AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  Dernières imagesDernières images  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

Partagez

Le Promontoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Graine de Sureau
Lieutenant de l'Aube
Lieutenant de l'Aube

Graine de Sureau


Messages : 5025
Points de RP : 8688
Surnom : Rossy - Ross'
Genre : Autre / Ne pas divulguer
Personnage Principal : Quête d'Excellence - Guerrière de l'Aube

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMer 13 Jan - 21:40

Le Promontoire Le_pro10
Sur cette pierre surplombant le camp, le chef peut superviser l'ensemble des activités et annoncer divers événements, ou encore célébrer des baptêmes.
Il s'agit d'une grande pierre envahie par le lierre située au centre du camp. Des aspérités permettent de grimper à son sommet en quelques bonds. Une tanière servant d'abri au chef de Clan est logée dans la roche creuse.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeLun 3 Mai - 20:29

Baptêmes de Nuage Glacé/Croc de Glace :


Dernière édition par Croc de Glace le Mar 4 Mai - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 19:38

Démission d’Étoile Silencieuse: (ce rp ca passe avant l’avènement d’Étoile de Silex, puis Étoile du Grand-Bleu. )


Silence des Loups a écrit:
Annonce importante


Elle n'avait pas essayé de mon monter le promontoire. Même avec l'aide de Lame de Silex, elle ne voulait pas risquer de monter en haut. Elle était loin d'avoir assez de repère et surtout, elle n'était pas encore habituée à se servir de ses autres sens pour ce déplacer. Elle préféra s'installer au pied du promontoire, comme l'avait fait sa prédécesseur. Elle n'aimait pas trop ça, mais elle n'avait pas trop le choix.

-Que tous les chats en age de chasser se réunissent pour une assemblée du clan.

Elle attendit que tout le monde arrive, se concentrant sur les bruits de pas. Elle pouvait ainsi deviner quand il n'y aurait plus de mouvement. Elle entendit quelques réactions, surement du à son visage défiguré, un détail dont elle n'avait pas prit conscience jusque là, vu qu'elle était très peu sortie. Elle ne s'en formalisa pas. Même si elle resterai aveugle, les traces de griffures s’atténueront un peu avec le temps. Et puis, elle ne les voyait pas, donc elle n'avait aucune raison de se plaindre.

-Comme vous le savez, un blaireau nous attaquer il y a une lune. Grace au courage et à l'intervention de Couronne de Houx, Feu Glacial, Eveil du Dragon, Museau Balafré, Blizzard Grondant et Safran Exotique, ce Blaireau n'est plus une menace. Mais malheureusement, nous avons perdu une guerrière, Aurore Nivéale est morte au combat. J'y est également perdu une vie. Et surtout j'y ai perdu la vue. Malgré tous les soins reçut, cela n'a rien changé.

Elle fit une pose en soupirant, puis releva la tête et tourna son regard vide vers Lame de Silex assise près d'elle.

-Pour le bien du clan, j'ai donc prit la décision d'abdiquer. Je laisse le pouvoir à Lame de Silex et à partir de maintenant, Etoile Silencieuse n'existe plus.



[je laisse libre à l'intervention de qui veut]


  

Croc de Glace a écrit:
Nuage Glacé était sorti de la tanière des apprentis et s'était avancé jusqu'à leur chef, à peine reconnaissable depuis l'attaque du blaireau.


Que ce passe t il ? Pourquoi faire une assemblée du clan ? Quelqu'un nous a attaqué ?


Le matou sombre s'installa non loin des autres apprentis, les oreilles tendues vers l'avant pour entendre la voix de leur chef, lasse et perdu. Malgré la saison des feuilles vertes, il lui semblait que beaucoup de chose malheureuse arrivait depuis quelques lunes. Ils avaient perdue Ombre de Fougères, son grand père, lors d'une patrouille, les tentions avec le clan de l'aube était palpable, et maintenant cette attaque de blaireau... 


Les dégâts étaient considérable.. Le jeune félin n'avait jamais vu son père si amoché, même après un combat. 


Étoile Silencieuse est aveugle... Est ce pour ça qu'elle fait une assemblée ?


Il écouta attentivement leur chef retracer les derniers événements, et frissonnant de dégoût à l'évocation du blaireau. Un brin de fierté pointa le bout de son nez lorsque il songea au courage de son père, Couronne de Houx, et de son mentor, Éveil du Dragon, d'avoir affronter le monstre sanguinaire, aussitôt rattrapé par la tristesse d'avoir perdue un camarade. Étoile Silencieuse devait être encore plus attristé que lui. 


C'est alors qu'Etoile Silencieuse annonça son abdication, au profit de Lame de Silex, et le jeune apprenti de jais en tomba des nues.


Quoi ?! Elle peut faire ça ?! Lame de silex va devenir notre chef ?! Mais... Nos ancêtres ne l'accepterons pas ! Ça ne respecte pas le code !


Il s'était attendu à une décision de la part d'étoile Silencieuse depuis sa blessure, mais il avait songé à une adaptation de son rôle de meneuse, pas un changement complet de chef. 


Nuage Glacé était complètement retourné par cette nouvelle, qui faisait déjà jaser tout le clan.

Pris au dépourvu, il se rapprocha de ses amis Nuage de Miel et Nuage Mauve pour entendre leurs avis.


  

Tornade Boréale a écrit:
Réaction Tornade Boréale


Ce jour là, Tornade Boréale était rentrée au camp après un premier entrainement avec Nuage Mauve. Une journée a la fois banale et originale, puisque la guerrière avait pu voir pour la premiere fois de quoi sa nouvelle apprentie était capable en combat. Cela faisait quelques lunes qu'elle n'avait pas entrainé un apprenti, et la féline crème avait été contente de reprendre du service en tant que mentor.

Cependant, la séance s'était déroulée dans une atmosphère étrangement tendue. En effet, la pauvre Nuage Mauve venait de perdre son père, et Tornade Boréale avait perdu un ami. La récente perte d'Ombre de Fougère était encore bien fraiche dans leur esprit, et les deux chattes n'avaient pas réussi a se donner entièrement a l'entraînement dans la joie et la bonne humeur. 

Ainsi, en rentrant au camp, Tornade Boréale pensait pouvoir aller se prélasser dans la tanière des guerriers, pour un repos bien mérité. Elle avait eu sa dose d'émotions pour la journée. 

Du moins c'est ce qu'elle pensait. Car Tornade Boréale n'était pas au bout de ses surprises. 


C'est avec horreur qu'elle appris qu'une des patrouilles avaient été attaqué par un blaireau. Et que Aurore Nivéale ne s'en était pas sortie indemne.

Le choc fut tel pour la guerrière, qu'elle ne fut incapable de prononcer le moindre mot pendant plusieurs minutes, fixant le cadavre de sa première apprentie et amie, Aurore Nivéale. Elle ne s'était pas préparée psychologiquement à perdre encore quelqu'un cette lune ci. C'était trop, bien trop. 

Tornade Boréale veilla son amie, avec le reste du clan, ne pouvant retenir ses larmes.


Les jours qui suivirent, elle n'eut pas la force d'entraîner Nuage Mauve. Elle disparaissait à travers le territoire tôt le matin, pour aller chasser seule. Elle avait besoin d'être seule. Elle savait que si elle emmenait Nuage Mauve, elle perdrait bien trop vite son sang-froid. Et l'apprentie n'avait pas besoin qu'elle déverse sa douleur sur elle.


Le jour où Etoile Silencieuse sortit enfin de la tanière des guerrisseurs, Tornade Boréale ne s'était toujours pas remise de la mort d'Aurore Nivéale. Son regard n'était pas aussi enjoué qu'ordinaire. Il etait triste et terne. Elle fixa la meneuse en écoutant son annonce sans réagir. Et lorsque celle ci annonça sa démission, Tornade Boréale ne trouva rien a redire. C'était comme si la décision de la meneuse ne l'affectait pas le moins du monde. Elle venait de perdre Aurore Nivéale, alors pour quelques temps, rien d'autres n'aurait d'importance.


  

Nuage d'Écaille a écrit:



Le guerrier écaille s'approcha du Promontoire lorsque l'appel d'Étoile Silencieuse retentit, son visage balafré lui rappelant le douloureux affront contre le blaireau qui avait coûté la vie d'Aurore Nivéale et les yeux de leur meneuse ; jour après jour, le sort semblait continuer de s'acharner sur le Clan de la Nuit. Voilà qu'ils perdaient leur chef alors qu'Étoile du Léviathan était toujours plus vindicatif, guettant la moindre faiblesse pour leur porter un nouveau coup... Si Éveil du Dragon n'avait pas toujours approuvé les décisions de la femelle gris clair, il la considérait avec beaucoup de respect et d'admiration et sa démission le peinait en plus de l'inquiéter ; durant cet hiver chaotique, elle avait su mener la tribu sans fléchir et faire des choix difficiles malgré les réticences de certains guerriers. L'unité qu'ils avaient perdue lors du règne d'Étoile Prédatrice s'était reconstruite durant le mandat d'Étoile Silencieuse, et tous s'étaient battus pour elle en ces temps troublés... La voir quitter son poste, c'était un coup dur. Le matou gris-crème ne pourrait jamais lui être suffisamment reconnaissant de l'avoir réintégré au Clan après son bannissement injuste, et d'avoir tenu tête au Crépuscule concernant la portée de Mirage Enchanté.


-Merci pour tout ce que tu as fait pour le bien de la tribu, lança-t-il alors avec sincérité, ses prunelles bicolores rivées sur la meneuse.


Maintenant... maintenant, quoi ? Lame de Silex allait devenir chef. Formuler cette idée fit un effet étrange au vétéran, un mélange d'inquiétude et de fierté le saisissant ; elle méritait plus que quiconque de prendre cette place et les neuf vies qu'elle posséderait suffiraient peut-être à apaiser sa crainte de la perdre, mais qu'adviendrait-il si Étoile du Léviathan décidait de s'en prendre à elle comme Ravage et Plume s'en étaient pris à Sacre Vermeil lors de son chemin vers l'Arbre de Vie ? Et si elle se faisait assassiner froidement, elle aussi ? Frissonnant d'angoisse à la pensée d'un tel scénario catastrophe, Éveil du Dragon espéra que sa camarade lui demanderait de l'accompagner. Si elle ne le faisait pas, il le lui proposerait de toute manière, quitte à se faire rabrouer... mais le risque de la mettre de mauvais poil l'inquiétait moins que le danger qui planait au-dessus d'elle depuis que le chef du Clan de l'Aube avait décidé de lui nuire par tous les moyens. D'ailleurs, qu'allait-il advenir maintenant qu'Étoile Silencieuse n'était plus là pour faire le tampon entre Étoile du Léviathan et Lame de Silex ? Allaient-ils s'étriper à chaque Assemblée et poursuivre une guerre meurtrière ? Une expression tracassée s'emparant du visage moucheté du guerrier, celui-ci agita sa queue nerveusement tandis que ses camarades commençaient déjà à échanger au sujet de cette annonce ; dans son dos, il entendit Ciel Anthracite confier ses craintes à Beauté de l'Ange et Nuage de Miel s'interroger au sujet du prochain lieutenant en évoquant le fait qu'Ombre de Fougère aurait été le candidat idéal. Le petit avait raison, mais puisqu'il était mort, qui allait choisir la femelle tigrée ? Ses yeux étincelant d'une lueur nouvelle, Éveil du Dragon sentit son cœur se gonfler d'espoir : il avait peut-être sa chance, cette fois-ci. Mais les aspirants à ce poste étaient nombreux, et tous aussi méritants les uns que les autres... Il ne devait pas laisser son ambition obscurcir son jugement, et les volontés personnelles n'avaient pas leur place en cette période mouvementée : le bien du Clan passait avant l'accomplissement individuel. Chassant donc ces réflexions d'un frétillement de moustaches, le grand mâle sombre demeura immobile en attendant l'intervention de Lame de Silex, qui énoncerait probablement la marche à suivre suite à cette annonce.


_________________________________



Nuage de Miel avait eu vent de l'aveuglement de leur meneuse mais il ne s'était pas vraiment inquiété de ce que cela impliquait, toujours aussi inconscient des conséquences ; enfin cela jusqu'à cette Assemblée, durant laquelle le pouvoir fut cédé à Lame de Silex aussi soudainement qu'un éclair zébrant le ciel. En réalité, c'était prévisible pour la plupart des félins présents, mais pas pour le jeune apprenti qui se laissa surprendre par cette décision. Son mentor allait devenir chef ! Et... et Étoile Silencieuse ne grimperait plus en haut du Promontoire ! Ces changements à venir lui parurent si incongrus qu'il eut du mal à recouvrer ses esprits suite au discours de leur chef, ses grands yeux bleus demeurant écarquillés jusqu'à ce que Nuage Glacé ne se glisse auprès de lui. La présence de son ami le ramenant à la réalité, le novice doré secoua la tête pour chasser son expression ahurie, puis il s'exclama dans un souffle :


-Alors ça, je ne l'avais pas vu venir ! Ça va changer tellement de choses...


Nuage de Miel prenait lentement conscience de tout ce que cette déclaration bousculerait et il frissonna d'excitation : il assistait à un tournant décisif de l'histoire de son Clan, c'était si palpitant ! 


-On va avoir un nouveau lieutenant, ça veut dire, fit-il alors remarquer en tournant ses iris azur vers son camarade. Ombre de Fougère aurait forcément été choisi, si...


Le mâle tigré se tut. Son père était mort, cela ne servait à rien de songer à ce qui aurait pu advenir s'il avait vécu. Masquant son trouble passager derrière un sourire, il reprit comme si de rien n'était :


-Mais peut-être que ce sera Couronne de Houx ! T'imagines ? Tu serais le fils du lieutenant, et moi l'apprenti de la chef !


À cela près que Lame de Silex et Couronne de Houx se détestaient. Mais c'était un détail... Peut-être qu'elle le choisirait malgré tout, il était quand même un bon guerrier. Ou peut-être qu'elle choisirait Lac de l'Hiver ? Elle faisait partie des guerriers les plus expérimentés du Clan ! Tant de possibilités... Comment parviendrait-elle à se décider ? Ce devait être un véritable casse-tête ![/font][/font][/justify]


  

Croc de Glace a écrit:
 

Son ami avait l'air tout aussi surpris que lui, et cela rassura un peu Nuage Glacé quand à sa capacité de voir venir les choses. 


-C'est vrai que du coup, on va avoir un nouveau lieutenant ! Je n'y avais même pas pensé ! 

 



Nuage de Miel semblait toujours aussi excité, et son ami enviai son état d'esprit perpétuellement positif. Mais sa gaieté sembla s'évaporer lorsqu'il évoqua son père, Ombre de Fougères. 


Devant la mine soudainement troublée du chat doré, l'apprenti de jais se rapprocha un peu plus et se pressa contre lui, afin de lui témoigner son soutien. 


-Il aurait été un grand lieutenant, j'en suis sûr... Maintenant, il chasse avec le clan des étoiles, et veille sur nous. 




Son grand père avait profondément marqué le clan, et il était fier de savoir que Nuage de Miel était son fils. 


Sa curiosité refit surface en songeant au prochain lieutenant du clan, et le matou sombre se mit à observer les guerriers susceptibles de devenir la relève de Lame de Silex. 

Nuage de Miel évoqua alors son père, Couronne de Houx et Nuage Glacé se mit à sourire, fière de son père : un guerriers loyal et fort du clan. Mais beaucoup d'autres chats pouvait prétendre à seconder leur nouveau chef.


-Ça pourrait aussi être Avenir du Brasier... Ou Éveil du Dragon... Il y a beaucoup de chat digne de la seconder !


IL jetta un regard vers Lame de Silex, l'avenir de leur clan, leur avenir reposait entre ses pattes.


-J'espère que tout se passera bien ! ajouta t il plus bas, si bien qu'il était certains que seul son ami l'avait entendu.


  

Etoile Balafrée a écrit:
Couronne de Houx avait observé l'assemblée de loin, près de la tanière des guérisseurs qu'il avait partagé avec Etoile Silencieuse. Sauge Amère et lui avaient secrètement craint qu'un de ses yeux ne finissent comme celle de la meneuse, et qu'il soit borgne.  Effectivement, le blaireau l'avait bien amôché, et si la plaie s'était infectée, le guerrier noir aurait pu définitivement dire adieu à sa vue. Qu'importe, il allait rester quelques semaines encore dans la tanière du guérisseur, pour être sûr, et allait contempler la vie du clan se poursuivre, sans lui. Il vit Nuage de Miel, le fils de Lac de l'Hiver, qui avait bien grandi depuis le temps, ainsi que son propre fils, Nuage Glacé. Il posa sur eux son habituel regard froid, mais finit par secouer les oreilles, fier d'eux, de ce qu'ils allaient devenir. Il entendit le râlement agacé du guérisseur à côté de lui, l'air de digne une énième fois "arrête tu vas faire tomber les toiles d'araignées" et Couronne de Houx y répondit en montrant les crocs. Même si les deux félins avaient sans aucun doute les pires caractères du clan avec Lame de Silex et Eveil du Dragon, l'agacement mutuel qu'ils se témoignaient était surtout factice, car une longue amitié les liait depuis que le guerrier avait empêché Sauge Amère, alors Nuage de Sauge, de se faire attraper par ses frères et soeurs du crépuscule. 

Quand Etoile Silencieuse annonça sa démission, Couronne de Houx ferma un long moment les yeux, en se demandant à quelle sauce allait être mangé le clan de la nuit désormais. Lame de Silex meneuse... c'était certainement le pire qui puisse arriver depuis le début de cette guerre contre le clan de l'aube. Mais il se battrait, comme toujours, selon la parole de son chef, que ce soit Lame de Silex ou quelqu'un d'autre. Il lui serait loyal, car c'était ce que voulait le code du guerrier. Fatigué, il accorda un regard lourd de sens à Etoile Silencieuse, lui demandant silencieusement si elle était certaine de son choix. Ils avaient déjà eu cette conversation de longues lunes auparavant, et la meneuse ne s'était pas décidée à changer de lieutenant, malgré les preuves de l'incompétence de Lame de Silex qui s'étaient ensuite succédées. Il retint un soupir mais porta finalement ses yeux d'émeraude sur Lame de Silex. Il l'avait secourue lors de l'assemblée alors qu'elle se battait avec Etoile du Léviathan, car elle était sa supérieure et qu'il avait trop de fierté pour voir son lieutenant se faire démolir par un si piètre chef. Mais il craignait sincèrement pour l'avenir du clan, et cela refroidissait grandement ses envies de grandeur. Silencieux, il attendit patiemment le discours de Lame de Silex, sans aucune once d'espoir.


  

Nuée Ardente a écrit:
Après avoir mené Étoile Silencieuse jusqu’au pied du promontoire, Lame de Silex s’était retirée vers l’arrière, sa silhouette à moitié dissimulée dans l’ombre du surplomb rocheux. Ses yeux couleur soufre vissés dans la fourrure gris-bleu de Hurlement, elle tenta d’ignorer les battements de son coeur qui s’accéléraient au fur et à mesure que les instants s’écoulaient. L’attente du rassemblement, les mots de sa meneuse qui se succédaient. Elle savait ce qui allait découler de cette assemblée, mais elle n’était pas certaine d’en avoir totalement saisi les enjeux alors que tout cela n’avait été qu’une discussion menée dans l’obscurité de l’antre d’Étoile Silencieuse. 

Pourtant, alors que l’annonce atteignait enfin les oreilles des membres du Clan de la Nuit, ses doutes s’étaient évaporés. S’avançant aux côtés de la meneuse argentée, Lame de Silex ne laissa pas une seule pensée se diriger vers le promontoire. Pour l’instant, tant qu’elle n’avait pas fait son voyage jusqu’à l’Arbre de Vie, Étoile Silencieuse resterait sa chef. Et probablement le resterait-elle encore longtemps après cela. Elle n’avait pas l’intention de changer. Son clan avait toujours été son plus grand trésor et elle continuerait à le protéger, qu’elle soit apprentie, guerrière, lieutenante ou chef. Ou même ancienne. Elle apprendrait de ses erreurs, et le fait qu’Étoile Silencieuse serait toujours présente à ses côtés, que ce soit dans la pouponnière ou dans la tanière des anciens, l’emplissait d’une force que l’on avait accordé à peu de chefs avant elle. 


« Merci, Étoile Silencieuse. Si nous avons résisté à l’hiver si longtemps, c’est grâce à toi, et si le Clan de la Nuit a su se redresser, c’est grâce à toi. Je te promets que je guiderai les nôtres de mon mieux. »


Les oreilles pointées vers Hurlement, malgré le fait que celle-ci ne pouvait pas le voir, Lame de Silex avait tout de même fini par se tourner vers l’assemblée. Elle devinait Couronne de Houx dans son coin, qui l'observait comme si elle représentait la réincarnation d'un nouveau cataclysme, et d’un autre Nuage de Miel, qui trépignait comme à son habitude en soufflant des idioties à l’oreille de son camarade. Couronne de Houx, lieutenant ? Elle lui devait une faveur, certes, mais plus jamais elle ne pourrait dormir sur ses deux oreilles sans craindre de se réveiller au Clan des Étoiles. Elle aperçut également Tornade Boréale, encore en deuil, la mort de son ancienne apprentie pesant plus lourdement sur ses épaules. Mais elle se relèverait, comme elle l’avait toujours fait. Et quelque part, il y avait Éveil du Dragon. Cette fois-ci, elle n’eut pas à le chercher pour savoir qu’il était là, dissimulé dans la foule.


« Mais pour ça, il faut d’abord que je me rende à l’Arbre de Vie. Je laisserai Étoile Silencieuse en charge du clan jusqu’à mon retour. Je pense que personne n’aura d’objection à ça. Noir Axiome, tu m’accompagneras. »

[Je poste en vitesse, vous aurez le baptême de chef demain et l'annonce du lieutenant aussi. Hurlement recevra son nouveau nom à ce moment là aussi ]


  

Étoile Damnée a écrit:



Une nouvelle bataille avait éclaté, le Clan avait encore souffert. Après la mort récente d'Ombre de Fougère, plongeant son amie Lac de l'Hiver dans un profond désarrois, Aurore Nivéale avait rejoint le Clan des Étoiles également après une dernière bataille, Nuage Nitescent en avait été douloureusement affectée. Son amie lui manquait, une nouvelle étoile en avait rejoint tant d'autres. Les guerriers qui avaient participé, même si une lune s'étaient écoulée, avaient encore quelques blessures à soigner. L'apprentie guérisseuse en avait profité et s'était améliorée sur certains aspects. Ses gestes étaient encore flous et maladroits, sa mémoire lui échappait pour certaines plantes, mais Floraison d'Automne l'aidait à reprendre confiance et souffler lorsqu'elle sentait qu'elle perdait pattes. Cependant, une blessure incurable telle que la sienne avait touché l'un de leurs camarades : Étoile Silencieuse était aveugle et rien ni personne ne pouvait la guérir. Elle en était la première concernée et partageait le désespoir de la meneuse. Surtout qu'elle se dressa sur le promontoire sans les voir et leur annonça son retrait dans son mandat. Le choc s'était abattu sur l'assistance. Malgré la peine, Clarté hocha la tête avec respect. Elle comprenait à quel point ce choix était compliqué, mais raisonnable, surtout que son rôle était le plus important pour le Clan. Lame de Silex, la jeune et vigoureuse lieutenante prendrait la tête du Clan. La lieutenante grise sombre avait l'énergie qu'il fallait et elle espérait que cela ne la perdrait pas. Le Clan pouvait avoir confiance en elle, elle n'était plus la novice fougueuse. Lame de Silex avait muri, cela se voyait dans son regard. Assise près de la tanière des guérisseurs, elle vit que cela ne plut pas à tout le monde, dont son fils adoptif, qui s'agita sous les reproches froids de son mentor. Peu importe, le Clan de la Nuit aura une nouvelle cheftaine cette nuit.


  

Nuage du Rivage a écrit:
Lac de l'Hiver avait fini par sortir petit à petit des limbes obscures du chagrin dans lesquelles la mort de son compagnon l'avait plongée. La présence réconfortante d'Axolotl au fil des lunes lui avait fait retrouver ses esprits, reprendre légèrement du poil de la bête et avait fait renaître jusqu'à la flammèche d'espoir et de combativité qu'il était nécessaire de posséder pour affronter la vie quoi qu'il advienne. Mais finalement, à peine la souris sortait-elle du trou son museau frémissant et humide qu'une pluie de sang abreuvait de nouveau les terres de la Nuit. Mais cette fois... comment aurait-il pu y avoir de la surprise ? Avec toutes ces morts, avec toutes ces difficultés, avec tous ces obstacles soldés en bains sanglants, comment imaginer que les racines des pins puissent être d'une autre couleur que le pourpre ? Comment imaginer qu'un jour ses camarades cesseraient de tomber dans des drames, après avoir mené des combats compliqués et perdus d'avance ? Vivre exposait continuellement à la mort, mais pourquoi fallait-il que les drames s'ensuivent toujours de si près ? Les choses allaient par vagues, comme les friselis sur la surface du Lac Argenté : une onde était toujours suivie par d'autres avant que l'eau ne redevienne lisse, et une fois lisse, le moindre souffle d'air suffisait à la rider de nouveau. Et donc, selon cette métaphore, une mort n'arrivait jamais seule. 


Il y avait eu Ombre de Fougère, et maintenant il y avait Aurore Nivéale dont le sacrifice aboutissait malgré tout à l'abdication d'Etoile Silencieuse. Lac de l'Hiver, assise en retrait près de Museau Balafré, assista le jour de l'incident au retour de la dépouille dans l'enceinte de la combe. Mais elle ne s'effondra pas, ne pleura pas, ne geint pas. Elle s'approcha du corps, s'allongea au côté de Tornade Boréale en songeant brièvement "un jour je la perdrai, elle aussi" et veilla sa défunte amie au pelage immaculé. En guise d'adieu, elle repassa dans son esprit la fois où, toutes deux apprenties, elles avaient exploré les galeries souterraines d'une grotte et s'étaient émerveillées de toute la richesse, de toute l'humidité et de toute la beauté de la vie ici-bas. Repose en paix.


Puis, quelques jours plus tard, la guerrière ivoire et rousse revint assister à l'annonce de la meneuse devenue aveugle sans se sentir accablée. "Un malheur n'arrive jamais seul." De toute façon, Lame de Silex avait démontré sa force à maintes reprises : elle avait bravé les dangers des montagnes pendant les neiges, avait défié Etoile Éternelle et avait gagné, avait affronté Etoile du Léviathan à deux reprises sans mourir... en somme, elle avait fait face à des chats possédant bien plus de vies qu'elle en réussissant l'exploit de ne pas succomber sous les griffes de l'un d'eux qui n'aurait probablement pour seule satisfaction que de lui trancher la gorge lui-même. Lame de Silex au tempérament explosif pour ne pas dire abrasif, qui avait pourtant su même rallier à ses combats Eveil du Dragon. A l'égard de ce dernier d'ailleurs, une grosse montée de colère étouffa Lac de l'Hiver : ce renard qui avait pleuré la disparition de Baie de Ronce en leur faisant croire qu'il les considérait, Tornade Boréale et elle, comme de vraies amies lorsqu'elles étaient venues l'aider à retourner le territoire pour retrouver la guerrière brune. Lui qui leur avait dit qu'il serait là pour elles... Il n'était même pas venu pleurer Aurore Nivéale avec elles alors qu'elles avaient toutes deux pleuré leur camarade de tanière toute la nuit, il n'était non plus venu leur glisser un mot de soutien. Il n'était pas venu voir ses chatons quand ils étaient nés après une longue nuit laborieuse et même Ironie du Désespoir, qui avait été l'apprenti de Lac de l'Hiver avant d'être son ami avait témoigné plus de présence, de respect et d'affection pour les petits de son ancien mentor que ne l'avait fait Eveil du Dragon. Et, par-dessus tout, il n'était même pas venu la voir quand elle avait perdu Ombre de Fougère. Et ça se disait "ami" ? 


