Fort heureusement, la patrouille était à dominance crépusculienne, à défaut d'être sous les ordres d'un crépusculien, mais tout de même, Gardien d'Antan aurait préféré avoir à obéir à Mûre Noire. Au moins était-ce le meneur aubiste en personne, et pas un bête vétéran ennemi de ces stupides forestiers, ramassis de chats errants, claniques fugitifs et chatons perdus. Le matou gris, en dépit de toute sa bonne volonté -certes limitée-, toisait ainsi le chef de patrouille avec défiance et mépris. Tout échec rencontré par ce groupe serait de la responsabilité de l'ennemi -allié du jour- il n'en fallait pas douter.

___________________/_/_/
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Nala-56df322
Revenir en haut Aller en bas
Âme Troublée
Modo - Chef de l'Aube
Modo - Chef de l'Aube

Âme Troublée


Messages : 1893
Points de RP : 2007
Surnom : Darky
Genre : Féminin
Personnage Principal : Âme Troublée (Infirme de l'Aube)

Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Juin - 23:08

☁ Etoile des Âmes ☁
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Reflet12
Patrouille de siège

Etoile des Âmes menait cette patrouille, composée comme prévue de crépusculiens et d'aubistes. La lieutenante crépusculienne se tenait à ses côtés, alors qu'ils s'arrêtèrent au bord du territoire zénithien. Le petit chat tigré regardait l'étendue devant lui, avec une lueur déterminée dans les yeux. Ils allaient en finir avec cette tribu indigne des étoiles.

"- Séparons nous pour couvrir plus de terrain, vérifiez tout sur votre chemin, mais faites très attention, et restez tous en vue de votre voisin."

Il jeta un regard à Mûre Noire pour qu'elle acquiesce, et fit un signe de queue à Nuage Rosé pour qu'elle se mette entre lui et la lieutenante crépusculienne. Puis, enfin, il se tourna vers ce chat gris, Gardien d'Antan, qui le fixait avec mépris depuis le départ. Oh, il avait bien senti son regard, et bien loin de se laisser démonter face à ce grand félin qui devait bien faire deux têtes de plus que lui, il lui gronda :

"- Garde ton regard tueur et tes forces pour nos vrais ennemies du moment, tu veux ?"

___________________/_/_/
Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Signa_22
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Crépuscule - Les Rives de Sable Crépuscule - Les Rives de Sable - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Crépuscule - Les Rives de Sable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Zénith - Les Rives de Sable
» Les Rives Rocailleuses
» Sable Cristallin
» Crépuscule - La Cascade du Lac
» Crépuscule - Tourbière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC RPG : Le Forum des Passionnés :: Les Lieux de RPG :: Au-delà des frontières des Clans :: • Le Zénith :: • Les Frontières-