Alors qu'elle fulminait intérieurement, il y eut un mouvement tout près d'elle. Encore une fois, Museau Balafré dont l'odeur était devenue une étrange drogue pour Lac de l'Hiver : plus entêtante que la fragrance de l'herbe à chat, plus familière que les parfums de ses propres petits, plus réconfortante qu'un rayon de miel à la mauvaise saison. Les yeux indigos de la femelle balayèrent la foule quand l'annonce tomba, recherchant Lame de Silex dont le regard vissé sur sa chef semblait brumeux -du coin de l'oreille, elle reconnut la voix de l'un de ses deux fils et ses yeux quittèrent la lieutenante pour dériver jusqu'à Nuage de Miel. Il était penché vers Nuage Glacé, le fils de Couronne de Houx, frémissant d'excitation et les yeux brillants tandis qu'il bavardait avec bonheur. Visiblement, rien n'attentait à son optimisme et sa bonne humeur : Nuage de Miel restait chaleureux, aimant et attendrissant en dépit de la rudesse de la vie de Clan. Alors que moi... En voyant Nuage Glacé répondre sur le même ton à son camarade, Lac de l'Hiver esquissa un sourire et reprit son furetage visuel... jusqu'à identifier une silhouette noire comme l'ébène en périphérie de la foule. Après avoir échangé un mot avec Axolotl, elle se leva, fila en bordure de l'assemblée jusqu'à se glisser près de Couronne de Houx, le visage inexpressif, son attention reportée sur les autres devant eux. 

"Je redoute qu'elle choisisse Eveil du Dragon," miaula t-elle en guise de préambule sans se tourner vers le mâle aux yeux verts. Il y eut quelques instants de silence, suspendus entre les deux guerriers qui avaient partagé l'avant-goût de la mort dans les Montagnes Sibyllines lors de l'avalanche pendant la mauvaise saison, puis Lac de l'Hiver ajouta : "Et je m'excuse de ne pas être venue te voir pendant ta convalescence. J'espère que tu vas mieux."


  

Nuage d'Écaille a écrit:



Le soutien de son ami réchauffa le cœur de Nuage de Miel, qui le remercia en se pressant contre son flanc à son tour et lui offrit un sourire chaleureux ; il avait vraiment de la chance d'avoir Nuage Glacé pour partager son entraînement, s'amuser avec lui et surtout l'épauler en toute circonstance. Il était l'un des rares à ne pas s'épuiser de son tempérament fougueux et à le suivre dans ses jeux... Profondément reconnaissant, le novice doré ronronna puis répondit en clignant des yeux :


-Tu as raison. Le Clan des Étoiles a de la chance de compter un membre si valeureux !


Son instant de mélancolie rapidement envolé, il écouta les suggestions du mâle sombre avec curiosité et tourna son regard bleu vers les félins cités. Avenir du Brasier était une guerrière discrète et la sœur de Lac de l'Hiver, alors rien que pour ça, nul doute qu'elle ferait une bonne lieutenante ! Quant à Éveil du Dragon... Nuage de Miel le voyait comme un ourson au cœur tendre dissimulé dans un corps de gros blaireau bougon. Il ne parvenait pas à l'envisager autrement après avoir assisté à sa confession chaotique à Lame de Silex... Est-ce que les oursons-blaireaux faisaient de bons lieutenants ? Enfin, si son mentor lui faisait confiance, alors lui aussi. Quel que soit le choix, Nuage de Miel l'approuverait !


-Avenir du Brasier attend des chatons, elle est à la pouponnière depuis quelques jours, souffla-t-il alors à Nuage Glacé en fronçant le museau. Mais bon, j'ai entendu dire qu'Étoile Silencieuse avait eu une portée alors qu'elle était lieutenante, donc peut-être que Lame de Silex la choisira malgré le fait qu'elle est reine.


Suivant brièvement le regard de la guerrière tigrée, il avisa une fourrure crème dans la foule et poussa un petit sifflement en s'exclamant d'une voix fluette :


-Oh ! Ou Tornade Boréale, elle était son mentor ! Ou encore Illusion du Cosmos, qui était son apprenti... Il y a tellement de possibilités ! Toi, tu choisirais qui ?


L'apprenti reporta ses prunelles azur sur Nuage Glacé, intrigué par son avis sur la question. Sa nuque le démangeant alors comme si quelqu'un l'observait, il tourna la tête et croisa rapidement les iris insondables de sa mère, qui fit volte-face pour s'installer près de Couronne de Houx. Elle semblait fatiguée. Son humeur légère lui manquait et le trouble qu'elle traversait l'attristait, mais il savait ne pas pouvoir y faire grand chose : ramener Ombre de Fougère et éclipser les malheurs du Clan n'était pas en son pouvoir. Se contentant donc de lui tendre un sourire qui portait la trace de toute l'affection qu'il éprouvait pour sa mère, le jeune mâle cligna des yeux puis se recentra à nouveau sur son camarade à ses côtés.


-Je suis sûr que tout ira bien, ronronna-t-il alors en écho à ses paroles, optimiste. Si Étoile Silencieuse a cédé sa place à Lame de Silex, c'est qu'elle la juge capable de prendre la tête du Clan et de faire les bons choix ! Le Clan des Étoiles s'en rendra forcément compte. Et si ce n'est pas le cas, j'irai à l'Arbre de Vie moi-même pour tirer les moustaches de nos ancêtres !


Un regard lourd de reproche que lui accorda un guerrier fit alors taire Nuage de Miel, qui esquissa une moue désolée. Il n'avait pas voulu manquer de respect à leurs aïeux.
[/font]


  

Croc de Glace a écrit:
(J'aime beaucoup le caractère de Nuage de Miel aussi ! :3)



Nuage Glacé avait envie de se tirer les moustaches : Trop concentré sur sa vie d'apprenti, il ne s'était même pas rendu compte que la guerrière avait rejoint la pouponnière.



-Heureusement que tu es la, Nuage de Miel, sans toi je ne m'en serais rendue compte que le jour de sa mise bas !
Plaisanta t il.


Bien que plus âgé que son ami, Nuage Glacé s'entendait très bien avec lui. Le matou doré rendait sa vie joyeuse et amusante, et Nuage Glacé chérissait Nuage de Miel comme un frère. Il lui enviait son esprit positif et ouvert, pour lui c'était plus dur.


En entendant son ami ronronner à ses côtés, il répondit de même, créant un concert de ronronnement au milieu de la clairière.


-Hum... C'est vrai qu'elle connaît bien Illusion du Cosmos... Si c'était moi, je choisirais...... Toi ! Dit il en poussant du museau l'épaule du chat doré.  Et plus sérieusement, je ne sais pas du tout ! Il faut quelqu'un qui sache prendre des responsabilités, et qui sauras conseiller Lame de Silex au cours des lunes à venir.... Il ne faut pas oublier qu' Etoile du Leviathan est toujours très belliqueuse...

 

Puis il ajouta: Tu as raison, encore une fois ! Étoile Silencieuse sera toujours dans la tanière des anciens pour l'aider aussi !



C'est alors que Nuage de Miel fit une énième blague, et qu'un guerriers leurs intima de faire moins de bruit. Les deux félins restèrent coîs, même si Nuage Glacé avait du mal retenir un petit rire après l'évocation de son ami: Il l'imaginais en train de tirer les moustaches de guerriers légendaire, et trouvait cette vision plutôt drôle.


Il lança un regard entendu à son complice, puis reporta son attention sur la clairière, et sur son père, assis à co9de Lac de Givre. Ces deux là semblait bien s'entendre.


L'amitié aussi est héréditaire ?


  

Nuage d'Écaille a écrit:
[Cocon de Miel c'est choupi. x3 J'aime ce perso aussi, il est rafraîchissant à jouer !


Nuage de Miel émit un petit rire à la réplique de son ami, ne lui tenant guère rigueur de ne pas avoir remarqué la gestation d'Avenir du Brasier : elle avait rejoint la pouponnière depuis peu, après tout.


-Ce n'est rien, ronronna-t-il avec un sourire, ayant baissé le ton de sa voix suite à la réprimande que l'on venait de lui faire. Peut-être qu'on sera guerriers lorsque ses chatons deviendront apprentis... Imagine, on sera peut-être leur mentor !


Bon, lui avait commencé son entraînement depuis peu donc cette théorie semblait improbable, mais peut-être que Nuage Glacé serait concerné... Le novice doré espérait malgré tout le rattraper et devenir guerrier en même temps que lui. Ronronnant alors aux facéties de son camarade, il bomba fièrement le poitrail lorsque celui-ci affirma qu'il le prendrait comme lieutenant et fit mine de se pavaner, amusé.


-Tu ne serais pas déçu si tu me choisissais ! s'exclama-t-il alors avec un petit rire. Mais je doute que Lame de Silex soit du genre à nommer un apprenti... Niveau prise de responsabilités et conseils, on a vu mieux. Enfin, tu as raison ! Elle va sûrement choisir un guerrier expérimenté. J'ai hâte de savoir qui ce sera !


Enroulant sa queue dans un mouvement interrogatif, il sourit à Nuage Glacé pour la énième fois puis se redressa lorsqu'une voix familière l'appela dans un coin de la clairière.


-Oh, Nuage d'Alouette a l'air fâché contre moi, murmura-t-il alors en coulant un regard en direction du félin qui fronçait les sourcils. J'ai peut-être oublié de retirer quelques épines de sa litière lorsque je l'ai aidé à la refaire ce matin... On se retrouve plus tard, Nuage Glacé !


À ces mots, le jeune mâle frotta brièvement sa joue contre celle de son ami puis il s'éclipsa subitement afin de régler le différent avec son autre camarade.


Dernière édition par Croc de Glace le Mar 4 Mai - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 20:35

Retour d’Étoile de Silex :


Nuée Ardente a écrit:
Alors qu’elle cheminait à travers les terres crépusculiennes, sa forêt natale s’élevant au-delà des collines rocailleuses, ses sillons s’assemblant pour finalement s’élever à l’horizon, sous la forme de pics de neige éternelle, Étoile de Silex sentit le poids de ses neufs vies alourdir ses pas, au fur et à mesure qu’elle s’en rapprochait. Peut-être n’était-ce que la fatigue qui faisait balloter sa patte folle sous son corps engourdi, ou peut-être y avait-il plus derrière tout ça. Ce petit plus qui l’emplissait également d’une fierté surpassant ses muscles douloureux, surpassant les mots qui cogitaient dans son esprit, surpassant l’envie irrépressible de s’affaler sur le prochain bout de mousse qui passerait son chemin. Même si elle aurait préféré ne pas se sentir aussi minable au moment de rejoindre son clan et de monter sur le promontoire. 

Un râle s’échappa de sa gueule, alors qu’elle se répétait son nouveau nom en boucle dans sa tête. Lame de Silex n’était plus, son ancienne vie n’était plus. Et d’une certaine manière cela l’attristait. Il y avait encore tant d’orgueil qui reposait dans ce nom de guerrière que Ravage lui avait un jour attribué, tant d’insolence, d’impétuosité. Certes, rien de tout cela ne changerait pour elle, elle ne changerait pas. Mais aux yeux des autres, son nom d’étoile passerait peut-être avant tout, ils verraient ses neufs vies avant de voir Lame de Silex. Ou bien ce serait à elle de faire de sorte que rien de tout cela ne la devance. Elle porterait ce titre que Sacre Vermeil, Étoile Éternelle, Ombre de Fougère, Patte de Jais, Patte Immaculée, Empereur, Mirage Enchanté, Liberté Enchaînée, Nuage de Volcan, Divine Comédie, que tout ce petit monde, lui avait accordé, et elle le porterait avec fierté, emportant avec elle le même besoin de défendre le Clan de la Nuit qu’elle avait ressenti depuis toujours. 

Enfin, la nouvelle meneuse s’engouffra sous les conifères, ses coussinets retrouvant le sol parsemé de son tapis moelleux d’aiguilles de mélèzes, sa fourrure tigrée retrouvant l’ombre des épicéas, sapins, arolles, pin sylvestres. Brr, même si Étoile d’Aiguille insistait à lui céder une parcelle de territoire, que pourrait-elle bien faire sous un soleil aussi éclatant que le leur ? Alors qu’elle s’enfonçait toujours plus profondément dans la forêt, ses pattes se mirent à accélérer la cadence, ignorant les courbatures qui la condamneraient probablement à un jour entier de paralysie, et finalement, Étoile de Silex atteint l’entrée de leur camp, le rocher du promontoire jaillissant entre les épines des pins. Ce serait là-haut qu’elle devrait grimper, à présent. Un rictus triomphant fixé sur le coin de sa gueule, Silex avisa ensuite la silhouette d’Éveil du Dragon, à moitié dissimulée par les fougères qui cachaient l’entrée du tunnel de ronces, et l’ignorant magistralement - même si elle laissa tout de même glisser un regard fanfaronnant à son attention, mais ça ce n’est pas si important - elle pénétra la clairière sous son nouveau nom. Serrant les crocs, elle sentit son échine se hérisser imperceptiblement, et en quelques bond, elle vint se dresser sur le surplomb de granite, laissant ses prunelles de soufre se poser sur un camp qu’elle n’avait jusque lors encore jamais réellement aperçu. Elle protègerait cet endroit, quoi qu’il arrive, qu’elle n’ait qu’une seule vie ou des milliers, jamais son coeur ne se détacherait de cette forêt.


« Que tous ceux qui sont en âge de chasser s’approchent pour une assemblée du Clan. », lança-t-elle, après un bref raclement de gorge. 


Sa voix était assez puissante pour qu’elle n’ait pas l’impression de hurler à la figure de ses camarades, et en en quelque temps, le clan s’était assemblé à ses pattes, son regard s’attardant un instant sur son ancienne meneuse avant qu’elle n’incline légèrement son chef dans un signe discret de remerciement. Sa fourrure picota un instant sous le regard de tous ses camarades, pourtant, elle s’était déjà tenue face à une assemblée des trois clans, il n’y avait donc, à priori, pas de raison d’être à ce brusque élan de nervosité. Et d’un battement de la queue, celui-ci s’enfuit la queue entre les pattes.


« Je me suis rendue à l’Arbre de Vie, et j’ai reçu mes neufs vies. Ainsi que mon nouveau nom, Étoile de Silex. »


Aussitôt dit, Lame de Silex - non Étoile de Silex - bondit à nouveau à terre, son regard venant croiser celui, aveugle, de sa prédécesseure, et ses pas la menèrent jusqu’à celle-ci, s’arrêtant assez près d’elle pour qu’elle puisse percevoir ses mouvements.


« Étoile Silencieuse. Le Clan de la Nuit te remercie pour tout ce que tu as fait durant ton mandat de chef. Je tâcherai à présent de guider les nôtres de mon mieux, en gardant toujours en tête tes conseils. Est-ce bien toujours ta volonté de renoncer à ton statut de guerrière ?

- [Blabla réponse de Hurlement]

- Le Clan gardera en souvenir et rend hommage à tout ce que tu as accompli jusqu’à présent. J’en appelle au Clan des Étoiles pour qu’il t’accorde - après un bref détour à la pouponnière - de nombreuses saisons de repos, ainsi que ton nouveau nom, Silence des Loups. Même si je compterai sur ta présence à mes côtés pour toutes les lunes qui sont encore à venir…ainsi que celle de mon lieutenant. »


Lieutenant. C’est vrai. Ils ne le savaient pas encore. Alors qu’elle fermait les yeux, ses moustaches frémirent à l’idée de prononcer son nom. Et lentement, elle se tourna vers le félin qui la seconderait comme elle avait secondé Étoile Silencieuse. Qui d’autre après tout ? Une évidence. Elle lui faisait confiance comme à personne d’autre ; toujours là, toujours auprès d’elle. Elle lui confierait sa vie s’il le fallait, et elle n’avait aucune hésitation quant au fait qu’elle lui confierait son clan, s’il le fallait, et il le faudrait probablement, un jour. 


« Éveil du Dragon. »


Elle s’était arrêtée à une longueur de queue de lui, son menton levé vers le haut, tandis qu’elle plantait son regard de braise dans le sien, cette lueur sauvage et pétillante luisant au fond de ses prunelles. Puis, penchant brusquement la tête de côté en haussant une vibrisse, dans un air de défi elle ajouta, sur un ton rauque. 


« Enfin, si ça ne te dérange pas trop. »

[J'espère que ça te va lueur, j'étais pas sûre vu qu'elle doit encore rejoindre la pouponnière avant d'être vraiment ancienne, mais vu que je devais lui donner un nouveau nom ]


  

Silence des Loups a écrit:
[ça me va très bien.

Voilà le blabla d'Hurlement ^^

Par contre avec c'est deux là à la tête du clan, il va faire comment pour ne pas exploser XD]


L'ancienne meneuse s'était installé à la pouponnière. Cela lui faisait bizarre de revenir dans une tanière collective. Mais elle devait avouer que cela lui plaisait. Elle qui était si solitaire avant, maintenant, elle ne supportait plus de dormir seul. Sa souffrance avait fait que maintenant elle attendait des chatons pas du tout voulut. Tant pis, elle allait devoir les élever de la même façon que ses autres chatons.

L'appel de son ancienne lieutenante la réveilla. Elle avança avec hésitation jusqu'à la sortie de la tanière avant qu'un Safran Exotique moqueur ne vienne l'aidait à rejoindre l'assemblée. Les premiers mots d'Etoile de Silex l'a rassurèrent. Le clan  des étoiles l'avait accepté malgré le fait qu'elle même ne soit pas morte. Elle fut surprise de sentir la nouvelle meneuse s'approcher d'elle.

-Je n'ai rien fait d'extraordinaire. Mais j'ai donnée huit vies et ma vue pour le clan. Aujourd'hui, je laisse ma place aux autres pour que le clan continue d'avancer.

Silence des Loups. Son nouveau nom. Cela lui allait. Bizarrement, elle trouvait que ce nom lui allait mieux qu'Hurlement Nocturne. Par contre, l'annonce du lieutenant l'a laissa un peu dubitative. Elle savait que les deux félins étaient assez proche. Et qu'Eveil du Dragon avait beaucoup mûrit. Mais elle doutait encore qu'il soit un bon choix. Enfin, elle n'avait plus son mot à dire. Etoile de Silex se rendra bien compte si son choix lui convient ou non. Avec un peu de chance Silence des Loups se trompait sur son compte.


  

Nuage d'Écaille a écrit:


Éveil du Dragon avait dispensé Nuage Glacé d'entraînement, ce jour-là ; sa veille ayant duré la nuit entière ne le laissait pas suffisamment frais et dispos pour s'autoriser une quelconque leçon auprès du novice. Depuis l'instant où Lame de Silex avait quitté la clairière la veille au soir afin de se rendre à l'Arbre de Vie, il n'avait cessé de l'attendre : pas une seule seconde il ne s'était interrompu, ni pour aller dormir, manger, boire ou n'importe quelle autre activité. Beauté de l'Ange avait bien tenté de lui apporter une proie au petit matin mais le matou l'avait décliné nerveusement, se redressant d'un coup en tournant sur lui-même comme un lion en cage.


-Elle devrait déjà être revenue, avait-il miaulé en se remémorant péniblement les images du corps sans vie de Sacre Vermeil, assassiné durant le trajet pour assister à sa cérémonie de meneur. Si elle n'est pas rentrée bientôt, je partirai à sa rencontre.


Son neveu s'était contenté de lever les yeux au ciel puis de répondre dans un grommellement :


-Et elle t'écorchera vif à la seconde où tu te pointeras sous son museau, outrée que tu aies pu douter de ses capacités à revenir saine et sauve.


Juste point. Dissuadé, le guerrier avait repris son attente plus ou moins paisiblement -plutôt moins, d'ailleurs- et s'était rassis dans une position tendue, ses yeux inlassablement rivés en direction du tunnel d'ajoncs. La vie commençait déjà à refaire surface autour de lui et le camp s'animait à mesure que le soleil pointait à l'horizon, les félins sortant tour à tour de leur tanière respective tandis que la patrouille de l'aube rentrait après avoir vérifié le marquage aux frontières. Un début de journée paisible comme le Clan en avait connu des milliers... Et pourtant, chacun dissimulait la crainte, l'espoir, la curiosité ou l'incertitude derrière un visage quelconque. Chacun patientait à sa façon, guettant inconsciemment ou de manière parfaitement délibérée la fourrure de Lame de Silex ; mais tous vivaient comme en suspens, à l'image d'un souffle retenu dans l'attente d'une suite. Éveil du Dragon plus qu'aucun autre. Figé dans le temps comme un lac dont la surface cesse de se rider au rythme du vent, il ne récupéra son contact à la réalité que lorsqu'une paire d'yeux ardente s'accrocha brièvement à lui ; le regard victorieux de la lieutenante le tirant de sa longue veille, il darda sur elle deux iris brûlant d'impatience et répondit à son œillade d'un simple mouvement de queue nonchalant, feignant le détachement. En réalité, le soulagement qui l'inonda fut si intense que la tête lui tourna un instant : tout allait bien. Tout allait bien. Son acolyte était revenue. Loin d'être apaisé pour autant, le mâle écaille se redressa d'un geste rendu rigide par sa longue immobilité et il alla se poster au pied du Promontoire afin d'écouter le discours de leur nouvelle chef, ses paroles l'emplissant d'assurance sans tout à fait le calmer ; pourquoi une telle agitation ? Suspendu aux lèvres de sa camarade, il accueillit l'annonce de son nom avec un bref grognement : Étoile de Silex, il allait devoir s'y habituer. D'une manière ou d'une autre, elle demeurerait toujours Lame de Silex pour lui... Cette guerrière un peu agaçante qui parlait fort, dont le tempérament explosif l'avait irrité plus d'une fois, mais qui était son éternelle comparse, rivale et amie. Et plus encore... Non ? Rougissant soudainement au souvenir de leur confession à la Combe Mousseuse, le vétéran trépigna sans vraiment s'en apercevoir et ignora la mine interrogative de Ciel Anthracite qui s'était installé à côté de lui, tâchant de se concentrer sur les mots de la meneuse afin de dissiper son malaise soudain. Il n'eut guère à faire d'efforts, le sujet qu'elle aborda rapidement le clouant sur place :


-Même si je compterai sur ta présence à mes côtés pour toutes les lunes qui sont encore à venir… ainsi que celle de mon lieutenant.


Son lieutenant. Celui qui l'épaulerait en toutes circonstances, serait toujours à ses côtés, celui à qui elle accorderait sa confiance la plus totale... Se sentant lentement perdre patte tandis que l'agitation le gagnait dangereusement, Éveil du Dragon se figea pourtant et retint sa respiration ; dans son crâne, un bourdonnement quasiment palpable l'assaillait et se répercutait inlassablement contre ses tempes, l'assourdissant au point qu'il ne s'entendit plus penser. Seule une succession d'images déferla dans son esprit, le laissant en proie à des émotions qu'il avait trop souvent contenues et qui semaient le chaos partout où elles s'exprimaient ; des cadavres à n'en plus finir, des crocs, des griffes, des yeux privés de toute substance, les serres aiguisées d'un aigle et le vide, par-dessus tout, le vide... un gouffre interminable, noir et terrifiant, qui menaçait de l'engloutir. Ses pattes manquèrent de se mettre à trembler sous le poids du souvenir des drames qui l'avaient frappé au cours de son existence et une peur indicible s'insinua en lui, s'emparant de son cœur et empoisonnant chaque parcelle de son être. "Et si elle ne me fait pas confiance ? Et si elle m'abandonne ? Et si tout ceci n'a rien signifié pour elle ? Et si..." Le regard braqué sur Étoile de Silex, il ne la voyait pourtant plus tant les spectres qui dansaient devant ses pupilles écarquillées se faisaient denses et envahissants ; il craignait d'être englouti, noyé par ces démons qui grondaient, étouffé par une autre fatalité qui finirait par avoir raison de lui. Le matou sombre crut vaciller, toujours suspendu aux lèvres de sa camarade qui détenait un pouvoir qu'elle n'imaginait sans doute pas ; il suffisait de quelques mots, et tout basculerait. Quelques mots, juste quelques...


-Éveil du Dragon.


L'univers qui menaçait de s'effondrer un instant plus tôt se stabilisa soudainement sous les pattes du guerrier, qui sentit ses muscles se relâcher et son souffle reprendre un rythme normal. Le grondement assourdissant qui l'habitait se tut, laissant place à un silence paisible. Les spectres se dissipèrent et son regard se rouvrit sur une Étoile de Silex défiante, vivante, qui le toisait comme à son habitude. Les battements frénétiques de son cœur s'apaisèrent et le monde autour de lui retrouva sa consistance ; c'était son nom qu'elle avait prononcé. Pas celui d'un autre. Le sien. Prenant soudainement conscience de la futilité de ce poste de lieutenant en comparaison du sentiment inestimable de posséder l'entière confiance de sa camarade, le félin laissa un sourire sincère comme il en offrait rarement se glisser jusqu'à son museau et il sentit toute sa tension le quitter. Il y avait une chatte dans les trois Clans qui lui faisait confiance, et elle pouvait bien être la seule, cela ne le dérangerait guère ; elle était aussi la seule dont l'opinion revêtait le moindre soupçon d'importance. Éveil du Dragon n'avait pas besoin de la reconnaissance d'un Clan, il n'avait pas besoin de l'admiration de ses pairs, il n'avait pas besoin de l'affection d'une multitude d'amis. Il n'avait pas besoin de tout ça, pas tant qu'il avait l'entière confiance d'Étoile de Silex. Combien d'épreuves avait-il surmonté grâce à elle ? Combien de tragédies avaient-ils traversé ensemble ? Combien ? Qu'importait leur nombre, la réponse était simple : toutes. Et le matou pourrait encore gravir des montagnes de tracas tant qu'il se réveillait dans le même monde que son acolyte en sachant qu'elle l'estimait. Traversé d'une chaleur qui inonda le moindre de ses membres, il redressa la tête pour planter son regard d'ambre et de glace dans celui, sulfureux, de sa meneuse. Aucun air triomphal ne vint peindre son expression, aucune mine victorieuse ; ce que chacun put lire sur le visage d'Éveil du Dragon, ce fut une détermination à toute épreuve. 


-Je peux souffrir l'effort, pour toi, lui glissa-t-il alors avec un soupçon d'ironie, son sourire franc se teintant de la même défiance que celle qui pointait dans la voix d'Étoile de Silex quelques instants plus tôt. Pas suffisamment fort pour que le Clan l'entende.


Le vétéran n'avait pas vraiment conscience de la tournure dramatique que sa vie venait d'éviter, tout comme sa meneuse ne se doutait certainement pas du cataclysme intérieur qu'elle avait manqué de provoquer chez lui. Il suffisait d'un choix, d'une poignée de mots... Quelques secondes furent nécessaires au nouveau lieutenant pour considérer la globalité de la tâche qui lui incombait désormais, et qui ne résidait pas seulement dans le fait de posséder la confiance d'Étoile de Silex ; mais rapidement, il envisagea son nouveau rôle dans son entièreté et sa volonté s'accrut encore. Il tâcherait de servir son Clan de son mieux, comme il l'avait toujours fait, et ce malgré les regards sceptiques qu'il devinait chez certains de ses camarades. 


-Tu peux compter sur moi, reprit-il alors plus fort, sérieusement cette fois-ci. Le Clan de la Nuit peut compter sur moi.


Ses yeux ne s'étaient pas détachés de son amie, pas une seule seconde, et pour la première fois il osa enfin les poser sur les félins qui l'entouraient, presque comme s'il découvrait leur présence. Le matou balaya l'Assemblée d'un regard insondable sans y chercher le moindre signe d'approbation : il avait celui de sa chef, c'était tout ce qui importait. Les quelques dubitatifs n'auraient qu'à se rendre à l'évidence. À eux deux, rien ne leur résisterait bien longtemps. Étoile de Silex et Éveil du Dragon feraient littéralement fondre l'adversité de leur souffle ardent. Cette idée arracha un nouveau sourire au lieutenant, qui gratifia la principale concernée d'une œillade fiévreuse.
[/justify]


Dernière édition par Croc de Glace le Mar 4 Mai - 20:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 20:36

Réaction du clan à l’annonce du nouveau lieutenant:


Etoile Balafrée a écrit:
Couronne de Houx accorda un léger hochement de tête respectueux à Lac de l’Hiver lorsqu’elle s’approcha. A croire qu’ils ne faisaient que se rapprocher. Le guerrier noir ne pouvait plus nier qu’un lien les unissait. C’était indescriptible, mais c’était quelque chose qui était bien là. Lui-même ne savait pas s’il s’agissait de l’avalanche, du fait qu’elle ait été la compagne de son père et donc la mère de ses demi-frères et soeurs, ou alors qu’ils aient tous les deux subi le deuil récent d’Ombre de Fougère. Couronne de Houx était resté éloigné d’elle, pendant ce deuil, parce qu’il ne savait pas quoi faire. Il ne savait pas comment réagir, et il avait l’impression déjà d’étouffer lui-même, il n’avait pas envie de l’étouffer à son tour. Après tout, elle avait ce Museau Balafré avec elle. Elle n’était pas seule. 

Le Promontoire Alin-a-4b4f0bbA ses propos, il haussa les épaules, sans cacher qu’il ne lui en voulait aucunement, mais les premiers mots lui arrachèrent un rictus. Lame de Silex ne pouvait pas être stupide au point de nommer Eveil du Dragon lieutenant, c’était inimaginable. Enfin, il le croyait. Il secoua lentement la tête, prenant garde à ne pas faire tomber les toiles d’araignées. “Ouais, je redoute aussi. ” Il reprit aussitôt. “Tu n’as pas à t’en vouloir. Tu avais d’autres choses importantes à régler d’abord avec toi-même avant de t’occuper des autres. Mais je veux mieux, merci.” Il porta alors à cet instant son regard de jade sur les prunelles bleus de la femelle, et lui accorda ce qui semblait être, un sourire. 


_____

Réaction nomination du lieutenant
 


Etoile de Silex l’avait dit. Etoile de Silex l’avait dit, et Couronne de Houx en était abasourdi. Il s’était levé à l’annonce, et l’avait fixée avec de grands yeux ébahis. Il ne trouva pas Lac de l’Hiver dans la foule, la colère le rendait aveugle. Mais elle l’avait dit. Eveil du Dragon serait le lieutenant. Couronne de Houx s’agita, en attendant la réponse de ce dernier et lorsqu’il accepta… Il quitta le seuil de la tanière des guérisseurs, en proie à une colère dévastatrice. “ETOILE DE SILEX !” Il tremblait de colère, il en tremblait tellement il était hors de lui, de ce choix injuste. Eveil du Dragon ne méritait pas ce poste ! Cette crotte de renard ne méritait rien ! Rien ! Rien ! Rien ! “Je te savais stupide, mais à ce niveau, tu bats des records,” siffla-t-il alors que son regard de jade lançait des éclairs. “Il est de bien meilleurs guerriers dans ce clan, Lac de l’Hiver, Tornade Boréale, Ciel Anthracite, Plume de Pigeon et toi tu choisis ça ?” Ses griffes se plantèrent dans le sol lorsqu’il posa son regard sur ce pseudo nouveau lieutenant. “Silence des Loups ! Je t’avais dit que la laisser lieutenante causerait la perte du clan de la nuit ! Je t’avais intimé d’y réfléchir ! Et vois-tu ou cela nous mène ?! A peine rentrée et voilà qu’elle choisit Eveil du Dragon comme second !” Il se retourna hargneux. “On t’a demandé de veiller sur l’avenir du clan, Etoile de Silex, pas de savoir avec qui tu veux partager tes nuits ! Et vous ! Vous acceptez docilement de vous laissez gouverner par une chatte qui a désobéi aux ordres d’Etoile Silencieuse, qui a provoqué une bataille en pleine assemblée ! Vous allez encore attendre longtemps pour comprendre qu’elle est aussi incompétente et qu'à deux ils ne sont que l'ombre d'une nouvelle Etoile Prédatrice ?” [/justify][/font]


  

Croc de Glace a écrit:
Nuage Glacé observa Étoile de Silex comme s'il la voyait pour la première fois, attendant avec excitation le premier discours de la nouvelle meneuse du clan de la nuit.

Elle semblait bénéficier d'une énergie nouvelle, plus défiante que jamais.


Elle va enfin annoncer le nouveau lieutenant ! L'apprenti trepignait d'impatience, balançant son poids sur ses pattes, les oreilles tendue afin d'entendre clairement le discours de la meneuse.


C'est alors que le mot attendu résonna dans la clairière : lieutenant. Le matou noir se crispa, et attendit qu'elle annonce le nom du chat qui l'a seconderai, le cœur battant. Il aperçu du coin de l'œil Tornade Boréal, Nuage Floral et Nuage de Bruyère qui semblait aussi tendus que lui, et  un peu plus loin Couronne de Houx, à la lisière de la tanière de leur guérisseur. Son père semblait très nerveux par l'annonce, il ne cessait de s'agiter malgré ses blessures.


Il a toujours voulu être lieutenant, c'est normal qu'il soit nerveux...


Finalement, Étoile de Silex annonça Éveil du Dragon comme son lieutenant, et Nuage Glacé ressentit une bouffée de fierté lorsque son mentor accepta le rôle qu'elle lui proposait.


Le mâle noir était l'un des seuls félin à avoir l'air heureux de se choix, mais cela importait peu à ses yeux. Content de son pronostic gagné face à Nuage de Miel, le jeune matou de jais observa la clairière dans l'espoir d'y trouver le mâle doré, mais fut interrompu dans sa recherche par un cri coléreux de son père, Couronne de Houx.


Son père remettait en cause le choix d'Etoile de Silex, et le choix même d'étoile Silencieuse avant elle, qui selon lui mènerait à la destruction du clan.


Oula... Va y avoir du grabuge.... 



Mal à l'aise à cause de cette confrontation violente entre deux partis qu'il respectait et aimait, Nuage Glacé se tassais sur lui même, attendant la réponse de la meneuse.


  

Nuage d'Écaille a écrit:



Lorsque le feulement rageur de Couronne de Houx déchira l'air, le lieutenant sentit sa fourrure se hérisser ; non de colère, cette fois-ci, mais de satisfaction. Alors qu'il observait le mâle noir se donner en spectacle à l'image d'un novice dissident, son regard bicolore brûlait d'une lueur de dédain à peine dissimulée : il pouvait bien hurler, cracher, pleurnicher, cela ne changerait plus rien, désormais. "Vas-y Couronne de Houx, montre donc au Clan à quel point tu es futile et immature. Pendant que tu perds ton temps en jérémiades, Étoile de Silex et moi mènerons cette tribu d'une patte ferme" songea le matou écaille en son for intérieur, son expression inflexible ne laissant transparaître rien de plus que le mépris que lui inspirait cette attitude capricieuse. Les propos incendiaires du félin glissant à peine sur lui, il se redressa alors avec une indifférence non-feinte et ignora royalement les propos de Couronne de Houx tandis qu'il déclarait en s'adressant à l'Assemblée toute entière :


-Vous pouvez critiquer mon caractère, mais pas douter de mes capacités de guerrier ni remettre en cause la loyauté et le dévouement d'Étoile de Silex. Et encore moins questionner les choix de Silence des Loups.


Ses mots s’égrainaient lentement, l'un après l'autre, parfaitement maîtrisés et prononcés d'une voix calme qui contrastait avec l'intervention hystérique du félin noir qui se prétendait guerrier.


-Tornade Boréale, Lac de l'Hiver, Plume de Pigeon, Illusion du Cosmos, Avenir du Brasier, Ironie du Désespoir, Ciel Anthracite... énuméra-t-il alors en observant tour à tour les concernés. Autant de chats qui servent notre tribu avec assiduité et qui auraient fait d'excellents lieutenants, c'est bien vrai. Mais qui peut prétendre que je suis moins méritant ?


Cette fois-ci, ses iris se dardèrent sur Couronne de Houx et il renifla avec un grondement, sa queue fouettant l'air d'un mouvement sec.


-Toi ? articula-t-il alors, son visage fermé n'exprimant plus aucune émotion. J'aimerais te rappeler que tu serais un tas de chair et d'os à l'heure qu'il est, si ma patrouille de chasse n'était pas venue t'aider contre ce blaireau. Et Étoile Prédatrice à qui tu nous compares... Aurais-tu déjà oublié que c'est moi qui ai percé à jour ses manigances, et personne d'autre ? Nous serions peut-être encore sous le joug d'une manipulatrice impliquée dans la mort de Sacre Vermeil si je n'avais pas ouvert les yeux du Clan concernant sa véritable nature. Et tu oses retourner son nom contre moi ? C'est pathétique, Couronne de Houx. Tu critiques ouvertement mes aptitudes alors que tu es celui qui est incapable de mettre sa frustration et sa rancœur de côté... Mais sache que malgré tout mon mépris pour toi et pour ton immaturité, je t'accorde autant de valeur et d'estime qu'à n'importe quel félin de cette tribu. J'ai risqué ma vie aux côtés de Museau Balafré et de Blizzard Grondant pour vous sortir des griffes de ce blaireau, toi, Silence des Loups ainsi que Feu Glacial... et je recommencerai sans hésiter une seule seconde, parce qu'il s'agit de mon devoir de guerrier et que je le fais passer avant mes rancunes personnelles. Peut-on en dire autant de toi ? Aveuglé par ton immaturité et ta frustration, tu échoues à voir que je vaux tout autant que n'importe quel combattant de ce Clan. Je donnerais ma vie pour protéger les miens. Ose me répéter en face que je ne suis pas à la hauteur.


Éveil du Dragon esquissa un bref rictus puis jaugea son interlocuteur un instant, avant de reporter à nouveau son attention sur ses camarades. Cela faisait bien longtemps qu'il brûlait de remettre ce gamin à sa place alors le soulagement était intense, mais il n'en montra rien et se contenta de poursuivre en plaquant ses oreilles contre son crâne :


-Étoile de Silex et moi avons consenti aux mêmes sacrifices que tous pour le bien de cette tribu. Nous nous sommes battus avec la même hargne, nous avons pleuré les mêmes morts, nous avons démontré le même courage et la même volonté. Si vous doutez de nous, alors doutez également de vous-mêmes, parce que nous avons traversé les mêmes épreuves et la même douleur, tous ensemble. Si malgré notre travail, nos efforts et notre dévouement, vous trouvez que nous ne sommes pas dignes de servir notre Clan... alors posez-vous la question de savoir qui peut bien l'être.



Le lieutenant marqua une nouvelle pause, son regard échouant sur Nuage Glacé qui semblait déstabilisé par la situation. Il n'avait rien à voir avec son père...


-Personne n'est mieux placé qu'Étoile de Silex pour mener notre tribu, elle a toujours œuvré dans l'intérêt du Clan, affirma-t-il finalement sans le moindre sursaut d'hésitation. Et je la seconderai jusqu'à mon dernier souffle.[/font][/justify]


  

Etoile Rêveuse a écrit:



Solitude de l'Âme.



Le guerrier cendré avait observé tranquillement dans son coin les interactions avec les membres de son clan. Il remarquait à chaque fois, peu importe le félin, il y avait toujours des contestataires. C'était devenu une routine et le mâle borgne pouvait comprendre à présent plusieurs choses. Notamment que son père n'avait fait qu'une erreur et qui avait semblé être la seule chose qu'on pouvait lui reprocher. la seule chose à contester. Son crime n'avait pas perturber plus qu'il ne l'avait pensé, à présent adulte Solitaire pouvait comprendre les nuances de la politique de clan et comme son père il se faisait le plus discret possible, ne parlant qu'en de rares occasions. Etre au centre de l'attention, très peu pour lui, il vivait dans son coin sans demander quoique ce soit à qui que ce soit. Et c'était très bien ainsi. Ayant observer la féline devenue meneuse, il n'avait rien contre, le lieutenant était un félin assez volcanique mais là encore, il ne voyait pas réellement le problème. Le pouvoir n'amenait pas forcément le contrôle, tous les clans pouvaient encore se libérer d'un félin jugés néfaste mais on était loin de ça heureusement. Après tout si leurs ancêtres avaient accordés les vies à la meneuse cela indiquait également qu'ils étaient d'accord avec ses choix.  La suite n'avait rien d’intéressant c'était simplement des futilités sans attrait pour le clan ou pour sa connaissance. Solitaire adressa un bref hochement de tête et s'en alla, ne souhaitant pas assister à cette querelle de chaton qui n'avait pas lieu d'être.



  

Nuée Ardente a écrit:
Elle ne s’était pas attendue à autre chose, ou du moins, elle se serait sentie drôlement vexée si Éveil du Dragon avait refusé, mais la réponse du matou bicolore l’emplit tout de même d’une satisfaction toute nouvelle. Comme si ses pattes avaient creusé des racines dans la terre, puisant toute l’énergie de la forêt dans les capillaires de ses pattes - pour ensuite l’aspirer dans chaque filament de son corps - , la femelle emprunta encore un instant la ferveur dans les prunelles d’ambre et de glace de son lieutenant, jusqu’à-ce que celui-ci ne s’adresse finalement à la horde de félins qui les entouraient. Un sourire presque soulagé baignant son visage, Silex s’apprêtait à se tourner vers les mines de ses camarades, probablement pas toutes aussi soulagées qu’elle même, quand le premier grondement tenta d’ébranler sa détermination. É v i d e m m e n t . Il ne pouvait pas ravaler son mécontentement pathétique, pour une seule fois ? 
N’ayant pas l’indifférence nécessaire pour éviter à son poil de se hérisser, ni à son regard de fuser sur son interlocuteur comme une nuée de poignards ardents, elle laissa la parole à Dragon. Après tout, la cible principale était bien lui. Laissant tout de même un grondement faire vibrer ses cordes vocales, elle se contenta de laisser le matou écaille déballer ce qu’il avait à dire. Elle voyait bien qu’il ne détestait pas l’idée de remettre Couronne de Houx à sa place. Même si sa tirade s’étirait peut-être un peu trop en longueur. Elle appréciait les fleurs qu’il leur lançait à tous les deux mais…


« Merci Dragon, tes talents d’orateur sont admirables, et j’apprécie ta défense, mais je pense que nos camarades ont compris où tu voulais en venir. », miaula-t-elle, une oeillade presque amusée coulant vers le félin anthracite. 


Un soupir s’échappa cependant ensuite de sa gueule, et alors qu’elle reposait son regard dans les prunelles sapin de Houx, l’agacement était encore présent, ainsi qu’une lueur de lassitude bien prononcée. Faisant claquer sa langue contre son palet, Lame de Silex lâcha d’une voix amère qui ne cherchait cette fois-ci pas à cacher la fatigue de son voyage à l’Arbre de Vie. 


« Couronne de Houx. Je ne vois vraiment pas ce que tu lui reproches, à part le fait que tu n'as jamais pu le blairer. Éveil du Dragon a prouvé sa valeur, maintes et maintes fois, et c’est pour ça que je l’ai choisi. Oh, d’autres l’ont fait tout autant, et je suis heureuse qu’ils soient à mes côté également. Comme je l’ai dit je compte sur Silence des Loups, mais je compte aussi encore sur beaucoup d’autres félins pour les lunes qui vont suivre. Si vous avez des oppositions à faire sur nos décisions, on sera là pour les écouter. Je ne pourrai jamais prétendre être le Clan de la Nuit à moi seule. Mais pour l’instant, tout ce que tu n’arrives pas à supporter ce sont nos noms. Alors excuse-moi si je n’arrive pas à prendre tes gémissements de chaton au sérieux. Oh, et un chef de clan n’est pas là pour gouverner. Si tu n’as pas compris au moins ça, je ne vois vraiment plus ce que je pourrais dire de plus. Se raclant la gorge, la féline tigrée lança un regard vers la ronde de chats rassemblés. D’autres remarques aussi pertinentes que celle-ci ? »


Oh et s’il croyait être le premier à la réprimander pour ces erreurs passées ce jour là, il se trompait lourdement.


  

Nuage d'Écaille a écrit:



Lame de Silex était revenue ! Lame de Silex était revenue ! Se précipitant vers le Promontoire pour assister à l'Assemblée et ne pas perdre une seule miette du discours qu'elle s'apprêtait à donner, Nuage de Miel se posta au pied de la corniche en trépignant d'impatience, n'accordant pas la moindre importance aux vétérans qui grognaient face à son attitude excitée. Les places du premier rang étaient réservées aux guerriers expérimentés, dans l'inconscient collectif, mais le novice doré se moquait bien de ces règles implicites qui n'avaient aucune valeur sinon celle de rincer l'ego de certains. Ainsi installé, ignorant les remarques outrées de ses aînés, il but les paroles de son mentor en rivant sur elle un regard éclatant de fierté : Étoile de Silex, ça en jetait ! À l'annonce du lieutenant, le jeune mâle agita ses moustaches frénétiquement et reporta ses prunelles bleutées sur Éveil du Dragon, qui semblait s'embraser tant l'aura qui se dégageait de lui portait ardeur et détermination. Nuage Glacé avait vu juste ! Alors qu'il s'apprêtait à rejoindre son ami pour échanger avec lui au sujet de cette nomination, le feulement rageur de Couronne de Houx déchira l'air ambiant pour l'emplir de reproches et d'accusations venimeuses, la violence de son intervention figeant le jeune apprenti. Les yeux écarquillés, il observa le guerrier noir déverser des torrents de haine et manqua de s'aplatir au sol face à une telle avalanche dévastatrice, peu habitué à ce genre de démonstrations sauvages. Lorsque le nouveau lieutenant prit la parole d'un ton pourtant plus calme, la tension s'éleva encore d'un cran et il put percevoir l'intensité du mépris qui opposait les deux matous ; il fallut attendre l'interruption d'Étoile de Silex pour que l'atmosphère ne cesse de crépiter et l'incendie animant les prunelles d'Éveil du Dragon sembla s'apaiser, laissant place à son usuel regard insondable. Déstabilisé, Nuage de Miel sentit son cœur se serrer face à la gravité des insinuations de Couronne de Houx : comment pouvait-il dire que la guerrière tigrée n'était pas apte à diriger le Clan ? Elle était géniale ! Et si elle faisait confiance au mâle écaille pour la seconder, alors lui aussi. Songeant soudainement à Nuage Glacé qui devait être mortifié de voir son père et son mentor se déchirer en place publique, il combattit la paralysie qui avait saisi ses membres un instant plus tôt et s'empressa de rejoindre son camarade, contre qui il se pressa pour annoncer sa présence.


-Nuage Glacé ! lui glissa-t-il alors en le gratifiant d'un sourire mal assuré. Ça alors, je ne pensais pas que ce serait aussi chaotique. Tu sais pourquoi Couronne de Houx est si remonté contre eux ?


Nuage de Miel imaginait qu'il devait y avoir une raison pour qu'il soit si vindicatif, mais laquelle ? Peut-être que son ami le savait. Lui ne comprenait pas vraiment. Le guerrier noir reprochait à Étoile de Silex d'avoir désobéi aux ordres de Silence des Loups et déclenché une bataille en pleine Assemblée, mais leur Clan avait été en guerre pendant longtemps et elle n'était pas responsable des tensions ancestrales qui divisaient les tribus... Comment la tenir pour seule responsable d'événements qu'elle ne maîtrisait que partiellement ? Elle n'avait certainement pas été l'unique chatte impliquée dans cette bataille... sinon il n'aurait pas s'agi d'une bataille. Confus, le novice doré jeta un nouveau regard en direction de Couronne de Houx, comme si l'observer suffisamment longtemps pouvait lui permettre de percer les mystères que renfermait son cœur. Il avait du mal à croire que sa colère pût être provoquée uniquement par quelques écarts que n'importe qui aurait pu commettre, et que d'autres avant elle avaient sans doute déjà réalisés. S'il fallait être infaillible pour devenir un bon chef... alors personne n'était à la hauteur.


  

Lueur du Soleil a écrit:
Petite Lavande / Ombre de Fougère Je pense qu'on peut s'arrêter là :3


La petite chatte ronronna devant le commentaire de son père avant de lever le museau vers le promontoire. Elle en était certaine : un jour, elle dominerait le camp depuis là-haut.


- Je deviendrais la meilleure des guerrières et la meneuse la plus puissante de la forêt ! s'exclama t-elle.



Nuage Mauve - Changement de Chef


La jeune chatte s'approcha du promontoire, l'air aussi maussade qu'à l'accoutumée. La vie du clan lui apparaissait comme peu importante sans son père. Peu importe qui devenait apprenti, guerrier ou qui mourait, ce ne serait qu'une banalité supplémentaire. Ce jour-là néanmoins, quelque chose changea, même brièvement. Elle n'était pas proche d'Etoile Silencieuse, tout au plus la meneuse l'avait-elle empêché d'embêter les anciens quand elle était encore très jeune. Elle avait récemment perdu la vue depuis la bataille contre les blaireaux, même avec toute la volonté des guérisseurs. Ce ne fut donc pas une grande surprise quand elle annonça son retrait de son poste de chef, même si la jeune chatte trouvait ça pathétique. Des guerriers aveugles combattant pour leur langue, ça existait. Elle avait l'impression que Etoile Silencieuse abandonnait trop tôt. Lame de Silex accepta bien évidemment le job et partit sans plus attendre pour l'Arbre de Vie, laissant le reste du clan en pleine réflexion. Ignorant les remarques des autres félins, Nuage Mauve quitta le clan pour perfectionner ses techniques de chasse et de combat. D'ici à ce que la lieutenante revienne, elle avait du temps à occuper.


________________________________________________________________


Sitôt revenu de son pèlerinage, la nouvelle meneuse convoqua une assemblée pour faire le point sur la situation. Remerciant Etoile Silencieuse pour ses nombreuses lunes de dévotion envers le clan, elle lui intima un repos bien mérité en lui attribuant le nom de Silence des Loups. La jeune chatte fut surprise d'apprendre que cette dernière attendait des chatons, elle lui paraissait bien trop vieille pour ça. Etoile de Silex finit par nommer Eveil du Dragon comme son lieutenant, choix qu'elle accueillit avec indifférence. Il était sans nul doute un bon guerrier, il était son compagnon... Le choix était vite fait même si c'était plus du favoritisme qu'autre chose. Peu importe que certains voient le chaos dans ce couple de puissants, Nuage Mauve n'en avait pas grand chose à faire. Peu importe qui était à la tête du clan, ça n'allait pas changer grand chose pour elle. Sans même attendre la fin de l'assemblée - ou plutôt de la dispute entre ces félins - la jeune chatte s'en alla vaquer à ses propres occupations.


  

Nuage du Rivage a écrit:


Il aurait fallu être sourd et aveugle pour ne pas constater l'évolution étonnante du lien qui unissait Lac de l'Hiver et Couronne de Houx, si prompts à se cracher au museau et si proches de s'étriper durant les lunes de leur jeunesse. Loin d'être vieux aujourd'hui physiquement, les expériences vécues pour une seule vie avaient fait prématurément mûrir leur esprit, l'assombrissant par la même occasion de recoins plongés de ténèbres que nulle lumière ne pouvait plus percer, même dardée sur eux. La perte d'un perte deux fois dans une vie, la perte des êtres aimés tout au long de son court passage sur la terre des Clans, la trahison des ancêtres incapables d'épauler leurs "futurs membres", le chagrin et les compromis, les avalanches et les nuits froides à se terrer au fond de sa litière installée quelque part à même le sol de l'antre des guérisseurs... sans même parler de la guerre des Clans. L'attitude nouvelle des deux chats l'un envers l'autre, depuis, avait été façonné au gré des remous de l'existence et des obstacles dressés sur leur route : peut-être était-ce l'un de ces "quelques points positifs" au nom desquels on pense pouvoir affirmer avec optimisme qu'il y a toujours du bon à tirer des pires situations. Si Lac de l'Hiver avait un jour partagé cette joie optimiste, elle peinait aujourd'hui à lever le museau vers les cieux étoilés en continuant de rêver.

"Je te remercie, finit-elle par miauler en réponse aux paroles compréhensives de Couronne de Houx. Je me demande si nous aurons un jour une période de répit si Lame de Silex choisit Eveil du Dragon."


_________________________________________________


Finalement, à l'aube de ce jour nouveau, l'identité du nouveau lieutenant fut annoncé d'une voix forte, dénuée de doute. Les sombres augures qu'avaient évoqué Couronne de Houx et Lac de l'Hiver, la veille encore, en périphérie de l'assemblée, s'étaient tous réalisés au son d'un seul nom. Le destin du Clan de la Nuit, dès à présent, prenait des tournants inconnus et chacun des félins ici présents se lançait dans un précipice de brouillard. Lac de l'Hiver n'eut pas le bonheur de scander le nom de Tornade Boréale comme elle aurait aimé le faire : avec son amie au rang de successeur au chef, le Clan aurait pu connaître un meneur et un lieutenant complémentaires capables de se réguler. Mais le matou aux larges épaules et à la fourrure mouchetée de crème qui s'avançait et se redressait fier comme un paon, les yeux brillants d'un bonheur qu'on lui avait rarement connu, dénué d'agressivité, rien n'était plus incertain. Quel que soit l'ancêtre qui avait pu confier quelque vie de l'ordre de la tempérance, de la tolérance ou de la sagesse, la guerrière ivoire espérait qu'il y avait mis de la conviction pour compenser l'impétuosité non pas d'un mais de deux fauves. La compétitivité, la combativité, les accès de violence et d'impulsivité d'Etoile de Silex et d'Eveil du Dragon n'étaient plus des "qualités" à prouver : tous deux étaient rivaux autant qu'amis, tous deux avaient désobéi patte contre patte et tous deux avaient transgressé les règles à plusieurs reprises par le passé. 


Et en cela la protestation de Couronne de Houx sitôt après la nomination du nouveau lieutenant paraissait légitime aux yeux de Lac de l'Hiver. L'humiliation que lui firent subir les deux félins représentants le Clan n'en fut que plus odieuse aux yeux de la guerrière assise en périphérie de la combe, sa fourrure se hérissant en voyant ô combien ils se moquaient que les critiques soient justifiées ou non. Un instant, la colère bouillonna si fort dans ses veines qu'elle crut être dévastée par un cri intérieur capable d'incendier tous les chats autour d'elle ; elle hésita à partir tout de suite, tant que ses pattes étaient encore raides et douloureuses, plutôt que de prendre le risque de parler. Mais le doute s'installa, elle envisagea brièvement que celui qu'elle avait jadis considéré comme un ami ne se sente trahi en voyant un autre de ses camarades protester, mais cette pensée engendra à son tour une seconde impulsion furieuse dans ses veines et Lac de l'Hiver, écumante, finit par se lever sèchement, si vite qu'elle fit sursauter son voisin. Ses yeux indigo lançant des éclairs, elle soutint le regard de sa chef lorsque celui-ci se tourna vers elle. Etoile de Silex parut un peu surprise en réalisant l'identité d'un second élément perturbateur pour venir entacher la beauté de la cérémonie, et en constatant cette lueur étrange qui traversa le regard de sa meneuse, Lac de l'Hiver eut un second moment de doute. Cela dut la ridiculiser : elle était plantée là, debout, les yeux rivés aux deux chats les plus influents du Clan de la Nuit, sans parler ni bouger une moustache. Si elle ne prenait pas la parole pour s'exprimer, Lame... Etoile de Silex ne manquerait pas une occasion de plus de railler un de ses semblables. Il ne fallait pas rêver : 9 vies n'assagissaient pas ni n'attendrissaient comme une formule magique. 

"Vous êtes injustes, clama t-elle en recouvrant l'usage de sa voix, étonnée elle-même de la sentir aussi dure et de n'avoir pas crié alors qu'elle s'était sentie fulminer l'instant d'avant. Nous avons le droit de douter de vous. Pas de votre loyauté : de vous. Vous n'avez pas été des exemples, ni en temps que guerriers, ni en temps que lieutenant. Vous avez fait des erreurs en temps de guerre. Tout le monde peut en faire mais vous avez du mal à les admettre parce que vous estimez avoir eu raison. Comment peut-on vous croire quand vous nous dîtes que vous tiendrez compte de notre avis alors que vous avez toujours fait les choses à votre manière par le passé ? Comment est-ce que je peux vous faire confiance quand vous me dîtes la tête haute, là, que vous aurez besoin de nous ? C'est nouveau ça ?"

C'était pitoyable mais vrai : les yeux de la chatte ivoire s'étaient embués. En plein discours. En pleine confrontation contre deux chats qui, selon elle, n'avaient jamais vraiment été là pour elle. Etoile de Silex et Eveil du Dragon avaient combattu férocement pour leurs semblables par le passé, c'était vrai et ne pouvait être défait simplement par mention de doute, mais leur loyauté n'était pas cette espèce de chaleur, de présence, d'intérêt pour l'opinion d'autrui qu'ils cherchaient à leur vendre en ce moment précis. Putain, j'ai été ton amie pendant un temps, Eveil du Dragon ! Comment tu as pu oublier à ce point ?

"Vous aimez accumuler des fardeaux sur vos épaules, prendre des responsabilités et venger vos morts, mais vous n'êtes pas présents pour les vivants," martela t-elle encore une fois, s'arrêtant là dès qu'elle perçut au son de sa propre voix que celle-ci se brisait. 

C'était insoutenable, d'être aussi faible. De pleurer autant. Dans un grognement rageur, Lac de l'Hiver s'ébroua violemment pour faire voler les larmes cristallines au bord de ses yeux : en relevant la tête, les yeux brûlants et les sourcils froncés, elle affronta derechef les prunelles de son chef et de son lieutenant, bravache pour lutter contre ses regrets et sa peine.


  

Nuée Ardente a écrit:
Alors qu’elle s’était brièvement détournée de Couronne de Houx, son regard ferme parcourant le reste des guerriers, Étoile de Silex aperçut un éclair de fourrure pâle fuser vers le haut, là, brusquement dans le coin de sa vision. Et elle ne cacha pas sa surprise alors que deux paires de prunelles indigo plongèrent sur elle comme deux comètes dans un ciel de nuit. Lac de l’Hiver. La féline cendrée resta un instant tout aussi immobile que sa camarade, un voile de stupeur embrumant ses pensées tandis qu’elle voyait l’expression de la femelle au pelage ivoiré se décomposer devant elle, incapable de comprendre ce qui avait bien pu provoquer un tel élan de colère avant de tomber dans une telle…désolation ? La réaction était bien différente de celle de Couronne de Houx, elle le sentait bien et bizarrement, elle n’avait aucune idée d’une quelconque riposte face à…ça. Le silence de plomb fut finalement brisé par la voix rude d’Hiver, et alors que les yeux de celle-ci s’emplissait de larmes qui ne voulaient pas couler, alors que des mots tranchants giclaient sur la nouvelle chef, ressortant du discours de la féline comme des dagues luisant sous un soleil dur, Lame de Silex sentit tous les mots de ses conversations à l’Arbre de Vie se déverser sur elle, imbiber son pelage comme une lourde pluie orageuse. Son visage tigré s’était renfrogné, plissé dans un sentiment d’injustice qui faisait écho à celui de sa camarade. Injuste ? Pourquoi elle refusait de voir tout ce qu’elle donnait d’elle même pour eux ? Pourquoi elle refusait de voir, tout comme elle, toutes les qualités d’Éveil du Dragon ? Pourquoi ne voyait-elle pas qu’elle était présente pour son clan, alors que...si ! Certes, elle n’avait pas la capacité à transpirer de bonheur et de bonté comme certain, mais effacer tout ce qu’ils représentaient pour elle d’un gros trait de pinceau de cette manière ? Ce n’était donc pas injuste ? Puis, alors que la dernière phrase tonna dans son esprit, déchiquetant tout ce pour quoi elle s’était battue jusque là, Silex sentit le vase se briser en mille morceaux, sa voix grondant à nouveau comme le tonnerre.


« Pas présents pour les vivants ? Si je me bats de cette manière ce n’est pas pour une horde de félins translucides, ce n’est pas pour une idée abstraite de Clan de la Nuit dans ma tête. Si je me bats de cette manière c’est parce que vous êtes tous dans ce même Clan, parce que j’ai besoin de vous. Quand je suis allée chercher les petits de Mirage Enchanté, ce n’était pas uniquement parce que je voulais rendre la pareille au Clan du Crépuscule. C’était pour Mirage Enchanté. Parce qu’elle souffrait de la perte de ses petits. Je ne pouvais pas effacer sa peine autrement ! Alors oui, évidemment, c’était une erreur. Etant donné que je l’aie vue hier soir, étant donné qu’elle est morte. Et je le sais. Mais vous ne pouvez pas m’en vouloir d’avoir voulu être présente pour elle, alors que d’autres avaient décidé d’abandonner parce qu’il ne s’agissait « que » de sang-mêlés. Parce qu’elle avait soi-disant mérité ce qui lui arrivait. Quand Dragon apporte tous les jours des proies à la pouponnière, c’est qu’il est présent pour vous. Quand nous organisons une épreuve de combat, c’est encore une fois que nous sommes présents pour vous. Tu ne peux pas me reprocher d’avoir des fardeaux sur les épaules quand Léviathan s’en prend au Clan de la Nuit par vengeance pour Étoile Éternelle, parce que je suis celle qui l’a tué. Je ne veux pas venger les morts. Je veux simplement éviter que tout cela se reproduise. Car il est évident que j’ai eu tort. Éveil du Dragon le sait tout autant que moi, étant donné qu’il a souffert de la perte de sa soeur. Et je sais que tu le sais également bien mieux que moi, vu qu'Ombre de Fougère n’est plus là. Alors tu n’as pas le droit non plus. De me dire que je ne suis pas présente pour vous, alors que vous êtes tout ce pourquoi je suis là, ici. Tout ce pourquoi j’ai accepté ces neuf vies ! Tu n’as pas le droit de dire que je n’aurai pas besoin de vous. Tu oublies pourquoi je me bats. Et si tu y réfléchis à plus d’une seule fois, tu comprendras qu’il n’y a rien d’étonnant au fait que j’aie besoin de vous pour la suite. »


Mais Lac de l'Hiver ne comprenait pas. Elle ne voyait pas, n'est-ce pas ? Et elle ne saurait probablement également jamais à quel point il était blessant d'entendre ces paroles. Comme si tout ce qu'elle avait donné partait en fumée. Tout ce qu'Éveil du Dragon donnait partait en fumée. Pourquoi ? Était-elle réellement incapable de voir les formes de soutien qu'elle tentait tant bien que mal d'offrir à sa tribu ? Croyait-elle réellement qu'elle ne souffrait pas des erreurs qui avaient été commises ? Et était-ce si mal de simplement vouloir défendre les valeurs qui l'avaient poussée à prendre ces décisions ? Ne pouvait-elle pas regretter ses choix et les défendre ?



  

Croc de Glace a écrit:
Nuage Glacé était tassé  au ras du sol. Les échanges entre leur nouvelle meneuse, Éveil du Dragon, Lac de l'Hiver et Couronne de Houx l'avait figé sur place. Il n'avait jamais pleinement pris conscience de se qui était reproché aux deux chats à la tête du clan, considérant la rancune de son père comme une rivalité de longue date, et n'ayant pas vécu beaucoup des combats dont il était fait mention.


Mais après les mots de Lac de l'Hiver, il était assailli de doutes à son tour. Il respectait Étoile de Silex et Éveil du Dragon comme deux guerriers puissants du clan, mais n'avait jamais vraiment fait attention aux tensions qu'ils créaient chez les leurs.

Le matou noir était toujours figé, les muscles tendus sous son pelage hirsute lorsqu'il sentit la présence réconfortante de Nuage de Miel, à ses côtés.


Le chat doré lui posa une question que l'apprenti n'écouta que d'une oreille, son attention focalisé sur la tension palpable de la clairière.


-Je pensais que ce n'était qu'une vieille rivalitée, et que Couronne de Houx voulait être lieutenant... Je ne pensais pas que c'était aussi... Violent. Murmura t il a son ami. Lac de l'Hiver.... Elle a l'air encore plus remontée que mon père... Nuage de Miel, ta mère aussi n'a pas l'air d'accepter cette nomination... Je suppose que nous ne savons pas tout, mais c'est étrange que des guerriers loyaux n'accepte pas le choix de leur ancien chef et du clan des Étoiles... 



Étoile de Silex lançait des éclairs avec ses yeux et foudroyait la mère du chat doré en lui répondant, mais les mots que s'opposait les deux femelles semblait paradoxalement être les mêmes sans avoir le même sens pour chacune d'entre elles.

Le mâle avait confiance dans son mentor, mais les mots de Lac de l'Hiver résonnait encore de vérité dans ses oreilles. Perdu, il observa un instant encore le promontoire, ou Étoile de Silex surplombant le camp, fulminant contre les deux guerriers qui remettais son choix en cause, Éveil du Dragon qui semblait avoir doublé de taille, et enfin Couronne de Houx et Lac de l'Hiver qui cristalisaient les doutes et les craintes du clan. 



Cette nomination.. Elle ne resoude pas le clan... Elle ne nous rassemble pas autour d'un nouveau chef... Elle ne fait que nous diviser, nous fait nous battre entre nous... 




Finalement, Nuage Glacé sortit de sa torpeur et se colla un peu plus à son ami, qui devait se sentir aussi mal que lui, et lui demanda: Qu'est ce que tu en penses toi ? Tu crois qu'Etoile de Silex et Éveil du Dragon vont détruire le clan, vont nous mener à notre perte?


Ses yeux bleu écarquillés brillaient, traversé par le doute et les questions sans réponse.



Est ce que le clan des Étoiles savait que cette nomination déchirerait le clan ? Est ce que Silence des Loups en avait conscience elle aussi?
 


Même si le clan n'était pas entrain de se battre actuellement, pour Nuage Glacé, c'était bel et bien une guerre qui venait de se déclarer dans la clairière.


  

Nuage d'Écaille a écrit:



Si l'intervention de Couronne de Houx lui avait semblé aussi pathétique qu'immature, celle de Lac de l'Hiver lui parut complètement déplacée et les reproches qu'elle formula à leur intention le laissèrent coi ; elle invoquait l'injustice de leurs propos, mais les siens dépassaient de loin la définition du terme injuste. Ils n'étaient pas présents pour les vivants ? Ils n'admettaient pas leurs erreurs ?! De quel droit avançait-elle de pareilles suppositions, alors que son petit cocon de bonheur et de joie semblait l'avoir rendue aveugle à tous les sacrifices qu'ils avaient consentis au nom de leurs camarades et de leur Clan ? Trop absorbée par la contemplation admirative de sa vie parfaite entourée de son compagnon et de ses chatons, elle devait certainement avoir oublié la rage avec laquelle ils s'étaient dévoués aux leurs pour leur épargner souffrances et tragédies. Elle devait sans doute ne pas se rappeler qu'il avait dû perdre sa sœur, renoncer à ses chatons, assister à l'éclatement de sa famille sans jamais faiblir pour continuer à servir son Clan et ses pairs avec la même volonté. Était-ce la récente mort d'Ombre de Fougère qui la rendait si fermée d'esprit ? Ne voyait-elle que sa propre douleur au point de leur cracher des mensonges au visage ? Profondément déçu par l'attitude de sa camarade, le lieutenant renifla bruyamment sans rien dissimuler de son émotion négative et remercia silencieusement Étoile de Silex d'avoir pris la parole avant lui ; il n'aurait certainement pas pu conserver le même sang-froid que son amie si elle n'était pas intervenue la première.


-C'est une farce, grogna-t-il alors à mi-voix, ses prunelles luisant d'indignation, avant de poursuivre plus fort : Ce n'est pas parce que nous démontrons notre soutien différemment que nous ne sommes pas présents pour les vivants. M'occuper de l'entraînement des apprentis, passer du temps avec les chatons, apporter des proies aux reines pratiquement tous les jours, sauver la peau de mes camarades même lorsque c'est pour me faire incendier par la suite, élever des petits qui ne sont pas les miens tout en assumant patrouilles et parties de chasse, tu ne trouves pas cela pertinent à évoquer ? Que voudrais-tu de plus ? J'ajouterais volontiers tes suggestions à mon emploi du temps, si j'avais la capacité d'allonger mes journées et d'en faire davantage ! Je me démène pour les miens, autant que toi, autant que Couronne de Houx, autant que n'importe qui. Et je me fiche de recevoir ou non votre gratitude, il s'agit de mon devoir de guerrier alors je n'attends rien, mais je ne peux pas te laisser dire que je ne suis pas présent pour les vivants quand je consacre chaque seconde de ma vie à mon Clan et aux individus qui le composent. Ni que je ne reconnais pas mes erreurs lorsque j'ai contemplé le cadavre de ma sœur en me maudissant d'avoir causé sa mort ! Ou que j'ai perdu tant de camarades parce que j'ai cru les préserver en me battant pour eux ! Tu n'as pas la moindre idée de la culpabilité que je porte jour après jour, alors ne t'avise pas de prétendre connaître mes intentions ou la façon dont je vis mes erreurs. Le simple fait que tu t'imagines que je pense encore avoir eu raison de me comporter comme je l'ai fait durant cette guerre prouve que tu ne sais rien des enseignements que j'ai pu tirer de ces drames. Si je pouvais revenir sur certaines de mes décisions, je le ferais sans la moindre hésitation... Mais ce n'est pas possible. Alors je tâcherai plutôt de ne pas reproduire les mêmes erreurs.


Sa voix s'était muée en rugissement et ses prunelles bicolores exprimaient l'intensité de l'impuissance qui le saisissait ; il avait l'impression d'être à nouveau cet apprenti esseulé que personne ne comprenait. Éveil du Dragon avait fini par s'habituer à la solitude et à l'indifférence de ses pairs, préférant se construire sans la nécessité d'obtenir une quelconque approbation sociale, mais les reproches injustifiés formulés simplement parce qu'on le connaissait mal l'indignaient toujours. Il devait se ressaisir. Lac de l'Hiver ne le connaissait pas. Couronne de Houx ne le connaissait pas. L'avis de félins qui ne savaient pas qui il était réellement ne devait pas l'atteindre, il ne pouvait pas l'atteindre ; tout ce qui importait, c'était de continuer à œuvrer pour le bien des siens malgré les opinions basées sur de fausses croyances que semblaient lui porter certains de ses pairs. Les points de vue éclairés méritaient que l'on se penchât sur eux, mais ceux tirés de rancunes personnelles ou de suppositions erronées n'avaient pas de valeur.


-Je sais que nous pouvons apporter du bon au Clan de la Nuit et que nous donnerons le meilleur de nous-mêmes pour ne pas répéter les erreurs du passé, finit-il par lâcher dans un grognement, plus bas. Vous aurez l'occasion de le constater, et j'espère que vous saurez surmonter vos a priori pour nous aider dans la tâche fastidieuse qui nous attend. Le sujet n'est pas de savoir quels écarts ont été commis par qui jusque-là, mais de réussir à éviter de nouveaux écueils ensemble. Nous condamner pour des comportements passés dont nous avons déjà payé les frais ne sert à rien. Tout le monde fait des erreurs, c'est ainsi qu'on apprend. Maintenant, il faut plutôt songer à l'avenir du Clan et cesser de se chamailler à propos de faits qu'on ne pourra jamais changer.


Là-dessus, le guerrier écaille battit de la queue comme pour signifier son désir de passer à autre chose, puis il reprit d'un ton formel :


-D'ailleurs, nous avons du pain sur la planche. Plume de Pigeon, Nuage de Lys et Nuage Glacé, vous voulez bien m'attendre près du tunnel d'ajoncs ? Nous partirons en patrouille près de la frontière du Clan de l'Aube dès que j'en aurai terminé avec l'organisation.


Se tournant vers Museau Balafré qu'il n'avait guère entendu au cours des débats, il lui demanda avec neutralité :


-Est-ce que tu peux emmener Illusion du Cosmos, Nuage de Bruyère et Nuage de Miel à la frontière du Clan du Crépuscule afin de renouveler le marquage ?



Éveil du Dragon attendit l'approbation du matou doré avant d'hocher la tête pour reporter son attention sur les félins restants. Il n'était pas question de donner le moindre ordre à Couronne de Houx ou à Lac de l'Hiver après ce qui venait de se produire, mieux valait éviter de les braquer davantage, alors il préféra choisir des camarades plus modérés qui n'avaient pas exprimé ouvertement leur désaccord. Le lieutenant ne se faisait pas beaucoup d'idées concernant sa popularité auprès des siens, il savait ne pas être le plus apprécié, mais au moins la plupart avait la décence de respecter les choix de leur meneuse sans crier à la tragédie. Il aurait tout le loisir de leur démontrer sa valeur en tant que lieutenant par la suite, cela ne le dérangeait pas d'avoir à faire ses preuves une énième fois.


-Tornade Boréale ? appela-t-il alors en se tournant vers sa tante, qui était l'une des guerrières en qui il avait le plus confiance et dont il estimait grandement les qualités. Tu peux mener une patrouille de chasse, s'il te plaît ? Ironie du Désespoir, Nuage Mauve et Nuage de Givre n'ont qu'à t'accompagner.


Gratifiant son aînée d'un bref sourire reconnaissant, le matou laissa les groupes se former et rejoignit sa propre troupe qui s'était déjà rassemblée à l'entrée du camp.


-Allons-y ! s'exclama-t-il en s'engageant dans le tunnel, assénant une pichenette malicieuse à Nuage Glacé au passage.
_________________________________



La situation dégénéra encore lorsque Lac de l'Hiver prit la parole, au grand désarroi de Nuage de Miel qui l'écouta condamner son mentor et leur nouveau lieutenant avec force de désespoir. C'était incompréhensible ! Comment pouvait-elle se montrer si virulente, elle qui les traitait toujours avec douceur sa fratrie et lui... ? Éberlué, le novice doré fut bien heureux d'avoir l'épaule de Nuage Glacé contre laquelle s'appuyer et il tourna son regard bleu dans sa direction pour guetter sa réaction. Il semblait aussi perdu que lui.


-Ça ne lui ressemble pas, admit-il alors, troublé. Mais ils ont tous tellement changé depuis la mort de papa... Elle doit encore être bouleversée, ça joue certainement. Je ne peux pas croire que... Enfin, ce n'est pas elle, ça !


Déstabilisé, le petit chat doré sentit sa bonne humeur vaciller et son cœur se déchirer entre son amour pour sa mère et l'admiration sans limite qu'il vouait à Étoile de Silex. Est-ce que Nuage Glacé expérimentait la même chose, lui aussi ? Rassemblant brièvement ses esprits, il chassa rapidement ses doutes d'un mouvement de queue puis affirma avec un élan de certitude :


-Je crois surtout qu'ils ont tous été traumatisés par la guerre, qu'ils ont peur de perdre d'autres de nos camarades et qu'ils expriment leur crainte comme ils peuvent. Moi, je fais complètement confiance à Étoile de Silex, je sais qu'elle est une bonne chatte et une grande guerrière ! Je pense qu'elle fera une excellente meneuse. Je ne vois vraiment pas pourquoi le Clan exploserait soudainement avec elle et Éveil du Dragon à sa tête... Est-ce que tu les imagines vraiment détruire notre tribu, toi ? Je veux dire... Couronne de Houx et Lac de l'Hiver ont l'air de leur reprocher leurs erreurs, mais qui n'en fait pas ? Je pense que s'ils sont arrivés à ce poste, c'est qu'ils ont démontré suffisamment de qualités et que leur capacité à être de bons guerriers dépasse la gravité de leurs faux pas ! Ce n'est pas parce qu'il t'est arrivé de marcher sur des brindilles lorsque tu traquais une proie que tu es un mauvais chasseur pour autant. Ça peut même être bénéfique, parce qu'à l'avenir tu sauras qu'il faut faire attention à l'endroit où tu poses tes pattes ! Et heu, tant que les rongeurs sont juteux... Non attends, aucun rapport. Pourquoi je parle de chasse moi déjà ?


Nuage de Miel avait fini par perdre le fil de ses propres explications, tirant la langue en une grimace peu gracieuse tandis qu'il cherchait à remettre le coussinet sur la logique de son raisonnement. Tout lui avait semblé si clair... ! Mais désormais, ses idées s'embrouillaient chaotiquement.


-Heum, bref, finit-il alors par conclure avec un sourire penaud. Tout ça pour dire que je leur fais confiance ! Je comprends que Couronne de Houx et Lac de l'Hiver puissent avoir peur pour le Clan, mais je pense qu'ils se trompent de cible. On devrait se soutenir au lieu de se faire la guerre !


L'apprenti fut alors interrompu par la voix d'Éveil du Dragon, qui réclama Nuage Glacé pour une patrouille frontalière tandis qu'il l'envoyait également renouveler le marquage côté Crépuscule sous les ordres de Museau Balafré. Il aurait apprécié de passer encore un peu de temps avec son ami, mais puisque le devoir les appelait...


-Oh, il va falloir y aller, chuchota-t-il alors à l'oreille du félin noir. Amuse-toi bien ! On se retrouve ce soir à la tanière des apprentis !
[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 20:43

Suite:

Tornade Boréale a écrit:
(Mince, j'avais écrit tout ca juste avant ton message, chips, mais ca ne colle plus XD j'en ai mare ca fait une heure que j'y suis, je le poste et je le modifierait éventuellement plus tard pour qu'il colle mieux ><)

Étoile de Silex monta sur le promontoire pour annoncer son retour de l'arbre de vie. A ce moment la, Tornade Boréale n'avait pas bougé : toujours allongée dans un coin, le pelage en bataille, les yeux entourés par de lourdes cernes. Elle tentait tant bien que mal de penser à autre chose que la récente disparition de Aurore Nivéale. Et même si elle avait arrêté de pleurer, elle n'en était pas moins dans un état déplorable.
Elle releva a peine sa lourse tête pour observer son ancienne apprentie faire son annonce. La féline crème ne put s'empêcher de penser, fièrement, que Etoile de Silex avait fait un sacré bout de chemin, depuis le jour où elle était devenue son apprentie. Beaucoup se plaignaient de son caractère de cochon, mais Tornade Boréale savait qu'à cette époque, l'apprentie était pire. En tant que mentor, elle en avait fait les frais ! Mais Etoile de Silex s'était nettement améliorée depuis, et même si elle ne ferait pas une cheffe idéale, Tornade Boréale lui faisait confiance. Elle saurait prendre les bonnes décisions. Enfin, non, elle ne prendrait surement pas les bonnes décisions. Mais Tornade Boréale serait là pour l'épauler et l'empêcher de faire des bêtises.
Étoile de Silex annonça donc qu'elle avait reçu les 9 vies que tout meneur se devait d'avoir. Et alors qu'elle s'apprêtait a annoncer le nom de son lieutenant, Tornade Boréale espera secrètement que ce n'était pas le sien qui allait retentir. Car actuellement, Tornade Boréale ne pourrait pas suporter une tel responsabilité. Déjà qu'elle avait du mal a gérer la mort de sa meilleure amie, alors gérer un clan ? Ha ! La bonne blague.

Mais c'est le nom de Eveil du Dragon qui résonna. La féline se sentit d'abord soulagée, avant de réaliser ce que Étoile de Silex venait de faire. Par le clan des étoiles, la voilà qui en faisait déjà a sa tête. Tornade Boréale regrettait presque ses dernières pensées. Elle voulait empêcher la féline de faire des bêtises ? Et bien, ça allait être plus compliqué que ce qu'elle aurait pensé...
Tornade Boréale ne savait plus quoi penser. Elle avait toujours aimé et respecté son neveux, même si quelques fois il avait fait les mauvais choix. Il n'était pas quelqu'un de mauvais, et la féline crème pouvait comprendre la décision d'Étoile de Silex. Cependant, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur de ce que ce duo enflammé pouvait faire, comme le reste de l'assemblée. Déclarer une énième guerre aux autres clans ? Il suffirait qu'un des chefs insulte le clan de la nuit pour que les deux matous leur déclarent la guerre, poils hérissés et griffes sorties. Est-ce qu'ils auraient alors raison de défendre leur clan ? Oui. Mais est-ce que cela faudrait-il de telles mesures ? C'était discutable.
Nul doute, le clan de la Nuit risquait de vivre une période instable ces prochaines lunes. Mais Tornade Boréale avait foi en Étoile de Silex et Silence des Loups. Et elle refusait de juger trop vite Eveil du Dragon alors qu'il n'avait pas encore fait ses preuves en tant que lieutenant. Nombreux avait été les chats pour qui cette nomination avait été synonyme de changement. Avoir tant de responsabilité pouvait changer un chat. Enfin, elle savait que Eveil du Dragon resterait Eveil du Dragon. Mais elle savait également qu'il pouvait surmonter les craintes du clan et leur prouver qu'il méritait leur confiance.
Et puis, si les choses déraillaient, le clan entier serait là pour empêcher Étoile de Silex de mener le clan a sa perte. Tornade Boréale s'en assurerait.

Le clan entier commença s'agiter, et Couronne de Houx ouvra le débat. Tornade Boréale ne put s'empêcher de soupirer. A quoi bon râler ainsi, Eveil du Dragon avait été nommé, et Étoile de Silex ne changerait pas d'avis. Le choix avait été fait, et le but à présent n'était pas de se plaindre du lieutenant, mais bien de considérer le futur du clan.Ce qui risquait de détruire leur clan, ce n'était pas le duo qui leur faisait face. Mais ce manque de confiance flagrant qui risquait de diviser le clan en deux. Que devenait un clan, dont le chef n'était plus respecté ? Il explosait.
Et la première erreur d'Étoile de silex et de son lieutenant fut d'alimenter le débat. Pourquoi diable essayaient-il de se justifier ? Le rôle d'un chef n'était pas d'être aimé de tous. Mais de garder un clan uni, et de le diriger en prenant les bonnes décisions. Eveil du Dragon et Etoile de Silex risquait d'avoir encore beaucoup de travail pour arriver a gagner la confiance du clan. Mais ce n'était surement pas en blablatage qu'ils y arriveront.
S'approchant de son amie, Lac d'Hiver, la féline crème se frotta à son pelage et tenta de la rassurer.

-Allons, Lac d'Hiver, ne te met pas dans cet état. Le clan de la Nuit est fort. Tu n'as pas à t'inquiéter de la sorte...

Elle comprennait la réaction de son amie. Elle avait cependant peur que ces mots ne suffisent pas à la calmer. Au contraire, elle craignait qu'ils ne retournent la reine contre elle. Lac d'hiver pouvait très bien penser que Tornade Boréale était du côté de la noubelle meneuse. Ce qui était complètement faux : Tornade Boréale n'était que d'un seul côté : celui du clan de la nuit.
Puis, la féline crème leva la voix afin d'intervenir au sein de l'assemblée. Elle ne pouvait laisser le clan se déchirer ainsi pour si peu.

-Ce débat ne nous avance à rien. Etoile de Silex a fait son choix. Notre devoir n'est pas de la juger, mais bien d'accepter son choix et de nous tourner vers le futur. Nous ne pouvons pas continuer ainsi : un clan qui n'a aucune confiance en son chef court a sa perte. Je propose que nous y reflechissions et nous remettions tous en question. Chacun devra y mettre du sien si nous voulons rester un clan fort et uni.

Elle prononça ses dernières phrases en regardant en direction de Etoile de silex et Eveil du Dragon. Cela les concernait aussi, bien évidemment. Ca concernait tout le clan. Il était temps qu'il se reprenne en patte. Car Il ne sagissait de savoir qui avait raison, mais bien de veiller a ce que le clan ne se divise pas.

Puis, Eveil du Dragon sembla proposer d'en arrêter là, et annonça les patrouilles. Elle hocha la tête, un peu peinée par la tournure qu'avait pris les événements. Elle lui aurait bien dit qu'elle n'était pas d'humeur a guider une patrouille de chasse. Mais ca faisait déjà quelques jours que Aurore Nivéale était morte. Elle ne pouvait pas continuer plus longtemps de fuir ses responsabilités de guerrière sous prétexte qu'elle était en deuil.

-Bien sûr, nous partons tout de suite.

 
Etoile Balafrée a écrit:
Courounne de Houx avait le sentiment d'halluciner, tant la situation devant lui était risible. Les acteurs mêmes étaient risibles. Etoile de Silex ? Eveil du Dragon ? Qui avait eu cette idée farfelue de les placer à la tête d'un clan ? QUI ? La réponse était claire. C'était Silence des Loups. C'était elle, à l'origine de tout ce merdier. C'était sa faute. Entièrement sa faute. Une haine sans limite à son égard lui brûla le coeur, et il la trouva, au même endroit que tout à l'heure. Le message qui passa dans son regard était clair, aussi clair qu'il le lui avait dit lors de leur conversation. "Leurs victimes seront les tiennes, et leur sang sur leurs pattes sera sur tes pattes." Il en fut d'autant plus abasourdi lorsque Lac de l'Hiver intervint à son tour dans la discussion, par le biais d'une peine qui faisait mal au coeur de pierre qu'il était. Etoile de Silex et Eveil du Dragon ne se remettaient pas en question avec elle ? Alors s'ils le faisaient pas à sa demande, ils ne le feraient jamais. Couronne de Houx gronda, sourdement, une brusque migraine lui faisant fermer les yeux, tant la haine et la colère étaient fortes. Il avait envie de voir le sang d'Eveil du Dragon, il avait envie de... Tornade Boréale cessa la joute verbale, et Couronne de Houx se rendit compte qu'il fixait la nuque de ce fameux nouveau lieutenant, comme s'il pouvait le tuer du regard. Mais malheureusement, cela ne fonctionna pas. Alors il passa à côté d'Etoile de Silex pour rejoindre Lac de l'Hiver. "Je n'appelle pas ça un clan, la suprématie de deux postes symboliques qui préfigurent une minorité qui va mettre à mal la majorité en son nom. Ils ne sont pas que deux dans ce clan, ils ont l'air de l'oublier. Mais que ces deux chatons essayent de paraître comme des guerriers parce que leur rang leur offre un nom différent, c'est pitoyable." Il lança un regard torve vers Lame de Silex. "Je nous protégerai Lac de l'Hiver, comme toujours, comme je l'ai toujours fait. " Puis son regard d'une froideur d'hiver se posa sur Tornade Boréale. "Mais Tornade Boréale a raison, tu as suffisamment à t'inquiéter avec tes chatons, ceux-là ne sont pas les tiens, le clan des étoiles s'occupera d'eux. Si un jour il se décide à ne plus offrir le rang de chef à n'importe quel misérable venu." Couronne de Houx secoua la tête, et vit Museau Balafré s'avancer vers eux. Il pressa son museau contre Lac de l'Hiver et le félin noir y lut une réelle peine dans son regard. "Un chef ne fait pas le clan, Couronne de Houx, et encore moins son lieutenant" fit l'ancien solitaire. "Si tu ne te sens pas représenté par eux, n'oublie pas que leur conduite ne doit pas modifier la tienne. Sois loyal, et protège ton clan, s'ils sont vraiment mauvais, tôt ou tard cela se verra. Mais personne ne pourra te reprocher d'avoir été loyal au clan. " Il accorda un hochement de tête respectueux à Tornade Boréale, pour ne pas l'ignorer, et pressa une dernière fois son museau contre la femelle ivoire. "Je dois rejoindre Illusion du Cosmos, Nuage de Bruyère et Nuage de Miel, je reviens ce soir." Il s'apprêta à s'éloigner, hésita, se retint, puis se retourna vers elle une dernière fois. "N'essaye pas de te battre contre Etoile de Silex, aussi farouche que tu es Lac de l'Hiver, il n'y a que avec moi que tu me fais l'honneur de rouler dans l'herbe." Et sur ces mots pour le moins étrange, mais que elle seule pouvait comprendre, il s'éclipsa pour son rôle de guerrier. Couronne de Houx le regarda partir, en se demandant si ce matou balafré et ancien solitaire était un ennemi de taille, ou un allié primordial.

 
Brume de Soleil a écrit:
 RÉACTION À LA NOMINATION DE LIEUTENANT DE NUAGE DE GIVRE 


Le Promontoire Latest?cb=20191202003915


    Plus le temps passait plus l'image du Clan de la Nuit s'assombrissait aux yeux de Nuage de Givre. D'abord la mort d'Ombre de Fougère. Puis maintenant l'ascension d'Étoile de Silex, qui était de loin le lieutenant le plus pacifique que le Clan ai connu, menant volontiers ses propres batailles et brisant la trêve en pleine assemblée. Et maintenant elle nommait Éveil du Dragon, que son père lui avait décrit comme étant un guerrier plutôt belliqueux. Et le pire c'est qu'Étoile de Silex avait nommé pour lieutenant son propre compagnon. Quel genre de chef était-elle ? Le lieutenant ne devait il pas être seconder le chef mais surtout le conseiller, tout en étant possiblement le futur chef du Clan ? Comment pourrait-il être impartial avec lui ? Il y avait tant de félins bien mieux placés... Tornade Boréale aurait pu justement contrebalancer avec le côté sanguin de leur nouvelle meneuse... Et son grand frère Couronne de Houx, qui avait hérité du courage de leur père, n'aurait pas pu faire un bon lieutenant ? C'est en tout cas ce que ce dernier revendiqua haut et fort, et sa mère Lac de l'Hiver n'en pensait pas moins. Nuage de Givre en rajouta en un petit grondement :


-"Couronne de Houx a raison ! Nos protestations ne seront jamais entendus vu que Étoile de Silex et Éveil du Dragon se serreront toujours les coudes ! Leur réaction en est la preuve !"


    Mais peu de félins l'écoutèrent, surement parce que les vétérans ne prenaient guère gare à la parole d'un simple apprenti. "Dans ce Clan de toute façon personne ne s'écoute, c'est le chef qui prime et voilà..." Il jeta un coup d'oeil furieux vers Nuage de Miel qui semblait être satisfait de la situation. "Comme d'habitude..." Quand les félins se dispersèrent, il se retrouva seul face à son demi frère. Il le fixa un moment, se rendant compte qu'ils étaient très semblables, bien que Couronne de Houx le surpassait vraiment en taille et en musculature. "J'espère un jour être comme lui... Et comme papa." Il lui miaula d'un air rebelle avant de rejoindre la patrouille de Tornade Boréale :


-"Pour moi c'est toi le lieutenant légitime ! Je ne reconnaitrai pas Éveil du Dragon !"

 
Croc de Glace a écrit:
Nuage Glacé hocha la tête après la réponse de Nuage de Miel.

Il voit toujours le bon côté des choses !

Puis Éveil du Dragon annonça les patrouilles, et l'apprenti de jais se rapprocha de l'entrée du camp en attendant son mentor. Toujours perdus dans ses pensées, il en fut tiré par une pichenette amicale du guerrier moucheté, nouveau lieutenant et centre de l'attention du clan.

Plus concentré, il suivi son mentor avec la patrouille et quitta le canm.

 
Idylle Toxique a écrit:
| Démission d'Étoile Silencieuse |
Ironie du Désespoir


Une attaque de blaireau avait coûté la vie à Aurore Nivéale, et, selon les rumeurs, la vue à Étoile Silencieuse. Quand la meneuse appela à un rassemblement ce jour-là, elle le fit à la façon d'Étoile Prédatrice, sans monter sur le promontoire, et ce parce qu'elle était bel et bien devenue aveugle, comme put le constater Ironie du Désespoir. L'annonce ne fut pas des plus joyeuses, mais le guerrier fut satisfait par la décision prise par la meneuse qui n'en était plus une. Elle quitta son poste, laissant sa place à Lame de Silex, qui, elle, prendrait enfin la décision de répondre activement aux faits perpétrés par Étoile du Léviathan. Ironie du Désespoir ne voulait pas la guerre, il voulait que ses chatons vivent en sécurité, mais ils ne seraient pas en sécurité si le Clan de la Nuit continuait à se laisser marcher sur les pattes. Le matou gris espérait que la reine pourrait un jour reprendre ses fonctions de guerrière, il appréciait et respectait l'ancienne cheftaine, et priait dans ce sens le Clan des Étoiles pour qu'elle soit convenablement récompensée de la loyauté qu'elle avait pour le Clan et ses coutumes. Lame de Silex prit la parole à son tour, annonçant son départ pour l'Arbre de Vie. Qui prendrait-elle pour lieutenant ? Les candidats étaient nombreux, Lac de l'Hiver, Tornade Boréale, Éveil du Dragon, Plume de Pigeon, Avenir du Brasier et bien d'autres encore dont… Lui ? Peut-être. Le lendemain, ils sauraient.
| Nomination du lieutenant |
Nuage Veilleur


Sa mentor devenait meneuse, et ce qui s'ensuivrait était limpide pour la novice. Nul doute n'obscurcissait son esprit, son oncle deviendrait le lieutenant, quand Lame de Silex serait revenue de l'Arbre de Vie. Elle en revint, devenue Étoile de Silex, donna comme nouveau nom à sa prédécesseur Silence des Loups, et pour la seconder elle choisit -suspens, interrogations, mais qui cela pourrait-il bien être !?- Éveil du Dragon ! Oh mais quelle surprise, Nuage Veilleur ne s'y était vraiment pas attendue ! De même qu'elle ne s'était pas attendue à ce que son oncle accepte ce rôle, ou qu'à la surprise générale Couronne de Houx élève sa voix de prétendant meurtri. La féline brune aurait bien mis son grain de sel dans le "débat" -déferlement de haine- mais elle se contenta d'y assister, n'ayant pas vraiment l'occasion de s'exprimer, ni l'envie de couper ces élans d'inspiration qui habitaient ses chers camarades. Un ramassis d'idiots, ils ne voulaient pas la guerre ? Non ils préféraient une guerre interne, c'était bien plus marrant. Et ils trouvaient le duo de tête impétueux, il leur faudrait peut-être se miroiter dans le lac… Couronne de Houx, Éveil du Dragon, Étoile de Silex, une sanglotante Lac de l'Hiver aux dires quelque peu insensés, de nouveau Étoile de Silex, vague intervention de Tornade Boréale, puis Éveil du Dragon qui après sa joute verbale coupa court et lança des patrouilles, drôle de propos de la part de Nuage de Givre, et… c'était fini ? Il était clair que certains nuiteux n'avaient pas conscience des capacités de leurs supérieurs, ils n'avaient pas conscience de ce qu'avaient pu comprendre Étoile de Silex et Éveil du Dragon, avec ces lunes d'échecs cuisants, de douloureuses pertes, de guerres vaines et de dégâts collatéraux. Nuage Veilleur soutiendrait -à sa façon- son mentor et son oncle, aussi longtemps qu'ils auraient suffisamment de jugeote pour se tenir sur le "droit chemin". Le cas échéant, elle s'efforcerait de les raisonner, toujours à sa façon atypique. Alors que les patrouilles partaient, qu'un petit groupe de "résistants" se formait autour de Couronne de Houx et Lac de l'Hiver, Nuage Veilleur rejoignit sa mentor, qui ne tarderait probablement pas à aller dormir, et lui souffla :

- C'est mignon ta façon de le défendre, mon avis de sale sang-mêlé ne compte probablement pas pour ton cher opposant, mais félicitations, et je suis contente pour Éveil du Dragon. Vous allez faire de belles étincelles.

Au fond, Nuage Veilleur avait peur qu'ensemble à la tête du Clan, les deux félins ne déclenchent d'autres guerres, quand elle n'aspirait qu'à ce qu'elle n'avait jamais pu connaître : la paix. Mais elle espérait que son oncle et sa tante sauraient se tempérer et avaient vraiment appris des erreurs passées, comme ils aimaient à le dire.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 23:24

Nomination de Plume de Pigeon en tant que lieutenant :


Nuée Ardente a écrit:

« ASSEMBLÉE »

Sa voix retentit au-dessus de la clairière tel un mugissement féroce, son regard foudroyant encore Éveil du Dragon comme s’il était le seul responsable de tous ses malheurs. Elle le détestait pour les mots qui sortaient d’entre ses crocs, elle le détestait pour la simple idée qu’il l’abandonne ainsi, alors qu’il avait juré la seconder jusqu’au bout. Elle le détestait pour la vérité qui ne cessait de s’écouler de sa gueule, et pour l’injustice qu’il avait subit. Et elle détestait par dessus tout que tout cela ait été sa faute. Mais elle ne pouvait pas se cacher derrière des substituts de lieutenant, derrière des pseudo-conseils dans son antre. Elle ne pouvait pas se cacher du fait que la blessure de Dragon ne voulait pas guérir, des murmures de ses guerriers qui ne faisait qu’empirer de jour en jour. Oh, des bruissements de voix, elle en avait eu toute sa vie dans son dos, si cela n’avait tenu qu’à elle, elle les aurait ignoré jusqu’à sa mort. Mais voilà, ils étaient deux, et ça ne tenait plus à elle seule.

« Comme vous le savez tous, Éveil du Dragon ne peut plus assurer ses fonctions. Sa blessure ne semble pas vouloir guérir de si tôt, et il m’a donc prié de le libérer de son titre de lieutenant pour qu’il puisse rejoindre la tanière des anciens. »

Pourquoi tous ceux autour d’elle étaient réduits à des infirmes ? Sa propre malchance semblait se transformer en maladie dangereusement contagieuse. Mais elle ravala son écoeurement et d’une voix âpre, sa langue claquant contre ses crocs, elle se hâta de terminer l’annonce au plus vite.

« Le Clan de la Nuit te remercie pour tout ce que tu as donné. Va et puisses-tu t’allonger confortablement au soleil jusqu’au restant de tes jours. Plume de Pigeon. Tu es un guerrier valeureux, attentif et loyal. Acceptes-tu de servir ton clan non en tant que guerrier mais en tant que lieutenant du Clan de la Nuit ? »

[/justify][/font]


 
Berceuse du Venin a écrit:
~Les baptêmes~


Petit Glacier
Le Promontoire Glacier-5760193
"J'vais bouffer l'monde avant qu'le monde me bouffe."

C'était le grand jour ! Le chaton blanc et crème allait enfin devenir apprenti ! Bien que sa taille et sa masse laisse à pensée qu'il l'était déjà, son nom n'allait pas avec, et il en était pas fâcheux. Petit Glacier avait évité sa mère toute la matinée pour échapper à ses coups de langues râpeux et désagréable, il se présenta donc à l'assemblée, le pelage emmêlé avec quelques aiguilles qui pendouillait si et là, sous le regard évidemment désapprobateur de son père. Les nouveaux guerriers nommés et Petite Souris, Petit Campagnol et Petite Renarde également, le chaton s'avança avec sa fratrie, ronronnant d'amusement à chaque petites remarques personnel de la meneuse. Ce fut tout d'abord Petit Névé qui reçu son mentor suivit par lui-même. Veilles des Ténèbres seraient sa mentore, et aux dires de la meneuse, il avait l'autorisation de lui mener la vie dure. De toute façon, s'était déjà prévu. Attendant la fin de la cérémonie en observant les différents mentors de ses frères et soeurs et en trépignant sur place, il exécuta le rituel rapidement avec sa mentore.

-On peux y aller maintenant ?

Demanda-t-il seulement pour la forme alors qu'il était déjà presque hors du camps.


Plume de Pigeon
Le Promontoire De4b29bf-bbdb-49...9019830-576969f
"La vie est bien trop courte pour être prise au second degré."

Plume de Pigeon avait rejoint le promontoire après l'appel de la meneuse sans grande conviction, la bataille avec les blaireaux était encore trop ressente dans son esprit et il ne parvenait pas à faire abstraction du fait qu'il avait failli mourir, et qu'il ne s'était pas battut. Les crocs du blaireaux l'avaient saisit avec force et projeté contre une pierre, l'esprit complètement sonné, Alliciance de Minuit et Constellation Parasite l'avait tiré jusqu'à un coins pour qu'il ne sois plus en danger, il se rappelait de la voix de sa soeur, lui disant qu'il devait se battre, mais cette voix lui donnait juste envie d'abandonner, il n'avait jamais eu autant envie de la rejoindre qu'en cet instant.
Un peu perdu  dans ses pensées, il n'avait pas réellement suivit le discours de la meneuse jusqu'à qu'il entende son nom, suivit d'une petite remarque qui ne le blessa aucunement, après tout, elle n'avait pas tord, il n'était pas très réputé pour être un félin très drôle. Observant son apprentie devant lui, il exécuta le rituel à la fin de la cérémonie et prit le temps d’acclamer chacun des nouveaux guerriers et apprentis avant de se tourner une nouvelle fois vers Nuage de Neige.

-Nous allons commencer par visiter le territoire. Suis-moi.

Et il se dirigea vers l'entrée du camp.


~Baptême de lieutenant~


Plume de Pigeon
Le Promontoire Ombre-57a3a1a
"Le portrait d'une nuit sans étoile."


Les blaireaux avait été chassé, la faille était de nouveau un lieu de sécurité approximative, mais à quel prix ? Eveil du Dragon s'était blessé et ne pouvait plus mener son rôle de lieutenant à terme. Pigeon était plutôt attristé par cette nouvelle, même s'ils n'étaient pas très proche, le guerrier noir et cendre appréciait l'infirme et il était persuadé qu'il aurait fait un bon meneur. Malheureusement, c'était la vie, et tout se concrétisa lorsqu'Etoile de Silex appela au rassemblement. Bien qu'il soit peu présent au camps ces derniers temps afin d'éviter ses petits le plus possible, il avait tout de même voulu savoir qui seconderait désormais la meneuse. Cette dernière expliqua la situation de son compagnon et qu'un nouveau lieutenant allait être nommé. Plume de Pigeon se tourna instinctivement vers Tornade Boréale, qu'il être un choix plutôt logique, même si son regard glissa également su Couronne de Houx et Museau Balafré qui était tout aussi plausible, et pourtant, c'est son nom qu'il entendit sortir de la gueule de la meneuse. Il resta un instant figé avant de glisser son regard dans sa direction. Lui ? Pourquoi ? Enfin, elle avait énoncé les raisons mais... Il y en avait bien d'autre de choix non ? Il lança un regard vers l'ancien lieutenant, en était-il capable ? Visiblement Etoile de Silex pensait que oui. Pigeon se leva sans laisser paraitre le moindre doute.

-Je te remercie Etoile de Silex pour la confiance que tu me donnes, ça serait un honneur pour moi de servir mon clan comme lieutenant, je te promet de te seconder du mieux que je pourrais.

Il croisa son regard, hocha la tête, et se rassit au milieu de ses camarades.


Etoile Balafrée a écrit:
Museau Balafré ne savait pas trop à quoi s'attendre de cette assemblée, notamment suite à l'attaque des blaireaux, la mort du meneur aubiste et les blessés dans le camp. Il n'y avait pas pris part, pour dire vrai, et essayait toujours de se remettre de la mort de Lac de l'Hiver. Vivre sans elle était encore plus difficile qu'il ne l'avait imaginé. Mais il faisait de son mieux, et Etoile de Silex allait justement lui donner une raison de continuer à se battre.
Quand son nom fut appelé pour s'occuper d'un chaton, il se releva de surprise - il ne pensait pas que la meneuse lui confierait un jour un apprenti, lui qui avait si peu vécu parmi eux - et pensa, à tord, qu'il ne méritait pas une telle confiance de la part d'Etoile de Silex. Malgré tout, son corps était rodé par l'action, et il avança par lui-même sur le haut du promontoire, afin de toucher le museau de Nuage de Névé. Mal à l'aise, il regarda certainement un peu froidement le chaton - sans s'en rendre compte ni le vouloir - et gesticula un moment afin d'être plus à l'aise, une fois assis dans la foule. Alors que tous les mentors s'éparpillaient vers un lieu à visiter, Museau Balafré se tourna vers Nuage de Névé, toujours aussi peu à l'aise. "Ahem, tu préfères faire quoi ? On peut... aller visiter le territoire ? Ou alors tu veux que je t'entraîne directement au combat ? A la chasse ?  Ou alors tu veux aller parler à tes amis ?"



Nuage d'Écaille a écrit:
Le Promontoire Miel-de-sat-5747a07
☙ Rayon de Miel ❧


| B A P T Ê M E |


Ce jour-là aurait dû être heureux, un jour de consécration, de triomphe... Le grand jour, le jour de son baptême de guerrier. Pourtant, après les récents événements, qui aurait pu sourire, gambader, se réjouir ? Lac de l'Hiver était morte, des blaireaux envahissaient le territoire, on ne dénombrait plus les félins blessés au cours de la dernière bataille, les chatons d'Étoile de Silex avaient failli y passer... Qui pouvait bien se montrer enjoué, en de telles circonstances ? Pas Nuage de Miel, en tout cas.

...

Pardon ? Pas Nuage de Miel ? Voilà qui est bien mal le connaître ! Au diable les pleurnicheries, le novice était connu pour aller de l'avant et tout prendre avec un optimisme exaspérant. Il n'allait pas s'arrêter aujourd'hui. Brûlant donc d'une fierté dévorante et d'une joie infinie, il écouta le discours de sa meneuse et mentor avec attention, frémissant de bonheur lorsqu'elle prononça son nom ainsi que celui de son meilleur ami, Nuage Glacé. Ils devenaient guerriers ensemble et prêtaient serment d'une même voix, comme ils en avaient toujours rêvé ! C'était sûrement le plus beau jour de sa vie. Sa sœur Nuage Mauve était également promue, ainsi que toute la fratrie de son camarade au pelage noir, mais Nuage de Bruyère et Nuage de Givre n'avaient visiblement pas terminé leur entraînement. Tant pis, ils les rejoindraient bien assez tôt ! S'approchant de Veille des Ténèbres et de Croc de Glace une fois la cérémonie terminée, le félin doré les félicita d'un ronronnement chaleureux et s'exclama avec sincérité :

-C'était génial de s'entraîner avec vous ! Et bravo pour vos apprentis, vous êtes déjà dans la cour des grands ! J'imagine qu'Étoile de Silex me trouve encore un peu trop dissipé pour m'attribuer un novice... Ou alors, elle me réserve un de ses chatons !

Avec un clin d’œil malicieux, Rayon de Miel s'éloigna pour les laisser en compagnie de leur élève et il décida d'aller se choisir une place au sein de la tanière des guerriers, adressant une pensée silencieuse à Lac de l'Hiver et Ombre de Fougère.  S'ils l'observaient depuis la Toison Argentée, il espérait les rendre fiers.


***
| N O U V E A U | L I E U T E N A N T |


Éveil du Dragon ne pouvait plus assumer ses fonctions de lieutenant, depuis quelques temps, et Rayon de Miel avait bien compris qu'il finirait par renoncer au poste. Cette idée l'attristait davantage parce qu'il savait que ce bouleversement allait contrarier Étoile de Silex, le jeune mâle ne s'inquiétant guère pour le matou écaille qui lui semblait prendre la situation avec une grande philosophie. "Ça me laissera tout le temps nécessaire pour m'occuper des chatons" lui avait confié le lieutenant au détour d'une conversation, paraissant presque soulagé de pouvoir se consacrer à ses enfants. Pas sûr que la meneuse l'entendrait de cette oreille... Mais finalement, le jour tant redouté arriva et une annonce vint confirmer ses soupçons : Éveil du Dragon devenait ancien, laissant son rôle à un guerrier apte à le remplir. Rayon de Miel attendit donc le nom du nouveau second avec un brin d'impatience, ses yeux bleus se posant malgré lui sur Tornade Boréale ; parmi tous les vétérans du Clan, elle était la plus proche de leur chef et possédait la plus grande expérience. Pourtant, Étoile de Silex appela un tout autre félin : ce fut Plume de Pigeon qu'elle choisit, décision qui semblait tout aussi correcte aux yeux du jeune guerrier. Approuvant d'un ronronnement bruyant, Rayon de Miel se redressa pour scander d'une voix forte :

-Plume de Pigeon ! Plume de Pigeon ! Plume de Pigeon !

Il ne connaissait guère le chat concerné mais le savait loyal et paisible. En plus, il avait soutenu Étoile de Silex et Éveil du Dragon par le passé au lieu de les condamner comme Couronne de Houx et Lac de l'Hiver. Si sa mère lui manquait, le mâle doré n'avait pas tout à fait digéré la façon dont elle s'était opposée à leurs dirigeants et avait remis en question leur légitimité. Surtout qu'au final, le ciel ne leur était pas tombé sur la tête... À les écouter, Étoile de Silex et Éveil du Dragon auraient risqué de conduire le Clan à sa perte, mais en fin de compte ce n'était jamais arrivé. Comme quoi, les guerriers les plus âgés n'étaient pas nécessairement ceux qui détenaient la vérité... Les épreuves traversées rendaient les félins facilement amers et pessimistes, mais Rayon de Miel s'était juré de ne jamais se laisser influencer par le doute et la rancœur.


Étoile Damnée a écrit:
✨ NUAGE NITESCENT ✨
Le Promontoire Ma-bot-7--56b091d

Nomation nouveau lieutenant


Les lunes étaient vite passées, l'entraînement de l'apprentie guérisseuse continuait et Nuage Nitescent en apprenait tout les jours. Et à chaque levé de soleil, ses étoiles brillaient toujours un peu plus dans ses prunelles. Elle aimait sa nouvelle vocation et maintenant, elle n'avait plus aucun doute sur sa voie. Elle retenait de mieux en mieux et les mouvements se faisaient plus machinalement. Elle avait assisté à quelques mises-bas où Noir Axiome l'avait laisser prendre les rênes pour la l'accouchement de Grâce du Bouquetin. Elle en avait été d'ailleurs heureuse pour son camarade, avec qui le courant passait bien. Elle le lui avait dit : quand il aurait une famille, il retrouverait le goût de la famille et il les aimerait. Mais lorsqu'elle l'avait vu ressortir de la pouponnière, le visage fermé par le chagrin, elle avait sentit son coeur se serrer. Il lui fallait du temps. Puis, le temps avait parcouru son chemin, jusqu'à qu'Eveil du Dragon rentre d'un combat de blaireau. Nuage Nitescent le lui avait soufflé qu'il fallait qu'il songe à son futur,  quel point ce serait dur de gérer le Clan en étant infirme. Il avait naturellement réagit de manière brusque, déterminé à ce que la blessure guérisse. L'apprentie l'avait espéré aussi, elle savait quel calvaire était de vivre avec un membre qui ne fonctionnait plus comme avant. Voir son ancien apprenti dans le même état qu'elle la rendait malade mais Sauge Amère était du même avis qu'elle : il ne guérirait sûrement pas. C'était une vérité dure à avaler, et ce le fut pour le lieutenant.
Et ces derniers jours, elle voyait Eveil du Dragon songeur, il ne sortait plus, il ne faisait plus en sorte de cacher son mal. Et ce fut prouvé lorsqu'Etoile de Silex bondit sur le promontoire et annonça le repli volontaire du poste de lieutenant. La résignation et l'amertume dans sa voix fit comprendre à Nuage Nitescent à quel point la meneuse était déçue. Et également attristée même si elle ne le montrerait à personne. Ils formaient un bon duo, contrairement à ce que certain pouvait pensé. Tous faisaient des erreurs, mais ensemble, ils étaient soudés et se comprenaient et surtout - ils se faisaient confiance. Ils étaient amis, compagnons et parents d'une belle portée. Et là, le fait qu'elle continue sans lui devait la détruire. Mais Clarté savait que la chatte grise ne se laisserait pas abatrre longtemps. Eveil du Dragon n'était pas mort, il serait toujours à ses côtés. Finalement, elle annonça le prochain lieutenant, ce fut Plume de Pigeon. Elle laissa échapper un petit miaulement de surprise, puis sourit en regardant le chat noir, contente pour lui. Il l'accepta avec respect, plutôt surpris lui-même. La novice pensait qu'il ne devait pas l'être, il était un bon comabattant et était loyal, bien qu'il ne soit pas Clannique de naissance. Il était fait pour ce poste. Elle acclama son nom avec les autres :
- Plume de Pigeon ! Plume de Pigeon ! Plume de Pigeon !
Puis, Nuage Nitescent se faufila entre ses camarades en boîtant et arriva près de son ami, les yeux brillants :
- Félicitations, je suis contente pour toi !
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 23:34

Berceuse du Venin a écrit:
ANNONCE
(Le RP entre Ravage, Silex et Pigeon est en cours d'écriture mais je le posterais plus tard dans la semaine afin de pouvoir faire un truc potable et pas à la rache.) Pour la mise en contexte : Ravage ramène le corps d'une aubiste dans le camps et acuse Silex de l'avoir tué, ils se retirent alors avec Pigeon dans l'antre du meneur pour voir ce qu'il en est.

Le Promontoire Line-pigeon-57b2db2
"La vie est trop courte pour être prise au second degré."

C'était fini, Pigeon ne comprenait comment cela avait put se produire, mais ça s'était produit et maintenant, s'était finit. Après des heures à parler avec Etoile de Silex et Ravage, le lieutenant avait prit sa décision, pas celle qu'il aurait voulu prendre, mais celle pour le bien du clan. Sortant de la tanière de Silex, le matou se trouva face à la réalité, le clan était rassemblé et attendait, il attendait la vérité, la sanction, et tout ce qui s'en suivrait. Il était le premier à mettre une patte dehors, le soleil commençait à descendre, la meneuse rejoignit ses petits qui se tenaient à l'écart avec l'approbation de l'ancien solitaire et Ravage suivait, le corps d'Echo de Silence derrière elle, qu'elle déposa au milieu de la clairière. Le lieutenant se tint devant, la tête relever malgré les doutes qui essayait de le faire faillir. C'était la fin.

-Vous êtes tous rassemblez ici et attendez tous une réponse à ce qui vient de se passer. Miaula Plume de Pigeon d'une voix forte et sure, alors que son esprit tremblait. Ravage est revenu en cette fin de journée avec le corps d'une aubiste, Echo du Silence, et a accusée Etoile de Silex de l'avoir tuée. Nous nous sommes tout trois retiré afin de savoir ce qu'il en était, j'ai moi même analysé le corps de la défunte. Il marqua une légère pause. Une odeur ressemblant fortement à celle d'Etoile du Silex et une touffe de poil à l'identique de son pelage était coincé dans sa fourrure. Finalement, Etoile de Silex... Il sentit sa voix tressaillir et prit le temps de se reprendre avant de poursuivre. Etoile de Silex a finit par avouer son crime.

Cette annonce résonna dans la clairière et retomba tel une pierre dans l'eau, éclaboussant de sa nouvelle tout les félins présent. Le lieutenant risqua un regard vers les petits de la meneuse avant de le reporter sur l'assemblée qui attendait la suite.

-Bien que la mort d'Echo du Silence soit accidentel, notre meneuse à préféré la dissimulé et faire comme si de rien n'était, préférant risquer les représailles du clan de l'Aube plutôt que son rôle, et cela est inacceptable. Pour cela, Silex devra partir dès ce soir et si elle est retrouvé sur le territoire, le clan de l'Aube pourra décider de la ou des sanctions qu'ils voudront appliqué.

Et voilà, il venait de bannir sa cheffe, celle qui lui faisait assez confiance pour qu'il là seconde, elle n'aurait sans doute pas due, il aurait put... Il ne savait pas trop, et pourtant, ses paroles résonnèrent dans sa tête. "Protège le clan, fait le passer avant tout le reste, quoi qu'il arrive." Et c'est ce qu'il venait de faire, il faisait passer le clan avant elle.
Avant même que quiconque ne face de remarque, Pigeon demanda le silence d'un silence de la queue, coupant court à toute remarque dont il n'avait aucune envie de répondre.

-Passion Immortelle, Oreille Tombante et Noir Axiome, vous venez avec moi, nous allons ramener le corps d'Echo du Silence à son clan. Il fit signe aux deux guerriers et au guérisseur de s'approcher avant de se tourner vers l'ancienne meneuse. Silex, tu as jusqu'au retour de Passion Immortelle et Oreille Tombante avant de partir. Couronne de Houx, il se tourna vers le guerrier, veille sur le camps, ça risque de prendre un certains temps et fait en sorte qu'elle soit partit avant notre retour.

Sur ce, le lieutenant fit signe à ses accompagnateurs de prendre le corps de la défunte, et ils se mirent en route.

 
Tornade Boréale a écrit:
Étoile du Silex a finit par avouer son crime.

Si Tornade Boréale ne la connaissait pas assez bien, elle aurait sûrement pu croire au scénario conté par Plume de Pigeon. Un tragique accident, qui aurait pris la meneuse au dépourvu. Sous l'effet de la panique, elle aurait caché le corps et fait comme si de rien n'était, espérant que le pauvre matou ne soit jamais retrouvé.
C'était tout a fait plausible.
Il y avait cependant certains détails que Tornade Boréale avait du mal a avaler. Comme cette touffe de poil par exemple. Étoile de Silex était certes dénuée de patiente, elle n'aurait certainement pas laissé passer un indice comme celui-là, supposer qu'elle veuille cacher son crime. L'odeur aurait été difficile a dissimuler, certes, mais la touffe de poil ? C'était presque trop gros.
Mais si ce n'était que ça encore. Une erreur d'inattention est si vite arrivé face à une situation de panique.

Cependant, si il y avait bien quelque chose que Tornade Boréale avait appris d'Etoile de Silex, c'était que la meneuse était la plus grosse tête de mule que les clans n'eut jamais connu. Bien qu'il y avait de sérieux rivaux à ce titre... Et une Étoile de Silex qui avoue son crime, c'était comme un chaton qui avoue de son plein gré sa bêtise. C'était tout simplement impossible.
A l'époque où la jeune Étoile de Silex était encore l'apprentie de la féline crème, elle avait encore plus sale caractère. Plusieurs fois, Tornade Boréale avait faillit débouler dans l'antre du cheffe pour annoncer qu'elle laissait tomber l'entraînement de cette tête de cochon. Avec les années, et les responsabilités, Étoile de Silex avait finit par s'assagir cependant. Enfin, un terme a prendre avec des pincettes bien sûr. On parlait d'Etoile de Silex tout de même. Si la sagesse était sa qualité, ça se saurait.
Et c'était bien là tout le problème. Étoile de Silex avait son amour propre, et même si toutes les preuves pointaient vers elle, elle n'aurait pas avouer son crime aussi facilement. C'était une question d'honneur et de fierté.

Malgré les soupçons de la guerrière, l'attitude du lieutenant la faisait tout de même hésité. Il ne semblait pas mentir, très bouleversé par la situation. Aucun doute, Étoile de Silex avait bien avoué son crime. Aucun doute non plus, c'était bien elle qui avait tué ce matou.

Mais pourquoi ? Pourquoi avouer aussi facilement ? Ca ne ressemblait pas a Étoile de Silex.

Tornade Boréale soupira. Voilà longtemps qu'elle ne s'était pas fait de tels nœuds au cerveau. C'était plutôt lorsque la jeune Nuage de Silex la faisait tourner en bourrique, qu'elle se torturait ainsi l'esprit.

Mais malgré la situation, Tornade Boréale avait du mal a y croire. Quelque chose clochait. Elle en était persuadée.

Regardant le cortège s'éloigner avec le corps du guerrier aubiste, Tornade Boréale lança un regard à l'antre de la meneuse. Elle se demandait où pouvait bien être Étoile de Silex a présent, et ce qu'elle manigançait...

 
Etoile Balafrée a écrit:
Couronne de Houx ne parvenait pas à y croire. Plume de Pigeno était debout en haut du promontoire, à la place de meneur. Il avait depuis longtemps enterré sa haine vis-à-vis du lieutenant, car il savait qu'il devait le respecter pour avoir une chance de devenir le prochain lieutenant. Plus personne ne lui faisait obstacle désormais. Etoile de Silex venait d'être bannie, et Eveil du Dragon n'était plus qu'un vieux croûton dans la tanière des anciens.
Etoile de Silex était bannie. Cette nouvelle avait laissait Couronne de Houx pantois. Cette bon à rien qui était malgré tout parvenue à se hisser au niveau des meneurs alors qu'elle n'en avait pas l'âme ni l'honneur se faisait finalement bannir. "Un fin somme toute respectable. Elle méritait depuis longtemps, depuis qu'elle a désobéi à Etoile Silencieuse." Le guerrier noir chercha l'ancienne en question pour lui poser un vif regard brûlant. Il n'allait pas s'appesantir sur la mort de la guerrière aubiste, mais tous les malheurs qui tombaient encore et encore sur le clan de la nuit était la faute et unique faute de la meneuse tigrée. Le bannissement était son seul échappatoire.  
Quand Plume de Pigeon déclara qu'il incombait à lui, et à lui seul, de vérifier que la meneuse quitte le camp, Couronne de Houx ne put retenir un rictus victorieux. Sa poitrine se gonfla soudainement, comme s'il se remettait à respirer. Il ne s'était pas senti aussi euphorique depuis longtemps. A vrai dire, il ne s'était plus senti aussi libre depuis que Lame de Silex avait pris sa place de lieutenant. Il se leva alors, et agita sa queue, signe qu'il acceptait la décision de Plume de Pigeon. "Elle ne restera pas plus longtemps que nécessaire. Et si l'envie lui prend, Eveil du Dragon n'a qu'à suivre, le clan n'a pas besoin d'un éclopé de plus, et elle aura au moins besoin de lui pour survivre. " Il savait que ces mots ne tomberaient pas dans l'oreille d'un sourd, mais il savait également qu'il tenait là sa revanche entre ses griffes. Et il n'allait pas la laisser passer aussi facilement. Il fit signe à Avenir du Brasier, la soeur de Lac de l'Hiver qui l'avait soutenue lors de la nomination de Lame de Silex comme lieutenante, et à Museau Balafré de se lever à leur tour. "Tornade Boréale, je vais guider notre chère meneuse aux frontières avec Avenir du Brasier et Museau Balafré, tu devrais organiser une patrouille sur les frontières avec le clan de l'aube, et une avec le clan du crépuscule au cas où Etoile se déciderait à refaire leur alliance suite à la mort de leur guerrière. On a beaucoup d'apprentis qui s'ennuient en ce moment, et  c'est le début de la saison des feuilles jaunes, fais les gambader pour chercher du gibiers, on en aura besoin. Je te fais confiance."

 
Tornade Boréale a écrit:
La remarque de Couronne de Houx aurait fait hérissé le poil à Tornade Boréale en temps normal. Il parlait tout de même de son neveux et de son ancienne apprentie ! Mais cette journée n'avait rien de banal. Elle ne pouvait pas en vouloir au matou de traiter ainsi Étoile de Silex, qui après tout, venait d'être tenue responsable pour meurtre. Et même si Tornade Boréale s'évertuait a croire la version de Plume de Pigeon, cela ne l'étonerait pas d'apprendre que la mort de l'Aubiste n'était en faite pas un accident. Ainsi, une meurtrière ne pouvait continuer de gérer le clan. C'était une question d'équilibre au sein du clan.

Et cela agaçait bien la guerrière. Qu'est ce qui avait bien pu passer par la tête d'Etoile de Silex ! Un meurtre... Ce n'était vraiment pas le moment. Les tensions avec le clan de l'aube venait tout juste d'être apaisée, et le clan subissait encore les séquelles de la guerre contre les blaireaux. Le clan était déjà assez fragile comme ça pour ajouter ce meurtre à la liste.

Mais ce qui agaçait le plus la guerrière, c'était l'absence de la meneuse. Pourquoi n'était-elle pas sur le promontoire pour s'excuser et s'expliquer ? Elle venait de trahir le clan et pensait pouvoir partir comme ça ? Déjà qu'une Étoile de Silex qui ne tentait pas de se justifier était étrange, surtout quand on savait que la meneuse ne perdait pas une occasion pour s'exprimer, mais si en plus elle n'assummait pas ses actes ! C'était bien le pompom.

Cependant, même si Tornade Boréale comprenait la colère général, étant elle même en colère face au comportement d'Etoile de Silex, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir une pointe de tristesse. Certes, la meneuse et son compagnon n'étaient pas des exemples de "guerriers modèles", et ils avaient sûrement un peu cherché ce qu'il leur arrivait. Mais la féline crème ne pouvait s'empêcher d'avoir de la peine pour ces deux chats qu'elle avait pourtant soutenu, et qui aurait pu faire un bon duo pour diriger le clan si ils n'avaient pas fait autant de mauvais choix.

Elle jeta un regard noir a Couronne de Houx, qui semblait se retenir de sauter de joie tellement qu'il devait être heureux de voir enfin Étoile de Silex exilée. Ce n'était un secret pour personne, il ne portait pas la meneuse dans son cœur. Plusieurs fois il avait protesté lors des assemblées face aux décisions d'Etoile de Silex. Cependant, sans que Tornade Boréale ne sache pourquoi, le comportement du matou l'agaçait. Il y en avait toujours, prêt a prendre avantage de la situation, aussi critique soit-elle. Et aujourd'hui, le clan était au plus mal : il n'y avait aucune raison de s'en réjouir.

Déjà que Étoile de Silex avouait un crime, ce qui n'était pas digne d'une meneuse, et qu'en plus elle ne venait même pas elle même s'expliquer et se justifier auprès de son clan. Et maintenant Couronne de Houx qui se réjouissait de tout ça ! C'était déjà bien assez pour la guerrière qui devait se forcer a ravaler sa colère.

Elle hocha la tête a contre cœur a la remarque de Couronne de Houx. Elle aurait aimé que ce soit Plume de Pigeon qui lui donne cet ordre, c'était lui le lieutenant après tout, et non Couronne de Houx. Mais le lieutenant venait de lui confier la direction du clan pendant son absence, alors elle n'avait pas d'autres choix que de l'écouter. De plus, la féline aurait préféré accompagner Étoile de Silex a la frontière. Ça aurait été le bon moment pour lui demander des explications. Surtout qu'une tel occasion ne se présenterait peut être pas. Elle pourrait bien ne jamais revoir la meneuse. Et hors de question de la laisser partir comme ça sans se justifier ! Malheureusement, Tornade Boréale savait qu'elle n'aurait pas cette chance. Couronne de Houx ne pouvait pas confier le clan a n'importe qui durant son absence, et il fallait organiser les patrouilles.

Se tournant vers le reste du clan, la féline éleva la voix pour attirer l'attention.

-Bien, que les guerriers et les apprentis s'approchent, je vais composer les trois patrouilles de journée.

Ce n'était peut-être finalement pas une mauvaise idée de rester au clan. Tornade Boréale pourra ainsi se concentrer sur les patrouilles et arrêter de penser a cette histoire qui n'avait ni queue ni tête.

(Vous voulez que je compose de vraies patrouilles pour commencer des rps de patrouille ou pas ?)

 
Croc de Glace a écrit:
Le silence.

Plus rien ne bougeait, le temps s'était suspendu. Tout était silencieux, même le vent dans les branches d'arbres qui couvrait de leur ombre le camp, même les tiges du tunnel d'entrée, et encore plus le moindre ces camarades. Assis, comme d'habitude, à côté de Rayon de Miel, Croc de Glace n'entendait plus ce que disait leur lieutenant. Seul la dernière phrase hurlait dans son esprit.

Étoile de Silex à avoué avoir tué un guerrier d'un autre clan.

Comment cela est il possible ?! Je ne peux pas y croire ! Le matou de jais tourna son regard bleu profond vers son ami et ancien apprenti de la meneuse qui devait être tout aussi choqué que lui.

C'est impossible ! Étoile de Silex est souvent rude, mais pas stupide !
Croc de Glace revoyait les séances d'entraînement commune avec Éveil du Dragon défilé dans son esprit.

Impossible...

Le temps avait repris son cours, Plume de Pigeon avait repris son annonce d'une voix forte, trahissant cependant ses angoisses, annonçant le bannissement de la meneuse.

Les discussions reprirent de plus belles, mélange de questions angoissé, de feulement indigné, de cris de désespoir.

-Ce n'est pas possible...
Cette fois, la phrase qui martelais son esprit lui avait échapper en un souffle court, alors qu'il jetai un coup d'œil vers la tanière des anciens, persuadé que son ancien mentor devait être dans un état terrible.

Puis son regard se tourna vers la dernière portée du couplé, qui semblait plus chétif que jamais, les yeux rivé au sol.

-Rayon de Miel.... C'est impossible, n'est-ce pas ? Demanda t il soudainement transpercé par l'horreur de la situation... Son chef était accusé et auteur d'un crime odieux.

Alors qu'il allait continuer, la voix de son père porta au dessus de la foule de félin acerbe et triomphante, hérissant le poil de mâle de jais de tout son long.

Éveil du Dragon n'y était pour rien ! Jamais son père ne le laisserait  en dehors des fautes de leur meneuse, et il en était parfaitement conscient, c'est pourquoi cette pique termina de miner ce qu'il restait du moral du jeune chat.

Lueur du Soleil a écrit:
Bannissement d’Etoile de Silex
La jeune guerrière accueillie la nouvelle avec une pointe de satisfaction qu’elle ne chercha pas à cacher. C’était une douce vengeance pour la mort de son père et une punition méritée pour la meneuse. Elle qui avait choisi de ne rien faire contre Etoile du Léviathan pouvait bien finir sa vie sur le territoire solitaire pour tout ce qu’elle en avait à faire. Elle avait agit bien trop tard pour obtenir son pardon. Et si elle ne voyait pas en Plume de Pigeon un meneur plus compétent, au moins ce serait différent.


Dernière édition par Croc de Glace le Mar 4 Mai - 23:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 23:39

Retour d’Étoile du Grand-Bleu, et nomination de Museau Balafré en tant que lieutenant:

Berceuse du Venin a écrit:
~Annonce - Baptême et nomination du lieutenant~

Le Promontoire Line-pigeon-57bfc32
"La vie est trop courte pour être prise au second degré."

Une nouvelle journée pointait le bout de son museau, le soleil devenu froid sous la saison des feuilles mortes illuminait de sa couleur le camps qui commençait doucement à se réveiller. La veille avait été une journée plus qu'éprouvante, Etoile de Silex s'était fait bannir, il avait rendu visite au clan de l'Aube pour leur ramener leur défunte et essayer de négocier une paix qui venait à peine de s'installer et il avait enchainer, sous les conseils des guérisseurs, avec l'Arbre de Vie. Désormais, il était chef, et les responsabilités commençait déjà à lui peser. Il n'était pas né pour diriger un clan, il était né pour protéger ceux qu'il aimait, pour faire en sorte qu'ils aillent bien, mais il avait échouer, peut-être alors serait-il doué pour quelque chose pour laquelle il n'était pas né...
Soufflant en sortant dans la tanière des guerriers dans laquelle il venait de passer sa dernière nuit, le nouveau meneur s'étira et s'avança vers le Promontoire d'un pas bien plus certains que le veille, il y grimpa avec souplesse et s’asseya en son bout. Il prit un instant pour observer le camps, avant  de lancer l'appel d'une voix forte.

-Que tout ceux qui se sentent concerner s'approche pour assister à l'assemblée.

Appela le matou alors des têtes sortaient déjà des tanières. Il attendit que tout le monde rejoigne le pied du Promontoire pour poursuivre.

-Je sais que vous êtes tous touché par les évènements d'hier, Etoile de Silex était une meneuse respectable mais son acte ne peu pas être pardonné. Commença-t-il. Avec Passion Immortelle, Oreille Tombante et Noir Axiome, nous nous sommes rendu au clan de l'Aube afin de leurs emmener le corps de leur guerrière, j'ai pu m'entretenir avec Etoile et je tiens à vous dire que la paix est toujours d'actualité, Etoile est un chef intègre et il a compris que nous n'étions pas responsable des actes de notre ancienne meneuse. C'était la bonne nouvelle du jour, celle que Pigeon retiendrait en tout cas. Néanmoins, je tiens à rappeler que la paix est fragile et qu'il est aisé de la détruire, c'est pour cela que tout nuiteux franchissant la frontière ou provoquant un membre d'un clan adverse se verra très sévèrement sanctionner.

Le guerrier noir et cendre porta son regard noir sur chacun des félins du clan, il était très sérieux sur ces annonces, et il contait bien le faire comprendre.

-Enfin, je me suis rendu par la suite à l'Arbre de Vie et j'ai reçu mes neuf vies, ainsi que ma nouvelle appellation. Je me nomme désormais Etoile du Grand-Bleu.

Il se tourna ensuite en direction de la pouponnière.

-Nous allons passé désormais aux baptêmes car trois chatons sont en âge de devenir apprenti. Il pausa son regard vers les petits de Grâce du Bouquetin, et lui d'ailleurs, réprimant un pincement au coeur en revoyant ses petits jouer sur la plage. Petit Isard, appela le meneur, tu seras désormais Nuage d'Isard, je compte sur Lys Cendré afin de te transmettre son assurance. Petite Marmotte, Nuage de Marmotte sera ton nouveau nom, c'est Fleur de Lavande qui t'entrainera, apprend de son sérieux. Quand à toi, Petit Troglodyte, tu apprendras le dévouement grâce à Croc de Glace sous le nom de Nuage de Troglodyte.

Il laissa les trois nouveaux apprentis saluer leurs mentors, s’abstenant bien de les acclamer avec le reste du clan, et faisant revenir le silence d'un geste de la queue.

-Le plus important va suivre, je dois désormais nommer mon lieutenant. Il parcouru l'assemblée du regard, s'attardant sur certains guerriers, Tornade Boréale, Avenir du Brasier, Solitude de l'Ame, Couronne de Houx. Il s'arrêta un instant sur ce guerrier, laissant son regard noir se plonger dans ceux glacial du guerrier. Il ne détourna pas le regard alors qu'il miaulait :

-Museau Balafré, as-tu réfléchis à ma proposition ?

Le meneur détacha son regard du matou ébène et le reporta sur l’intéressé assis à côté.

 
Etoile Balafrée a écrit:
Après que Plume de Pigeon lui ait parlé, Axolotl était parti se coucher. Sa garde depuis l'aube, et la proposition de son chef avaient mis ses nerfs à rude épreuve. Il était déjà épuisé alors que la journée avait à peine commencer. Il ignora passablement les guerriers qui cherchèrent à attirer son attention, et envoya Nuage de Névé chasser avec Perce-Neige et Fracas du Pic. A peine fut-il allongé dans sa litière qu'il s'endormit d'un sommeil de plomb.
Museau Balafré se réveilla dans une plaine étoilée. Le territoire du clan du crépuscule ? D'ici, il pouvait voir la forêt de pins du clan de la nuit, et là où il était né ; la ville. Il se trouvait parfaitement au centre de là où toute sa vie s'était déroulée. Et soudainement, il sentit son parfum fleuri. Elle était là. Il tourna à plusieurs reprises sur lui-même pour essayer de la trouver. Elle apparût comme par magie et le souffle du félin se coupa. Elle n'était que plus belle encore, son pelage ivoire auréolé d'étoiles. Il se rendit compte d'à quel point son absence lui pesait.
"Lac de l'Hiver, " souffla-t-il, sans oser s'approcher.
La guerrière sourit, et il en eut les larmes aux yeux. Pourtant, il n'osa pas s'approcher, par peur de la briser, de se briser à son contact. Pourquoi n'était-elle jamais venue avant si elle le pouvait ? Pourquoi n'avait-elle pas partagé ses nuits avec lui ? La réponse lui vint de lui-même. Dès lors, il aurait cessé de vivre dans la réalité. Il n'aurait plus eu envie que de se plonger encore et toujours dans ses rêves. Alors elle avait préféré ne jamais venir, pour qu'il l'oublie et apprenne à vivre sa propre vie, sans elle. Sauf qu'il n'avait jamais su l'oublier. Et aujourd'hui, elle venait pour lui parler de la proposition de Plume de Pigeon. Son regard se fit encore plus triste. Elle ne venait pas pour lui, parce qu'il lui manquait. Après tout, elle avait Ombre de Fougère là-haut.
"Je ne peux pas accepter," murmura-t-il, la gorge nouée. "Je ne suis pas un meneur."
Lac de l'Hiver se rapprocha, mais garda une certaine distance entre eux. Il sentait que cela était douloureux pour elle aussi. Mais c'était pour le mieux.
"De quoi as-tu peur Axolotl ? s'enquit-elle avec douceur.
- De... De ne pas être un bon chef, de faire de mauvais choix, de ne pas savoir où aller ! Je suis perdu sans toi !"
Il sentait les larmes lui monter aux yeux, mais secoua la tête pour les chasser.
"Que disais-tu lorsque nous étions plus jeunes ? "Arrête de penser, te prendre la tête ne fera pas changer le monde" ? sourit-elle. Depuis quand es-tu aussi sérieux ?
- J'ai changé, lui rappela-t-il, le regard sombre.
- Et c'est en ça que Plume de Pigeon te fait confiance. Tout ce que tu voulais était prouver au clan que tu étais utile, que tu pouvais te dépasser au service d'un autre ! Le clan a remarqué ta valeur Axolotl, pourquoi tout refuser maintenant ?"
Elle n'avait pas tort. Mais comme il l'avait dit, il avait changé. Il ne ressentait plus ce besoin de dépasser les autres, car il avait compris qu’il n’y parviendrait jamais. Ils avaient tous roulé sur son estime de lui-même, encore et encore. Même elle, elle ne l’avait pas trahi, elle avait trouvé mieux. Ce n’en était que plus douloureux. S’il voulait réussir à un jour se relever, il devrait alors se débarrasser de cette douleur qui l’étouffait.  
Après toute cette période de guerres et de tensions entre les clans… aide Etoile du Grand-Bleu à faire prospérer la paix. Il n’y arrivera pas seul. Et il t’a choisi, malgré la haine qu’il te porte.
- Je sais bien ça ! s'énerva Museau Balafré. Mais c'est ta faute ! C'est ta faute ! Tu m'as brisé Lac de l'Hiver ! En miettes et tu as marché dessus ! Je t'ai tout pardonné à cause de mon incompétence à retrouver le clan. Je t'ai pardonné d'avoir trouvé Ombre de Fougère alors que je n'avais personne, je t'ai pardonné d'avoir eu des chatons avec lui, alors que je n'en aurai jamais parce que je te suis encore fidèle ! Tu t'es plongé dans le désespoir à sa mort et j'essaye de ne pas faire de même depuis que tu n'es plus là ! As-tu pensé à toi comme j'ai pensé à toi ?"
La fureur de Museau Balafré, qu'il avait si longtemps conservé au fond de sa poitrine explosa au grand jour, aux yeux de celle qui l'avait elle-même provoquée. Des larmes de rage et de peine coulèrent sur son museau. Il devait vivre, pour aider le clan, pour rendre fier Nuage de Névé, voilà la vérité. Il devait cesser de vivre dans l'ombre d'un fantôme. Il devait se débarrasser de toute cette peine, de toute cette colère. Il ne lui laissa pas le temps de répondre qu'il se détourna.
"Adieu Lac de l'Hiver, j'espère que tu seras heureuse pour l'éternité avec Ombre de Fougère. Mais le monde des vivants m'appelle. "
Il se fit violence pour se réveiller, et sursauta violemment lorsqu'il retomba dans le monde réel. Il n'allait pas se rendormir de sitôt, alors il sortit.


A l'annonce d'Etoile du Grand-Bleu, Museau Balafré avait gardé la tête rivée sur ses pattes, et ne l'avait relevée que lorsqu'il s'adressa à lui. Il se leva alors, de sa petite taille, avec son pelage troué et abîmé, puis hocha la tête.
"J'accepte de devenir ton lieutenant, Etoile du Grand-Bleu, et de servir le clan de la nuit comme j'ai toujours voué à la faire."

 
Croc de Glace a écrit:
Encore miné par la trahison d'Etoile de Silex, Croc de Glace était resté silencieux après s'être installé près de Rayon de Miel pour écouter leur nouveau chef.
La veille, Plume de Pigeon avait rendu le corps de la guerrière Aubiste à son clan et le guerrier de jais s'estimais heureux de ne pas avoir été à la place de l'ancien lieutenant.


Il a sûrement dû passer un mauvais moment à devoir tout expliquer à Étoile....


Il avait dû rentrer tôt le matin même, après avoir reçu ses neufs vies car le mâle sombre ne l'avait pas revu depuis son départ pour le clan de l'aube.
Plume de Pigeon leur annonça son nouveau nom, Étoile du Grand Bleu, ainsi que la continuité de la paix entre les deux clans. 


Au moins une bonne nouvelle, songea t il. 


Il semblait désireux de la sauvegarder à tout prix, mettant en garde quiconque franchirais la frontière, mais Croc de Glace ne se sentait pas vraiment concerné. Il n'avait frauduleusement traverser la frontière qu'une fois, avec Hérisson Vénérable et il n'avait aucune raison de recommencer. 
Puis il annonça le baptêmes de trois nouveaux apprentis, ses propres enfants, ce qui remonta un peu le moral du félin. Il était toujours heureux de voir de nouveau apprentis fournir les rang de son clan.  Ses leçons avec Nuage Chaleureux étaient toujours des moments riches, et il en était vraiment satisfait. 


Il entendit son nom résonner dans la clairière, alors que Nuage de Troglodyte recevais son nom d'apprenti. 


Oh ! Un deuxième apprentis ? J'espère qu'il s'entendra bien avec Nuage Chaleureux... se dit il en s'avançant vers le jeune chat. 

Il lui donna un regard encourageant alors qu'il lui effleurais le museau, devenant ainsi le mentor du petit. 


Il retourna ensuite à sa place, suivi par sa nouvelle recrue. Étoile du Grand Bleu annonça le nom de son lieutenant, Museau Balafré, auquel le mâle charbon ronronnna de satisfaction. Malgré ses premières années hors des clans, le nouveau lieutenant avait selon lui, l'étoffe pour gérer au mieux le clan, n'en déplaise à son père.  Puis l'assemblée du clan fut dissoute, laissant les chats repartir chacun vacant à ses occupations.


Se tournant vers son nouvel apprentis, Croc de Glace lui demanda, ses prunelles bleu brillantes fixées dans celle du petit matou, essayant tant bien que mal de dissiper son humeur au préalable morose:

-Et bien, Nuage de Troglodyte, nous allons commencer ton entraînement par un tour de territoire ! Comme tu le sais, j'ai déjà commencé l'entraînement avec Nuage Chaleureux depuis quelques lunes, mais ne t'inquiète pas, elle a encore beaucoup de chose à apprendre ! Dit il en glissant un regard malicieux à sa première apprentie. 
-Quoiqu'il en soit, j'espère que vous vous entendrez bien tout les deux, parce que vous allez passer beaucoup de temps avec moi ! 

Sur ces mots, il le leva et s'approcha du tunnel d'entrée du camp. 

 
Lueur du Soleil a écrit:


Si on lui demandait son avis, la jeune guerrière n’aurait jamais ramené le corps d’Echo du Silence à ses camarades. Etoile du Léviathan n’avait jamais eu cette décence. De retour de l’arbre de vie, Etoile du Grand Bleu commença par des baptêmes en lui confiant l’une de ses filles, Nuage de Marmotte, qu’elle ne connaissait pas spécialement. Elle était un chaton banal du clan, rien de plus ou de moins. Néanmoins, à l’annonce du lieutenant, elle montra les crocs. Il faisait confiance à Museau Balafré pour lui succéder ? Alors il était encore plus stupide qu’Etoile de Silex. Fusillant l’amoureux de sa mère, elle rejoignit son apprentie le visage fermé.

- Je vais pas perdre mon temps en parole, suis-moi, lâcha t-elle avec froideur en prenant la direction de l’extérieur
[/justify][/font]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 23:47

Dernière assemblée d’Étoile du Grand-Bleu et manifestation de sa folie:


Berceuse du Venin a écrit:
/ !\ Il est important de lire la partit de Troglodyte pour comprendre ! / !\

{{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}

Le meneur était encore tremblant, ses pattes supportaient son poids avec difficulté, il se sentait défaillir, mais, une patte après l’autre, il montait en haut du promontoire, il y avait tellement d’annonce à faire, et l’espoir l’avait petit à petit regagné.

Pigeon était revenu du champ de coquelicot le matin même, et, dans le ciel nuageux, le temps du midi commençait à peine. La vie qu’il avait perdu sur le territoire solitaire le rendait bien faible, il le savait, il avait l’impression de s’écrouler à chaque pas, mais, en haut du promontoire, il appela tout de même ses camarades au rassemblement.

-Que tout ceux qui se sentent concerné s’approche, pour entendre les nouvelles.

Comme à son habitude, il attendit quelques instants que ses camarades se rapprochent avant de commencer.

-Comme vous le savez certainement, l’hiver à de nouveau fait des victimes. Frimas Gelé et Ciel Anthracite se sont noyés dans le lac. Je pris tout le monde de faire attention, bien qu’il soit tentant de marcher sur la glace, elle n’est généralement pas assez solide pour supporter le poids d’un félin.

Nuage du Sphinx, Chant d’Alouette, Fracas du Pic et Tempête de Grêle ont également trouvés la mort à cause de la maladie. Nous espérons qu’ils trouveront la paix auprès de leurs ancêtres.


Le meneur marqua une pause avant de se tourner vers toute la tripoter de chaton qu’il fallait baptiser. Ils étaient tous né dans la même période et avait donc attendu qu’ils soient tous en âge de devenir apprentis pour nommer apprentis.

-Petit Saurien, Petit Varan, approchez. Vous avez désormais 6 lunes et êtes en âge de devenir apprentis. Iblis, tu te nommeras désormais Nuage Grondant, ton mentor sera Nuée Ardente. Samaël, ton nom seras Nuage Reptilien, c’est Splendeur du Glacier qui s’occupera de ton apprentissage.

Il laissa les deux nouveaux apprentis faire la rencontre de leur mentor avant de se tourner vers les petits de Rayon de Miel.

-Patte d’Eucalyptus, Patte d’Acacia, Patte d’Ebène, c’est à votre tour. Vous avez également 6 lunes. Patte d’Acacia, tu te nommeras Nuage d’Or, Souffle Infernal sera ton mentor. Patte d’Eucalyptus, ton nouveau nom sera Nuage Exotique, Amour Ephémère, je compte sur toi pour son entrainement. Nuage d’Ebène sera ton nom désormais Patte d’Ebène, ton mentor sera Ironie du Désespoir.

Une nouvelle fois, Etoile du Grand-Bleu laissa les novices salué leurs montors avant de, finalement, se tourner vers ses petits-enfants, essayant de ne rien laisser paraitre de son amertume.

Petite Pacifide, Petite Atlantide, Petite Baltia, Petite Lémurie, Petite Hyperborée, vous serez désormais Nuage Impétueux, Nuage de l’Atlantide, Nuage Instinctif, Nuage de Lémurie et Nuage de l’Ame. Vos mentors seront respectivement : Tourbillon Tempétueuse, Rayon de Miel, Lys Cendré, Doux Sacrilège et Patte de Givre.

Troglodyte, tes petits sont désormais apprentis, tu peux donc reprendre ton nom et ton apprentissage avec Croc de Glace.


Encore une fois, il laissa les nouveaux apprentis saluer leurs mentors, il ne lui restait pas beaucoup de baptême à faire, mais il sentait son cœur vibrer un peu plus que la fin de cérémonie se rapproche.

-Nuage du Monarque, Nuage du Styx, vos mentors m’ont assurés que vous étiez près à devenir guerrier, promettez-vous de protéger le clan même au péril de votre vie ?

Les deux petits d’Egérie des Lucioles miaulèrent un « oui » sonore.

-Alors, par les pouvoirs qui me sont conférés par le clan des Etoiles, je vous donne votre nom de guerriers, Nuage du Monarque, ton sera désormais Envol du Monarque, nos ancêtres rendent hommage à ta détermination et nous t’accueillons en tant que guerrier à part entière. Nuage du Styx, nos ancêtres rendent hommage à ta bienveillance et nous t’accueillons dans nos rangs en tant que guerrière à part entière sous le nom de Douceur du Styx.

Nuage de Souris, approche je te pris. Avenir du Brasier m’a assurée que tu étais également prête à rejoindre le rang de guerrier. Promets-tu de respecter le code du guerrier et de protéger le clan, même au péril de ta vie ?

Nuage de Souris également un « oui » sonore auquel le meneur répondit par un sourire.

-Dans ce cas, par les pouvoirs qui me sont conféré par le clan des Etoiles, tu te nommeras Poil de Souris. Nos ancêtre rendent hommage à ton courage et nous t’accueillons dans nos rangs en tant que guerrière à part entière.

Etoile du Grand-Bleu salua les trois nouveaux guerriers d’un signe de la tête. Il était temps désormais, il devait réaliser sa dernière annonce, ses yeux brillèrent et un fin sourire se dessina sur son museau.

-J’ai une dernière annonce à faire. Il attendit quelques instants que tous soit attentif avant de poursuivre. Ce matin, au Champ de Coquelicot, sur le territoire solitaire, j’ai retrouvé cinq félins que je connaissais. Son regard se posa sur les cinq concernés, sous les murmures étonnés de ses camarades. Il s’agit en réalité de ma compagne et de nos petits, nous avons été séparé il y a longtemps, mais aujourd’hui, ils ont accepté de rejoindre le clan. Les yeux rivés sur les quatre petits, Pigeon miaula. Albatros, Faucon, Rossignol et Tourterelle ont plus de six lunes, ils sont donc en âge de devenir apprentis. Albatros, tu te nommeras Nuage de l’Envol, Beauté de l’Ange sera ta mentore. Faucon, ton nom sera Nuage Prédateur, c’est Soleil Blanc qui t’entrainera. Nuage Ailé sera ton nouveau nom, Tourterelle, je compte sur Feu Glacial pour t’enseigner ce qu’il sait. Rossignol, je pense que Nuage Chantant te correspondra bien, Prison de l’Ame s’occupera de toi.

Un sourire de fierté illumina le visage du meneur qui se tourna enfin vers sa compagne.

-Grive est une guerrière accomplie et une bonne chasseuse, elle apprendra le cde du guerrier et la vie de clan au fil du temps. Son nom est désormais Beauté de la Grive.

Le meneur agite la queue, signifiant la fin de l’assemblée avant de sauter du promontoire, se dirigeant directement vers les nouveaux arrivants, son sourire n’avait en rien disparu, il lécha l’oreille de sa compagne avant de se tourner vers Nuée Ardente venait de lui demander à lui parler. Un peu étonné que son ancienne apprentie ne s’occupe pas de son nouvel apprenti, et qu’elle lui adresse la parole, il finit par la suivre en dehors du camp.

{{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}

C’était le grand jour, après six lunes passé dans la pouponnière, ses petits allaient devenir apprentis. C’était assez étrange de se dire ça, il ne les avait pas vus grandir, comme tout parent, mais il était heureux pour eux. Lui, il n’en pouvait plus, il était épuisé et débordé. Même si Petite Atlantide se montrait calme et essayait de l’aider, Petite Pacifide et Petite Hyperborée se montraient insolent pour le premier, et hautain pour le deuxième, le père ne savait pas vraiment ce qu’il avait fait pour se retrouver avec deux chatons comme ça, lui qui était si calme, il se demandait bien de qui ils avaient bien pu prendre. L’image de Nuage d’Alala envahi Troglodyte qui soupira, remettant pour la énième fois le pelage de Petite Baltia à grand coup de langue.

Alors que Petite Atlantide mettait en place sa fourrure après avoir essayé de faire la même chose avec Petite Pacifide, sans succès évidement, Etoile du Grand-Bleu appela déjà au rassemblement.

Troglodyte resta légèrement en retrait, à côté d’Egérie des Lucioles qui avait eu ses petits il y a peu, assis, la queue enroulé autour de ses pattes, il observait son géniteur avec un dégout à peine voilé. Il ne savait pas si l’amertume disparaitrait un jour, mais il sentait son cœur bondir de colère à l’entente de sa simple voix. Mais le père ne savait pas, il y avait quelque chose, quelque chose d’étrange dans le regard du meneur, une lueur qu’il n’avait jamais vue, chez quiconque. Etoile du Grand-Bleu avait l’air… Différent. En haut de son piédestal, ses pattes tremblaient comme si elles allaient s’écrouler à tout moment. Il vacilla un instant avant de se reprendre. Troglodyte tourna le regarde vers sa camarade.

-Tu… Tu crois qu’il est malade ?

Demanda-t-il, une pointe d’inquiétude dans la voix. Luciole hocha la tête, les yeux rivés sur le meneur qui commençait son discours. Sa voix était claire mais tremblante, comme si sa voix vibrait de la même manière que ses pattes. Sauge Amère avait quitté la tanière des guérisseurs et s’avançait doucement vers le promontoire, comme si, lui aussi, voyait le meneur s’effondrer.

Pigeon énuméra les morts qui étaient survenu depuis la dernière assemblée du clan et le matou tricolore ne pu s’empêcher de jeter un regard à Nuée Ardente. Elle venait de perdre son frère, il savait que la fratrie n’était plus très proche depuis le départ de Silex, mais il savait également qu’elle aimait beaucoup sa fratrie. Alors que son regard était accroché à celle qu’il avait aimé, il entendit justement le nom de la guerrière être prononcé. Retournant à la réalité, Troglodyte se rendit compte que la guerrière venait de recevoir Nuage Grondant comme apprenti. Il se leva, près à la félicité, mais il ne pu pas, les baptêmes devaient continuer malgré la pause qu’avait instauré son père, et il n’avait pas le droit de la faire souffrir plus qu’il ne l’avait fait. Reprenant le cours des baptêmes au moment même où Petite Pacifide se fit nommer Nuage Impétueux, recevant alors Tourbillon Tempétueuse comme mentore. C’était une jeune guerrière, ancienne solitaire, mais elle était calme et savait se contrôler, surement la mentore qu’il fallait donc à son fils si intenable. Petite Atlantide, elle, reçu Rayon de Miel, pour mentor, choix encore que Troglodyte approuvait avec plaisir. Les deux félins étaient très différents mais se complèterait surement très bien. Ses autres petits aussi reçurent leurs noms d’apprentis et leurs mentors. Etoile du Grand-Bleu finit les baptêmes d’apprenti par lui rendre d’ailleurs son ancien statut. Troglodyte était de nouveau Nuage Troglodyte, et il pouvait reprendre son entrainement avec Croc de Glace qu’il alla saluer avec joie avant de prendre une place au milieu de la foule, Nuage de l’Atlantide le rejoignant rapidement.

-Dis, il est pas bizarre Etoile du Grand-Bleu ?

Demanda la nouvelle apprentie tout bas à son père. Le matou tricolore hocha la tête comme l’avait fait Egérie des Lucioles quelques instants avant. Sauge Amère s’était arrêté au milieu de la foule, comme attendant le moment propice pour faire descendre le meneur de là.

-Il a l’air heureux.

Poursuiva la féline à l’intention de son père qui regarda plus attentivement le meneur. Nuage Instinctif, à côté, hocha la tête comme pour approuver les dires de sa sœur. Heureux ? Est-ce que Pigeon connaissait ce mot ? Il n’avait jamais vu cet éclat dans le regard de son père, alors, lorsque les baptêmes de Douceur du Styx, Envol du Monarque et Poil de Souris furent finit et que le visage de Pigeon s’illumina littéralement d’un grand sourire et qu’il put pratiquement entendre un ronronnement sortir de ses babines, Troglodyte resta bête devant la scène. Et il ne devait surement pas le seul. Personne n’avait jamais vue Pigeon dans un tel état, lui qui était décrit comme si sérieux et fermé, on aurait dit un nouveau né qui découvrait la neige pour la première fois, un moment magique et inoubliable.

« - Ce matin, au Champ de Coquelicot, sur le territoire solitaire, j’ai retrouvé cinq félins que je connaissais. »

Commença le meneur comme si tout était parfaitement normal. Après tout, il n’était pas rare que le meneur se rende à cet endroit, bien que peu de félin sache ce qui y était aussi important.

« - Il s’agit en réalité de ma compagne et de nos petits, nous avons été séparé il y a longtemps, mais aujourd’hui, ils ont accepté de rejoindre le clan. »

Alors là, si on lui avait dit ça, jamais il ne l’aurait cru. Une compagne et des chatons ? Qui datait d’avant son arrivé dans le clan de la Nuit ? L’apprenti se sentait réellement idiot, pour le coup.

« Albatros, Faucon, Rossignol, Tourterelle.

Attendez, pause. Qui c’est, ça ?

Suivant le regard de Pigeon, Troglodyte atterrit au pied du promontoire, l’endroit était vide, aucun félin ne s’y tenait. Regardant autour de lui, il vit rapidement que tous se posait des questions, personne n’osant intervenir. Discrètement, l’apprenti rejoignit Tornade Boréal.

-Tu sais ce qu’il se passe ?

Demanda-t-il à la guerrière mais également amie de son père. Mais cette dernière secoua la tête de droite à gauche.

-Tu sais de qui ils parlent ?

La guerrière hocha cette fois-ci la tête positivement.

-Sa sœur et leurs petits. Miaula-t-elle le regard rivé sur Etoile du Grand-Bleu qui baptisait il ne savait qui. Nuage Troglodyte tourna la tête vers la guerrière, intrigué, mais , avant qu’il ne puisse poser une question elle lui murmura : Ils sont morts y a de nombreuses lunes déjà.

Et, alors que la cérémonie prenait fin et qu’aucun guerrier ne bougeait, tous stupéfait de ce qui venait de se passer, Etoile du Grand-Bleu descendit du promontoire, envoya un coup de langue dans le vide et un ronronnement à un fantôme, avant de se faire interpeler par Nuée Ardente. Troglodyte se demanda ce que la guerrière lui voulait, mais il ne réagit pas, il restait fixé sur le point invisible que son père avait fixé durent tout son discours et une pensée l’envahi. Est-ce que ce n’était pas eux, les fantômes finalement, aux yeux du meneur ?


Croc de Glace a écrit:
(Oh non, pauvre Pigeon ! )


Patte d’Eucalyptus, se retenait de partir en courant pour jouer avec Ébène et Saurien, mais leur père avait eu tant de mal a les faires tenir  en places pour leur faire une dernière toilette qu’il resista a cette envie. En plus, Saurien était lui aussi en pleine toilette avec Grise Écailles. L’heure était venue! Ils avaient atteint 6 lunes et ils attendait impatiemment que le meneur grimpe sur le Promontoire pour lancer la cérémonie. 


-J’ai trop hâte d’avoir mon nouveau nom! Et mon mentor à moi! Il criait presque tant son excitation était palpable.  Tu penses que ce sera qui vos mentors? Demanda t il a Petit Saurien et Patte d’Ébène qui supportait l’activité du petit mâle brun et crème depuis le matin. 


Finalement, Étoile du Grand-Bleu se montra finalement, l’air un peu fatigué mais Patte d’Eucalyptus n’y prêta pas attention pour une fois. Les petits détails du clan lui échappait alors qu’il sautillait entre ses frères de cœurs et de sang, et sa sœur.
Le meneur pris la parole,  appelant le clan tout entier, et évoquant les pertes récentes du clan, les pattes tremblantes. 


Il doit être triste d’avoir perdu beaucoup d’amis....


Patte d’Eucalyptus,  entre Patte d’Ébène et Petit Saurien attendait sans bouger les mots magiques du vétéran qui ferait de lui un apprentis, et lorsqu’enfin le regard du chat gris foncé se posa sur lui et sa bande, il sentit l’excitation parcourir sa fourrure.
A côté de lui Iblis semblait dans le même état,  et les deux echangèrent un regard complice, traduisant  la même énergie. Mais le sourire de Petit Saurien disparu aussitôt qu’Étoile du Grand-Bleu nomma Nuée Ardente mentor du désormais Nuage Grondant. 


Patte d’Eucalyptus se raidit en se souvenant de sa rencontre avec la femelle folle bien des lunes auparavant dans la Pouponnière.  Elle s’était attaquer à Iblis et voilà qu’il était maintenant son apprentis! Mais il n’eut pas le temps de faire quoique ce soit que son propre nom résonna dans l’air.


Nuage Exotique...et mon mentor est Amour Éphémère !  Flamme de Jais,  est ce que tu es fière de nous? Est ce que tu veille sur nous? Levant les yeux au ciel il il ne vit qu’une étendue bleu pâle sans l’ombre d’un nuage.


Le tout jeune apprentis ne connaissait pas trop la femelle, sinon de vue et parce que son récent baptême avait attiré son attention. Il effleura son museau, comme le voulait la coutume, en plongeant ses yeux vert dans ceux déterminé de la guerrière. Un petit sourire timide étirant son museau aloes qu’il la suivait dans les rangs du clan. De sa place, il aperçut Iblis a qui il lança un regard interrogateur.


Mais que pouvait il bien faire pour aider son ami?


Patte d’Ébène avait été nommé Nuage d’Ébène et Ironie du Désespoir, un veteran, prendrait en charge sa formation. Quand a Patte d’Acacia, maintenant Nuage d’Or, elle apprendrais auprès de Souffle Infernal, un autre jeune guerrier. 
Vient ensuite la portée de Troglodyte,  avec des chatons plus excité que des puces. Cependant, Nuage Exotique gardait les yeux sur les siens, se remémorant des souvenirs avec leur mère.  Elle lui manquait tant.


Le ton de voix du chef changea soudainement,  faisant sursauter le petit mâle crème et brun. Il n’avait jamais sonné aussi heureux. Son attention dérobée par le meneur, Nuage Exotique se dressait sur la point des pattes alors que ce dernier présentait de nouveau venue.... que le jeune mâle ne voyait nul part.


-Ils sont ou? Demanda t il tout bas à sa mentor tout juste nommé. Je ne vois personne... relevant ses yeux émeraude vers leur meneur, il suivit son regard qui couvait d’affection.. l’air? Le vide! Le rien! 
Un peu inquiet, il attendit la fin de l’assemblée pour poser toute ces questions à Amour Éphémère. 






Pacifide :


Enfin! Enfin! Enfin! Les pattes blanche zébré de noir tremblait tant le chaton mourrait d’envie de partir dès maintenant découvrir la forêt. Mais il devait attendre le blabla d’Étoile du Grand-Bleu.  Le seul intérêt de son appel au clan et de la cérémonie était clairement l’attribution de son mentor, et son nouveau nom. Les autres? Ça ne l’intéressait pas. Enfin, sauf Iblis et Samaël, avec qui les défis étaient quotidien. Sa sœur avait essayer de lui faire sa toilette,  sans doute après avoir vu Grise Écailles le faire avec ses petits, ce à quoi Pacifide avait répondu par un feulement de mise en garde. 


"T’es pas ma mère!"


Étoile du Grand-Bleu était sur le Promontoire,  et évoquait les morts de la mauvaise saison, mais pourquoi tant s’attacher a ces détails ?  Tout ces chats étaient morts parce qu’ils étaient trop faible pour survivre dans les clans, c’est tout. Pas la peine de les pleurer tant!  Un petit soupir exaspéré échappa au chaton alors que le meneur entamait les baptêmes: peut importait les autres, tout ce qui intéressait le petit mâle  c’était lui et rien que lui. 


Et après ce qui semblait être une éternité,  il entendit enfin son nom prononcé par un meneur qui le jugeait d’un regard étrange que le chaton ne comprenait pas. De toute façon, il s’en fichait bien!
Et finalement, c’est Tourbillon Tempétueuse qui fut nommé comme sa mentor, lui Nuage Impétueux. 


Tourbillon Tempétueuse? Le félin blanc et noir courru presque jusqu'à la femelle pour "effleurer" son museau,  mais cela ressemblait plus à un carambolage entre les deux chats. La femelle roux sombre avait l’air jeune et pleine d’énergie,  ce qui enchanta le novice quinzurait eu dû mal à écouter les leçons d’un vieux chat croulant comme Nuage d’Ébène avec Ironie du Désespoir. 


S’installant à côté de sa mentor, il darda sur ses anciens camarades de Pouponnière un regard triomphant. 
Puis, a sa grande surprise,  Étoile du Grand-Bleu présenta des chats inconnu au clan, comme nouveaux apprentis. Se tordant presque le coup pour voir si un pelage qu’il ne connaissait pas rencontrait son regard, Nuage Impétueux se rassis tranquillement en jettant un regard un peu perdu au meneur.


Il pète un câble le vieux... y a personne d’autres ici!  Confortant Nuage Impétueux dans sa mentalité, il n’en tien pas plus compte et se concentra d’avantage sur Tourbillon Tempétueuse.


-Il est bizarre ton nom!






Croc de Glace :


Le guerrier de jais réagit aussitôt que l’appel de son chef retentit dans la clairière, et rejoignitLucioles et leurs petits. Il vit une flopée de chaton impatient qui guettait chaque mot du meneur, et reconnus parmis eux le petit chaton qui avait investit sa litière,  quelques lunes plus tôt. 


Petit Saurien... Oh, et les petits de Rayon de Miel sont là aussi! Et tout ces chatons turbulent... ce doit être ceux de Troglodyte...


Le meneur annonca le décès d’autres de leur camarades.  Depuis que la mauvaise saison avait commencé,  chaque assemblée du clan portait son lot de défunt avec lui. Alors que le nom de Nuage de Sphynx faisait partie de la lise, il se pressa contre sa compagne  et mère du novice, mort quelques jours plus tôt.  Cependant, le baptême de Nuage de Monarque et Nuae du Styx arrachère un ronron de fierté à la femelle.


-Je suis sûr que le clan des Étoiles a acceuilli Nuage de Sphynx en tant que guerrier lui aussi. Chuchota t il a Égéries des Lucioles,  pour consoler son coeur de mère souffrante.Lui même venait de perdre sa sœur, Tempête de Grêle, et même si les deux félins n’avaient jamais été proche, il ressentait un vide en lui. Ces autres frères et sœurs devaient le ressentir aussi sûrement.. Quand a leur père, rien ne semblait l’atteindre. Couronne de Houx était égal à lui-même. Croc de Glace ne pu d’empêcher un souffle irrité avant de reporter son attention sur sa compagne. Leur queue entrelacées,  il observa alors ses propres enfants, prunelle de ses yeux, et rattrapa Patte Agile qui commençait à partir pour rejoindre les nouveaux apprentis. 


-Tu es encore trop jeune, ton baptême viendra bientôt! Miaula t il joyeusement en passant un coup de langue sur la tête de son fils. Le guerrier s’appretais a repartir pour une patrouille,  puisque le dernier chaton était désormais novice, et qu il récupérait par la même la formation de Troglodyte en main. Il lui glissa un petit regard, accompagné d’un sourire heureux. Il avait un peu grincer des dents lorsque leur mener avait choisi de suspendre l’apprentissage du mâle bruns, et Croc de Glace était vraiment content de pouvoir reprendre son entraînement avec le jeune papa. 
Mais Étoile du Grand-Bleu continua, désignant de nouvelles recrues invisible, ce qui alarma le guerrier. 


Qu’est ce qu’il ce passe? Il croisa le regard tout aussi inquiet d’Égéries des Lucioles,  et quitta sa compagne pour s’approcher de leur meneur. Celui ci tremblait légèrement,  les yeux luisant d’un éclair inconnu. Rejoignant Rayon de Miel en quelques bond, il s’aperçut très vite que tout le clan partageait sa crainte: Étoile du Grand-Bleu délirais. 


-C’est mauvais... j’espère que c’est passager.... chuchota t il aux côtés du matou doré.  Il aurait préféré le féliciter en premier pour ces petits devenus apprentis, et pour son nouvel apprentis tout court, mais les dérives du meneur prenait le’pas sur le reste de la cérémonie,  entachant celle ci d’une lueur inquiétante. 

 


Fracas du Dragon a écrit:
Le Promontoire Saurien-rp-57edf6d
• Nuage Grondant •


Nuée Ardente. Nuée Ardente. Le nom résonna dans la clairière, juste après le sien : "Iblis, tu te nommeras désormais Nuage Grondant, ton mentor sera Nuée Ardente" ; et le jeune chat crut un instant qu'il allait sauter sur ce foutu Promontoire pour faire ravaler ses mots au meneur. Un frôlement l'en empêcha : dans son dos, il sentit une patte se poser sur sa queue avant qu'il ne pût esquisser le moindre geste et un regard en arrière lui apprit que Grise Écaille se tenait là, ne le quittant pas des yeux. Troublé et furieux, le nouvel apprenti ravala un feulement rageur et se détourna avec violence. C'était maintenant qu'elle s'inquiétait de son sort, celle-là ?! Maudissant chaque félin vivant sur cette terre, Nuage Grondant en oublia tout le reste et ne sourcilla même pas lorsque vint le tour du baptême de ses meilleurs amis ; l'entièreté de son être était dévorée par l'horreur de la nouvelle qui venait de lui tomber dessus, et le camp autour de lui prit des airs de chaos. Les sons n'étaient plus qu'un vague brouhaha incompréhensible, les images qui défilaient sous ses prunelles rougeoyantes n'avaient aucun sens et les paroles d'Étoile du Grand-Bleu l'abrutissaient de leur fracas assourdissant ; la terreur qui le saisit alors le rappela quatre lunes en arrière, lorsque les griffes de Nuée Ardente s'étaient emparées de lui pour le laisser désorienté. Ce fut le même sentiment qui le vida de sa substance, et seul le regard glacial de son nouveau mentor parvint à le ramener à la réalité. Croisant ses prunelles bleues par-dessus les fourrures de leurs camarades, ce bref contact visuel suffit à le remettre en mouvement. Une bouffée de colère l'envahit, fulgurante, et Saurien se détourna dans un mouvement rageur ; il n'était pas question de frôler la truffe de cette sauvage. Il n'était pas question de la reconnaître pour professeur. Jamais. Il n'avait rien à faire avec elle ! Ignorant donc toute convention et ne remarquant pas l'attitude étrange de leur chef, le matou tricolore se leva abruptement et pesta contre la terre entière tandis qu'il prenait la direction de la sortie du camp d'un pas précipité, bousculant sa mère au passage. La discussion partagée avec Veille des Ténèbres lui revint en mémoire et il se prit à envisager sérieusement d'abandonner le Clan de la Nuit et ses guerriers fous furieux, mais l'idée fondit rapidement à mesure que ses pattes martelaient le sol de la forêt avec force ; il valait mieux que cela. N'est-ce pas ?


***

Le Promontoire Miel-de-sat-5747a07
☙ Rayon de Miel ❧


Le grand jour était arrivé, enfin ! Lequel des sentiments l'emportait entre le soulagement et la fierté, c'était une question que Rayon de Miel évitait soigneusement de se poser, mais son impatience de voir ses petits devenir apprentis n'en était pas moins palpable. Il était si excité qu'il dut prendre sur lui afin de ne pas sautiller comme ses chatons ; c'était parfois à se demander s'il était véritablement l'adulte dans tout ça. Consciencieux, le guerrier prit pourtant la peine de se contenir afin de faire une dernière toilette à la fratrie ; il savait qu'à sa place, Flamme de Jais aurait fait de même. C'était dur d'endosser tous les rôles, et l'absence de sa compagne n'en était que plus vibrante ; mais maintenant que leurs enfants devenaient apprentis, tout serait plus facile. Le matou n'aurait plus à s'épuiser sur tous les plans et il pourrait enfin se concentrer sur Nuage Gris… Sentant l'espoir le regagner après ces trois dernières lunes d'errance, il ronronna en administrant une dernière léchouille à Patte d'Acacia puis il poussa les trois minous vers le Promontoire.

-Profitez bien, les meilleurs moments de votre vie vous attendent ! leur lança-t-il alors avec un grand sourire, radieux.

Écoutant ensuite le discours d'Étoile du Grand-Bleu avec attention, le félin tigré s'assit aux côtés de Veille des Ténèbres qui voyait elle aussi ses chatons quitter le nid pour voler de leurs propres ailes. Cela lui ferait bizarre de la croiser à nouveau en patrouille maintenant qu'ils avaient partagé l'intimité de la pouponnière… Enfin, ainsi allait la vie. Il reporta son attention sur les mots de son meneur et approuva chaque mentor attribué à ses enfants, satisfait de ses choix ; l'idée qu'un fils d'Étoile de Silex et d'Éveil du Dragon ne forme l'un de ses petits l'amusait. Il espérait que Nuage d'Or s'entendrait avec Souffle Infernal, dont le caractère était parfois… épineux. Rayon de Miel cligna des yeux de contentement, heureux de la tournure des événements, lorsqu'il entendit son nom retentir au sein de la clairière : il venait de recevoir une nouvelle apprentie, Nuage de l'Atlantide. Ne sachant trop comment prendre cette nouvelle dans un premier temps, il eut un léger vertige et se sentit paniquer ; comment allait-il gérer une novice en plus ?! Puis, finalement, il se souvint que maintenant que ses enfants avaient quitté la pouponnière, il n'aurait plus autant de charge de travail et que cela libérait une grande partie de son temps. Ce constat lui serra légèrement le cœur, mais encore une fois, ainsi allait la vie… Le mâle doré était heureux de pouvoir former une fille de Nuage Troglodyte, dont il avait appris à apprécier la présence lors de leur séjour commun au sein de la pouponnière. Et après tout, il était normal de participer aux efforts du Clan… En cette saison, chacun devait se donner à fond pour la tribu. C'était un honneur de pouvoir prendre une nouvelle apprentie à sa charge, maintenant qu'il était plus libre. Satisfait, donc, le félin effleura la truffe de Nuage de l'Atlantide avec un ronronnement chaleureux et il lui indiqua d'une voix posée :

-Je te laisse choisir ce que tu veux faire pour ta première journée : tu peux t'installer tranquillement dans la tanière des apprentis si tu le souhaites, ou bien m'accompagner pour une visite du territoire.

Mais la novice n'eut pas le temps de lui répondre, l'étrange comportement d'Étoile du Grand-Bleu alertant soudainement le Clan tout entier à l'exception de Nuage Grondant, qui maugréait dans son coin et quitta le camp dans un mouvement d'humeur. Grise Écaille lui emboîta rapidement le pas, mais ce n'était pas la mère et son fils qui l'inquiétaient ; en revanche, son meneur lui semblait… ailleurs. Il évoquait des noms inconnus, désignait des chats qui n'étaient pas présents et ronronnait dans le vide tel un dément : cette scène laissa le guerrier doré ébahi et il ne sut même pas que répondre à son meilleur ami lorsque celui-ci le rejoignit pour partager sa propre angoisse au sujet de l'attitude consternante du grand matou gris.

-Il a peut-être de la fièvre, balbutia-t-il finalement après un instant, perplexe. Mais c'est inquiétant, ça c'est certain. Tu savais qu'il avait eu une compagne et des chatons avant d'arriver dans le Clan de la Nuit, toi ? Ou est-ce que tu crois qu'il débloque complètement ?

Reposant ses prunelles bleues sur le chef mal en point, le mâle tigré se sentit soudain mal à l'aise : Nuée Ardente prit Étoile du Grand-Bleu à part, les deux chats sortant du camp d'un même pas. Il avait un mauvais pressentiment mais ne fit aucun commentaire, se contentant de fixer celle qu'il considérait pratiquement comme sa petite sœur d'un regard inquiet ; depuis la disparition de ses parents, elle n'était plus tout à fait la même. Enfin, elle voulait sans doute partager une partie de chasse avec son ancien mentor, tout simplement…

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 23:50

Annonce de la mort d’Étoile du Grand-Bleu:


Etoile Balafrée a écrit:
Museau Balafré
Annonce mort Etoile du Grand-Bleu

Museau Balafré monta sur le promontoire. Le corps d'Etoile du Grand-Bleu était étendu devant lui, au centre du camp. Etoile du Grand-Bleu était mort. Un suicide apparemment. Le lieutenant observa le clan dans son intégralité. Le meneur avait commencé à perdre la tête en baptisant ses enfants pourtant décédés depuis des lunes. Cela avait-il un rapport avec sa mort ?
« Rassemblez-vous pour une assemblée du clan, clama-t-il. Comme vous le voyez, Etoile du Grand-Bleu est décédé. Il sera veillé cette nuit et je partirai à l’arbre de vie dans la nuit. Ironie du Désespoir, je te charge de la protection du clan. Nuage Nitescent, Couronne de Houx et Croc de Glace, vous m’accompagnerez à l’arbre de vie. L’assemblée est terminée. »
La mine fermée, il descendit du promontoire et passa à côté d’Etoile du Grand-Bleu. Une forme de rancœur lui donna un goût aigre dans la gueule. L’ancien meneur est parti sans même prendre la peine de le retirer de poste du lieutenant. Maintenant, il allait devoir affronter les morts.


Croc de Glace a écrit:
La mort soudaine d’Étoile du Grand-Bleu laissait un sentiment étrange en travers de la gorge du guerrier. Sa dernière assemblée, chaotique, avait livré le clan a bon nombre de questions quant à l’état de santé du meneur, mais il ne pensait pas le voir si tôt rejoindre leur ancêtres. Quittant sa compagne, il s’avança jusqu'à l’entré du tunnel rejoignant ainsi son père et leur guérisseuse. Couronne de Houx semblait plus animé qu’à son habitude.

Il attend sûrement que Museau Balafré le choisisse comme lieutenant...

Un regard vers le corps de son ancien chef en guise c’adieu, mêlé d’une prière au clan des Étoiles, et le voilà prêt à partir, n’attendant plus que le lieutenant.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeMar 4 Mai - 23:53

Nomination de Croc de Glace en tant que lieutenant :

Etoile Balafrée a écrit:
Annonce de lieutenant.

Etoile Balafrée, Croc de Glace et Nuage Nitescent revinrent vers le crépuscule. L'air du camp, malgré la fraîcheur des nuits d'hiver, était électrique. Le félin cabossa remonta sur le promontoire. Il avait encore un peu de temps pour nommer son lieutenant mais avait sérieusement envie d'aller se coucher. son regard passa de l'antre des guerriers à celui de chef. Ah oui, il avait oublié ce détail. Il allait désormais dormir seul. Cette idée de lui donnait pas le sourire.
"Rassemblez-vous pour une assemblée du clan."
Il patienta un peu, le temps que ceux endormis s'éveillent et que l'annonce fasse le tour du camp.
"J'ai reçu mes vies, et mon nom, Etoile Balafrée. Mais avant de partir, Couronne de Houx s'est lancé dans une chasse contre un écureuil et s'est fait percuter. Nous irons chercher son corps demain matin, la nuit est trop dangereuse pour s'aventurer sur le chemin du tonnerre. Nous veillerons son corps au même titre que tout guerrier.
Des murmures se propagèrent dans la foule et le meneur déposa son regard sur Nuage Nitescent.
"Mais la vie ne s'arrête pas et je me dois de désigner mon nouveau lieutenant. Il me semble que le choix le plus judicieux se trouve être Croc de Glace. Tu es encore jeune, mais je vois en toi un félin qui saura faire perpétrer la paix. Acceptes-tu ?"


Fracas du Dragon a écrit:
Le Promontoire Miel-de-sat-5747a07
☙ Rayon de Miel ❧


Tout s'enchaîna vite, beaucoup trop vite ; mais les choses allaient toujours ainsi. Étoile du Grand-Bleu fut retrouvé mort et sa disparition laissa un sentiment de vide au guerrier doré, qui voyait s'éteindre définitivement les dernières lueurs du rayonnement du mandat d'Étoile de Silex. Désormais, son lieutenant n'était plus, le dernier choix qu'elle avait fait pour le bien de son Clan… évaporé. Ce constat déstabilisait Rayon de Miel, qui traversa la nuit dans un sentiment diffus d'égarement et ne trouva personne sur qui se reposer : Croc de Glace avait été choisi pour accompagner Museau Balafré à l'Arbre de Vie et il n'était pas habitué à ne pas partager la surprise des annonces avec lui. Ce n'était pas grave, le matou demeurait content pour son meilleur ami : il allait pouvoir assister à un grand événement ! L'absence de Flamme de Jais se fit plus réelle et plus douloureuse que jamais, pourtant ; alors qu'il restait assis à l'entrée du camp dans l'attente du retour des félins partis avec le futur meneur, le mâle tigré se sentit désespérément seul et se prit à regretter de ne pas pouvoir partager ce moment avec Hirondelle. Elle aurait su le faire sourire et apporter une touche de douceur durant cet événement déstabilisant. Malheureusement, sa complice d'escapades nocturnes devait être au cœur des landes du Clan du Crépuscule à l'heure qu'il était, probablement lovée dans sa litière… À moins qu'elle n'ait choisi cette nuit pour vagabonder. S'il sortait, peut-être qu'il la retrouverait à l'endroit de leur dernière rencontre… La tentation fut grande, mais le guerrier s'abstint : il devait être présent pour son Clan, pour son meilleur ami lorsqu'il reviendrait après son long voyage. Le cœur serré, le félin patienta simplement. La nuit et la journée s'écoulèrent avec indifférence, Égérie des Lucioles sortit parfois de la pouponnière pour échanger quelques mots et attendre son compagnon à ses côtés, mais elle devait régulièrement retourner auprès de ses chatons.

-Ne t'inquiète pas, je viendrai te chercher lorsqu'il sera de retour, la rassura alors le matou doré avec un sourire chaleureux.

Les heures défilèrent, le crépuscule s'installa et à cet instant seulement la patrouille s'en retourna ; saluant Croc de Glace d'un mouvement de queue discret, il se leva instantanément et disparut pour prévenir Égérie des Lucioles comme promis. La reine le suivit hors de la pouponnière alors que Museau Balafré -ou plutôt, Étoile Balafrée- commençait son discours. S'asseyant auprès de Nuage Gris, Rayon de Miel écarquilla les yeux lorsque la mort de Couronne de Houx fut annoncée et il voulut se glisser jusqu'à son meilleur ami pour le soutenir dans cette épreuve difficile ; voir son père mourir en demeurant parfaitement impuissant avait dû lui briser le cœur ! Son élan fut pourtant interrompu par la suite de l'annonce du nouveau chef, qui proposa alors le poste de lieutenant à son camarade ; demeurant immobile, retenant son souffle, le chat doré ouvrit plus grand ses yeux bleus et les riva sur Croc de Glace dans l'attente de sa réponse. Déjà, la joie se disputait la place à la stupeur et il se demanda quelles émotions pouvaient bien traverser son meilleur ami en cet instant. Perdre Couronne de Houx et devenir lieutenant en si peu de temps… Ce devait être sacrément éprouvant. Rayon de Miel espérait intensément qu'il accepterait ce rôle ; il le méritait grandement.


Croc de Glace a écrit:
Croc de Glace était rentré épuisé de ce pèlerinage à l’Arbre de Vie, et pourtant son esprit bouillonnait entre sa colère contre Couronne de Houx, dont l’image serait à jamais entaché par sa traîtrise, mais aussi sa tristesse de voir partir ainsi son père qui pendant tant de lunes avait toujours respecté et fait respecté leur codes. Ce modèle de guerrier disparaissaient, alors que le matou avait déjà perdu Tempête de Grêle auparavant de maladie, et a peine quelques jours avant, Baie de Givre. Sa fratrie n’était plus que l’ombre d’elle même. Triomphe de l'Anathème toussait depuis peu, et Perce-Neige semblait a bout de force. Heureusement le regard éteint du guerrier se ralluma à la vue de Rayon de Miel. Le guerrier doré l’avait attendu manifestement tout le temps de son voyage.

Soulagé de voir qu’au moins un ami proche, un soutien, tenait bon dans cette tempête d’événements, cette vision réchaufa naturellement le cœur du guerrier, qui se dirigea aussitôt vers son ami. Celui ci se précipita dans la Pouponnière et en ressorti avec Égéries des Lucioles, ce qui acheva d’éclipser la tristesse du matou qui salua son ami en le remerciant avant d’accompagner la reine dans l’antre qui l’abritait.
Ses petits étaient là, plus vif et éveillé que jamais, jouant et courant dans tout les sens. Dans d’autres conditions, le guerrier serait resté pour jouer avec eux, mais ses pattes douloureuse et la fatigue qui fermait ses yeux l’en empêchèrent, et sans vraiment raconter quoi que se soit du voyage, le guerrier rejoignit bien vite sa propre litière, aux côté de son meilleur ami.

Rayon de Miel dormait déjà, ce qui arrangea le matou de jais, qui n’avait aucune envie de lui mentir sur la mort de Couronne de Houx, comme le demandait Étoile Balafré, alors il se roula en boule, et ferma les yeux, tentant de calmer le flots ininterrompu de questions et de doute qui l’assaillait.

Son père méritait il vraiment de mourir comme un guerrier fidèle, aux yeux du clan ? Sa tentative de meurtre semblait pourtant entaché tout les exploits du vétéran. Pourquoi leur nouveau meneur ne voulait il pas dire la vérité au siens? Et lui avait il vraiment demandé de le seconder parce qu’il croyais en lui? Ou pour remplacer son père ?

Les idées tourbillonèrent dans son esprit un moment avant que le matou ne finisse par s’endormir, épuisé tant physiquement que mentalement.

Et ce n’est que lorsque son chef appela le clan pour sa première assemblée que le guerrier ébène ouvrit ses deux yeux bleu profond. Il sorti rapidement de la tanière et s’installa comme d’habitude à côté de Rayon de Miel, non loin de sa compagne. Il savait ce qu’allait dire le petit matou qui dirigeait désormais le clan, et attendait simplement son heure, en serrant les dents à l’évocation de son père.

Allait il vraiment le veiller? En tant que fils oui, mais en tant que guerrier à un fidel vétéran du clan, sûrement pas.

"Mais la vie ne s'arrête pas et je me dois de désigner mon nouveau lieutenant. Il me semble que le choix le plus judicieux se trouve être Croc de Glace. Tu es encore jeune, mais je vois en toi un félin qui saura faire perpétrer la paix. Acceptes-tu ?"


A ces mots, Croc de Glace releva le regard vers son chef. Tout ce pèlerinage lui avait au moins donné l’occasion de réfléchir à quoi répondre aux meneur, et c’est pour cela qu’il répondit :

-Je suis honoré de ta confiance, Étoile Balafré, et accepte de te seconder pour servir du clan.


Aussitôt sa phrase prononcé, ses doutes l’accablèrent de nouveau. Le nouveau chef l’avait il choisit pour ses compétences ? Ou pour faire la paix indirectement avec son père de ses années de long et loyaux service, en nommant son propre fils? Et lui, était il vraiment capable de seconder le meneur? De prendre soin des siens?

Son regard croisa celui de Tornade Boréale. La vétérante n’était elle pas plus qualifié que lui pour ce rôle ? Il y avait beaucoup de guerrier plus expérimenté que lui dans le clan, et le choix d’Étoile Balafré interrogeait beaucoup le matou ébène.

Sa voix n’avait pas tremblé, mais le guerrier se sentait plus faible que jamais sous le poids de ce nouveau rôle. Raide, il sortis de son maelström de confusion lorsqu’il sentit le regard heureux et surpris de Rayon de Miel sur lui.

-J’espère qu’il ne va pas regretter son choix!
Glissa t il au guerrier doré, assez bas pour que seul ce dernier l’entende.


Étoile Damnée a écrit:
✨ NUAGE NITESCENT ✨
Le Promontoire Ma-bot-7--56b091d

Anéantie par la mort de Couronne du Houx, d'Étoile du Grand-Bleu et Ignition des Étoiles. Épuisée par l'allée-retour de l'Arbre de Vie au camp de la Nuit. Nuage Nitescent assista à l'annonce du lieutenant de Croc de Glace, même si elle le savait. La véritable demande avait été faite après la mort de son ancien apprenti. Elle coula un regard vers le nouveau lieutenant, qui était dans le même état que l'apprentie guérisseuse. Ils semblaient déstabilisés, exténués. Les yeux rougis de la femelle tachetée ne semblait ne pas vouloir revenir à leur couleur d'origine. Elle trouva sa soeur et se blottit en quête de réconfort dans son pelage crème sans un mot, elle n'en dit pas un non plus, comprenant sa peine car elle connaissait son lien avec Couronne de Houx. Ils avaient beaucoup partagé, tous les deux. Elle soupira d'aise en sentant la chaleur de Tornade Boréale puis leva la tête pour écouter le discours du nouveau chef. Elle croisa alors le regard d'Étoile Balafrée, mais elle ne put lui lancer le moindre sourire. Et même si elle le souhaitait, elle n'y arrivait pas, pas pour le moment. Elle détourna même le regard, voulant simplement rejoindre sa litière. À la fin, elle fila dans l'antre des guérisseurs, sans un mot de plus. Son deuil avait être fait pour redresser la tête.


Fracas du Dragon a écrit:
Le Promontoire Miel-de-sat-5747a07
☙ Rayon de Miel ❧


La réponse de Croc de Glace ne se fit pas tarder et celui-ci accepta le poste humblement, sous le regard approbateur de l'assemblée ; nul ne pouvait remettre en doute la loyauté du nouveau lieutenant, et sa nomination semblait faire l'unanimité. Pourtant, Rayon de Miel remarqua sans mal le regard de son meilleur ami s'attardant sur Tornade Boréale et il devina l'interrogation qui devait le tarauder. Pourquoi lui, et pas un vétéran, un félin plus expérimenté ? L'idée qu'il pût douter de sa légitimité ou de ses capacités chagrina le matou doré, qui voyait en son camarade l'incarnation parfaite d'un leader : il était bienveillant, droit, travailleur et réfléchi. Sa remarque lorsqu'il le rejoignit confirma alors les suppositions du mâle tigré :

-J'espère qu'il ne va pas regretter son choix !

Cette plaisanterie pouvait sembler légère et dépourvue d'implications, mais Rayon de Miel n'était pas dupe : il connaissait suffisamment bien ce chat avec qui il avait grandi pour remarquer son trouble. Affichant un sourire sincère, le guerrier se pressa contre son camarade -son supérieur, désormais !- et il ronronna d'un ton léger :

-Pourquoi, tu comptais tout à coup devenir le pire guerrier du Clan ? Il t'a choisi pour tes qualités, et elles ne vont pas se volatiliser ! Tu seras à la hauteur. Lieutenant ! Ça te va si bien !

Fier et heureux pour Croc de Glace, le chasseur doré se redressa et scanda en adressant une œillade malicieuse au principal intéressé :

-Étoile Balafrée ! Croc de Glace ! Étoile Balafrée ! Croc de Glace !

***

Le Promontoire Saurien-rp-57edf6d
• Nuage Grondant •


Des acclamations sortirent Nuage Grondant de sa légère somnolence et il ouvrit ses yeux ambrés en grommelant, découvrant le décor de l'antre des guérisseurs autour de lui comme s'il le voyait pour la première fois. Combien de temps s'était-il écoulé depuis la mort de Grise Écaille ? Impossible à dire. Il avait simplement appris qu'Étoile du Grand-Bleu avait également perdu la vie et cela avait terminé de démolir le petit monde qu'il s'était construit : les fondations qu'il pensait stables et solides s'effondraient sous ses pattes. Le meneur avait rendu l'âme, tout comme sa mère. Deux monuments de son enfance, partis en fumée. Aussi aisément que cela. Saurien maugréa à nouveau, d'humeur massacrante, puis il se traîna jusqu'à l'entrée de la tanière pour comprendre l'origine de ce tumulte : les félins de son Clan scandaient deux noms, Étoile Balafrée et Croc de Glace. Oh. L'ancien lieutenant était donc revenu de l'Arbre de Vie avec son nom de chef et… il venait de nommer son second ? Croc de Glace ? Oui, c'était cela. Iblis se sentit quelque peu apaisé à la vue du guerrier noir, solidement campé sur ses pattes et accueillant les félicitations avec humilité ; il lui restait au moins quelques repères, et l'idée que l'un d'entre eux ne devienne lieutenant était étrangement rassurante. Le novice ne voyait pas qui d'autre aurait pu remplir ce rôle de toute façon, mais en même temps, il ne connaissait pas très bien les guerriers de sa tribu… Peu importait. Croc de Glace était lieutenant, il surmontait les épreuves et prenait son destin en pattes. Tout irait bien tant que le Clan le comptait dans ses effectifs, tout irait bien tant qu'il demeurait des félins de sa trempe, forts et dévoués… Oui, tout irait bien. Saurien devait bien s'en persuader.


Nuage d'Améthyste a écrit:
Le Promontoire Agile-5811d66-58195b3
Réaction nomination Croc de Glace

Patte Agile flânait encore dans le camp, les bonnes odeurs de gibier frais et du lait des reines le relaxait et ses petites pattes blanches galopaient sereinement sur le sol humide et feuillu du Clan de la Nuit. Quelque chose cependant se tramait autour de lui et Croc de Glace avait disparu depuis la veille, trop peu curieux pour en chercher la raison auprès de sa mère ou de quiconque, le chaton se contentait d'attendre le retour de son père. Une idée trottait dans sa tête depuis plusieurs heures : il voulait trouver un cadeau pour son père, et quoi de mieux pour un guerrier exténué que de se délecter d'une proie ? Cette perspective lui paraissait plutôt bonne et l'humidité de l'air semblait réveiller une grande partie de la faune de la forêt, la tâche serait plus que simple pour le petit mâle.
Après plusieurs mouches rescapées et un petit lézard bien trop agile pour lui, il finit par jeter son dévolu sur un étrange caillou mouvant, pas bien difficile à chasser et laissant derrière lui une drôle de trainée visqueuse. Peu ragoutant certes mais la proie ferait sans l'affaire pour Croc de Glace, du moins Patte Agile l'espérait de tout coeur.
Le petit matou eut à peine le temps de se passer un coup de langue entre les griffes que l'odeur de son père lui fit frétiller les moustaches: Il arrive !, la queue haute il s'empressa d'attraper sa proie et se dirigea vers la troupe qui passait l'entrée du camp mais sans que Patte Agile ne puisse s'approcher plus de son père, celui ci se perdit dans la foule qui se formait petit à petit autour du promontoire.
Tout se passa très vite et Patte Agile ne comprit pas tout, mais un étrange intérêt commença à naitre autour de Croc de Glace. Avait-il tué un blaireau ? Ou même un chien ? Une meute toute entière ? Pourtant le mâle ne semblait pas sortir d'un combat. Le doute ne plana pourtant pas longtemps dans l'esprit du chaton : son père était lieutenant.
La fierté envahit de larmes les yeux cristallins de Patte Agile, il était le fils d'un futur meneur ! La petite bête toujours coincée entre ses crocs, il trépignait d'impatience de s'approcher enfin de son père.


Lueur du Soleil a écrit:
Baptême de guerrière de Poil de Souris - Avec un giga retard.

La jeune chatte était particulièrement confuse. Si elle était heureuse d’être devenue guerrière, l’absence de son frère et de sa soeur était difficile à vivre. Elle jeta un rapide coup d’oeil vers la tanière des anciens, songeant à sa mère. Silence des Loups s’affaiblissait chaque jour un peu plus et Safran Exotique ne semblait pas s’en inquiétait particulièrement. Elle n’était jamais parvenue à comprendre son père et avait le sentiment que ça n’arriverait jamais. Ce qui rendit la cérémonie entière encore plus malaisante fut les paroles d’Etoile du Grand Bleu, évoquant des personnes qui n’étaient pas présentes. Ce fut avec un regard inquiète qu’elle vit le meneur quitter le clan, sous la confusion générale.


Mort d’Etoile du Grand Bleu & Baptême d’Etoile Balafré & Nomination de Croc de Glace

La jeune chatte était attristée par la mort d’Etoile du Grand Bleu. C’était arrivé soudainement et elle ne pouvait s’empêcher de croire que c’était lié à sa dernière annonce. Museau Balafré s’était rendu à l’Arbre de Vie pour recevoir ses nouvelles vies. Le clan attendait son retour. Il se nommait désormais Etoile Balafré et choisit Croc de Glace pour le seconder. Poil de Souris appréciait le guerrier et était donc satisfaite du choix du meneur. Elle était certaine qu’il ferait un bon lieutenant.


Nuage de Souris / Petite Atlantide

La petite chatte lui demanda si elle pourrait monter sur le promontoire un jour. Ca finirait bien par arriver, dès qu’elle serait en âge de devenir apprentie. Elle espérait que Troglodyte s’en sortait avec les chatons, seul sans Nuage des Neiges.

- Quand tu deviendras apprentie, et aussi quand tu deviendras guerrière. Pour le reste, je ne sais pas.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Salamandre Enflammée
Lieutenant de la Nuit
Lieutenant de la Nuit

Salamandre Enflammée


Messages : 3056
Points de RP : 4866
Surnom : Euca, Glagla, Glacou....
Genre : Féminin
Personnage Principal : Nébuleuse du Dragon - A

Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitimeJeu 13 Mai - 23:40

Départ d’Étoile Balafré :

Que dire? Comment était-il censé expliquer le départ d’Étoile Balafré au reste du clan? 

Mal à l'aise en haut du Promontoire, le lieutenant n’avait envie que de redescendre au milieu de ses camarades. De là, il aperçut Égéries des Lucioles et ses enfants à l’entrée de la Pouponnière, Fleur de Lavande qui pointait son museau elle aussi. Le regard fier de Nuage Vif et celui perdu de Nuage du Dragon, les coups d’œil discrets de Rayon de Miel…

Depuis sa discussion avec le guerrier doré, les deux amis étaient dans une impasse. Croc de Glace était toujours furieux, mais devait s’excuser, et Rayon de Miel était toujours en proie au doute quant à la décision à prendre.

Le regard bleu du mâle de jais, continua sur la clairière dérivant jusqu'à Clarté Nocturne, non loin de son antre. La guérisseuse lui rendit son regard, et il sut. Elle avait compris. 

Le clan était à présent rassemblé au pied du promontoire, les yeux rivés vers lui, inquiet. 

-Étoile Balafré… a quitté le clan. La bombe était lâchée, mais comment dire les choses autrement? 

-Il m’a dit qu’il avait payé sa dette envers le clan, et qu’il voulait à présent tenir une promesse. Pour cela il devait nous quitter. Il m’a laissé la charge du clan, je quitterais donc le camp pour l’Arbre de Vie juste après cette assemblée. 

Les cris choqués et les murmures de ses camarades ne lui échappaient pas, mais il avait réagi de la même façon lorsque leur ancien meneur lui avait parlé de sa décision, il ne pouvait pas leur en vouloir. Sans doute doutaient-ils de sa capacité à gérer le clan, et encore une fois qui pouvaient les blâmer? Il en doutait lui-même! 

En se grattant la gorge, il continua: 

-Je suis bien conscient que cette nouvelle est particulièrement difficile à accepter,  mais je ferai de mon mieux pour maintenir l’équilibre du clan. Ironie du Désespoir, peux-tu te charger du clan pendant mon absence? Demanda t il au vétéran qui se tenait un peu à l'écart. Celui-ci acquiesça et dans un soupir de soulagement, Croc de Glace dégringola du promontoire.

-Clarté Nocturne, Rayon de Miel est ce que vous voulez bien m’accompagner à l’Arbre de Vie? 

Le lieutenant avait besoin du soutien du guerrier doré, et malgré leur récente dispute, il espérait que celui-ci accepterait de rester à ses côtés. 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Le Promontoire Empty
MessageSujet: Re: Le Promontoire Le Promontoire Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Le Promontoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Promontoire
» Promontoire
» Promontoire
» Le Promontoire
» Promontoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC RPG : Le Forum des Passionnés :: • Ancien territoire-